Seiki.
Event en cours.
La quête du pouvoir a toujours été un dangereux moteur. Malgré les sentiers destructeurs qui devaient être empruntés pour y accéder, les guerriers de cette ère en ont fait leur essence. Ils pourfendaient les terres décharnées - avec une gloire exquise, des dogmes écrasant les âmes et un seul dessein : détruire, posséder, dominer. Les grandes contrées étaient bercées par le fer des armes, une mélodie routinière dans ce climat sous tension constante.Afin de plus rapidement effleurer l'apogée du prestige, des clans naquirent et de puissants êtres ne firent plus qu'un pour s'assurer d'une invulnérable descendance. Au cœur du chaos, émergèrent des factions, des combattants liés par le sang, le chakra et les capacités. Leurs apparitions diminuèrent le désordre créé par les soldats indépendants – qui se rangèrent face à cette montée en puissance. L’accalmie permit aux Daimyos - anciennement terrassés par ce chaos, de reprendre leurs fonctions. Les frontières se dressèrent, scindant les nations divisées.



-43%
Le deal à ne pas rater :
Réduction de 43% sur l’appareil photo Expert Large Capteur Sony ...
539 € 950 €
Voir le deal

Harumitsu Hiro
Harumitsu Hiro
Statut : Rōnin • A
Expérience : 22

Feuille de personnage
Inventaire: Tantô - 5 kunais - 10 senbons

Sujet : MISSION (A) ~ ÎLE REBELLE [3-?/FIN]

rédigé le le Mar 28 Avr - 20:48
Les vagues frappent rythmiquement la cale du petit bateau, et à chaque à-coup, je manque de rendre mon petit-déjeuner. Le pêcheur essaye de m’engager dans une discussion mais tout mon esprit semble léviter. Nous sommes désormais partis des docks depuis une vingtaine de minutes et approchons de la zone qui m’intéresse. Deux options s’offraient à moi ; l’intimider et le forcer à m’amener à proximité ou le manipuler. Je ne connaissais que peu son orientation vis-à-vis de la politique de la contrée de l’eau et il suffirait qu’il soit loyaliste pour que je me retrouve dans une situation plus complexe. Je n’aimais pas non plus l’idée de devoir le blesser, je risquerais de faire de lui un ennemi et de détruire ma couverture.Par ailleurs, il connaissait probablement trop bien la contrée pour que je l’amène naïvement à proximité de l’île. J’observe un instant mes alentours et pose un regard inquiet sur la carte, je décide de jouer la carte de l’ingénu.

“Je-je, où sommes-nous ?”, lui dis-je, la voix tremblante, en lui tendant la carte. Il soupire et se moque, avant de m”indiquer notre position. “Tu te rappelles où tu habites au moins gamin ? J’ai pas oublié ta promesse, t’as intérêt à payer, sinon.” Mon visage se décompose, l’illusion d’une peur qu’il devrait m’inspirer. Je tends le bras et indique l’île rebelle sur la carte, mon atout est joué et il risque de remporter la main. Je vois à son visage qu’il connait très bien la position du village par rapport au régime Hozuki. Je ne sais lire dans ses traits sa réaction, alors j’enchaîne. “Mon- mon père est chef de village. Je-je fuis les Kagu-guya, il vous récompensera -  largement si vous me ramenez.” Je crois que mon appât fait son effet, il mord.

Dans un silence complet, je passe la suite du voyage à l’arrière du bateau. Il contourne l’île jusqu’à arriver vers une petite étendue de sable, en contrebas d’une pente raide, probablement le chemin principal pour mener au village. Une voix masculine trouble le silence, probablement un shinobi rebelle, s’interrogeant sur la présence de l’embarcation. Un signe et tous mes traits disparaissent, la lumière me traverse. Je me glisse doucement à l’arrière du bateau, et passe de l’autre côté de la coque, au-dessus de l’eau, accroché au rebord de l’embarcation. Environ un mètre semble me dépasser de l’eau. Pendant ce temps, une discussion commence entre le shinobi et le pêcheur que je n’arrive pas à suivre. Elle semble cesser après que le ton soit monté. J’imagine que l’habitant de l’île aura menacé mon transporteur et ce dernier ne pouvant prouver mon existence a dû abandonner.

Je déplace mon chakra dans mes mains et mes pieds, tentant de descendre la coque le avant de me retrouver sur l’eau. Modulant la quantité d’énergie dans mes pieds, je m’enfonce doucement dans l’eau, sans faire de bruit. Je vois au loin deux silhouettes retourner sur la plage et remonter le chemin. Quelques temps après, le bâteau change de direction et repart en sens inverse. Je me déplace jusqu’à la terre, conservant mon invisibilité jusqu’à ne plus être à la vue de tous. Assis, appuyé contre un rocher, quelques rayons lumineux recommencent à se réfléchir sur mon corps. Sur cette étendue de terre, les pics et falaises ressemblent à des pieux dressés vers les cieux et il était maintenant temps de me frayer un chemin entre eux.


Spoiler:
Résumé - Je maintiens ma métamorphose le temps du trajet. Je fais croire à mon ami pêcheur que je suis de la famille d'un chef des rebelles de l'île. Quand il arrive à proximité de la côte, il est interpellé par des gardes et j'en profite pour aller dans l'eau, en utilisant mon jutsu d'invisibilité et mon agilité pour ne pas faire trop de bruit. J'arrive sur l'île.

Chakra - 85 (j'estime que je fais tout dans le "tour" de 'l'activation de la technique puis je l'annule).
Santé - 102

Techniques utilisées
Hikariton (KK) : homme invisible [B]
L'utilisateur se recouvre de chakra. Ce voile de chakra interagit avec la lumière alentour et le rend invisible. Ne permet pas de dissimuler son chakra aux senseurs ou possesseurs de Dojutsu. Les sons, odeurs venant de l'utilisateur ne sont pas non plus dissimulés.
Coût d'activation de la technique puis 5% de chakra par tour si immobilité/10% par tour si mouvement.
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
(©) ALL RIGHTS RESERVED, DO NOT COPY OR REPRODUCE THE DESIGN.