AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|
MessageSujet: L'étreinte des loups ☾ Jinto. Dim 3 Avr - 21:19
Matsui Yue

L'étreinte des loups.
Yue | Jinto
Les prémices de l'archipel étaient perceptibles sur l'horizon séreux. Une distance scindait nonobstant les trois âmes qui, pourtant, devaient se rencontrer et s'hybrider dans une symposium ardent ou dans une bataille transie. Yue relâcha une salve d'air d'entre ses lèvres à l'idée de frôler l'unique pupille de celui qui, dans le passé, avait bercé ses exercices. Jinto, grâce à ses connaissances obtuses, permit à l'épéiste de s'enfouir dans un passage aigu et intime, creusé dans les fonds marins pour permettre aux Nukenins de fuir ou de voguer sans être arrêtés sur la voie maritime. Le tunnel exigu était humide et plongé dans les ténèbres, forçant Yue à maintenir l'étoffe d'habit de Jinto pour ne pas que ses pieds s'emmêlent. La demoiselle ressentait son sang battre dans ses tempes et étouffer son esprit d'un sourd bourdonnement. L'adrénaline nappait l'entièreté de son âme et de son enveloppe charnelle, refermant son manteau sur ses poumons qui semblaient manquer peu à peu d'air respirable. L'oxygène se faisait rare et cela s'entendait au bruit roque qui ondoyait en dehors de leurs œsophages étrécis. Le temps semblait s'éterniser dans le bourgeon souterrain et la Matsui découvrait des visages listés dans le Bingo Book. L'organe vivant du Pays du Loup était aux abords de leurs doigts... Ses ongles libres empoignèrent sa capuche nébuleuse, la rabaissant sur sa masse capillaire méchée. Son faciès féminin s'assombrit par le tissu de jais, ne devenant qu'une silhouette usuelle aux travers des ombres présentes. Le duo enjamba les marches d'un escalier oxydé, avant de redécouvrir l’hélianthe. La jeune femme entrouvrit sa bouche pour agréer la brise suave, embrasant le paysage de ses prunelles vaironnes. Des hommes, des femmes, une population effervescente qui ne se comptaient pas. Comment cette nation avait-elle réussi pour se maintenir aussi promptement ? Ils n'avaient que quelques informations tangibles, qui ne se chiffraient que sur le fin de leurs doigts. Une position aérienne avait été octroyée aux deux Shinobis, mais il était ardu de lire des numérotations... Généralement, les cités possédaient des Unités de Décryptage pour cette raison nodale.

Paradoxalement, malgré leurs accoutrements étouffants, les épéistes passaient inaperçus, gommés du paysage qui foisonnait d'autres silhouettes oppressées dans de larges pelisses sépulcrales. Une myriade d'architectures constellaient les avenues, et n'offraient que peu de calme aux individus pour se poser dans leur quête. La demoiselle avança donc à l'aveugle dans le bourg vivace, mais sa quête porta ses fruits puisque ses pas la menèrent jusqu'à une sylve esseulée, bercée par la nitescence mystique des cieux. Yue fila aux travers des ombres florales, se reposant sur une parcelle verdoyante en revêtant ses genoux découverts du parchemin déroulé de leurs missions. L'encre de chine présente sur le papier décrivaient leurs indices, les connaissances de Kiri sur Akinari Miku, sur son cabaret où les démons se moiraient dans les enfers des vices, dilués dans le reflet des liqueurs dionysiaques, servies par litres. C'était la voie qu'il avait prise, pourfendue de corruptions. Yue désirait trancher les infimes liens qui la rattachaient encore à cet être avec le tranchant de l'arme légendaire qui dominait son échine et cette mission était la plus apte pour que les chimères du passé se cautérisent dans l'incandescence de la haine et de l'amertume. La Jônin se pencha sur Jinto, il paraissait absent et esseulé dans les méandres de ses pensées.

« L'heure à laquelle nous arriverons au bar sera tardive. Le personnel sera sûrement occupé aux dernières tâches de rangement, nettoyage... Ça permettra une certaine tranquillité et une ambiance apte à la discussion.  »  

L'ultime mot était en suspens. Les probabilités que l'échange soit comblé de vertus et de respect étaient oscillantes. La demoiselle déposa son index sur le papier, esquissant ce dernier pour chercher au mieux les layons telluriques pour tarauder les terres qui abritaient le bar.  Yue courba le parchemin et le rangea. Il était temps de se remettre en route pour errer entre les esprits licencieux de cette contrée indépendante. L'épéiste se redressa sur ses jambes chétives, pénétrant le crépuscule, suivie de son équipier. Les lanternes de papier s'embrasaient, brasillant de nuances rougeâtres les venelles. L'objectif était à portée de main et Yue désirait plus que tout refermer ses phalanges dessus.

Les rôles s'échangèrent et l'Hozuki mena la valse entre les loups. Ici, c'était son secteur où il fut un traqueur. Yue se contentait de le suivre, son épée dansante dans son rachis, le fer venant coller la chute de ses reins pour envoyer des ondes sclérosées dans sa colonne vertébrale, remontant telles des araignées d'acier jusqu'à sa nuque pour y planter leurs crocs marmoréens. Les aiguilles du temps les balayaient de l'horizon, ne paraissant plus qu'à l'image de deux ombres lointaines.

NB:
 

avatar
Messages : 77
Date d'inscription : 01/03/2016

EXPÉRIENCE
XP:
57/750  (57/750)
Kiri no Jônin ⎜ 霧隠れの里 ⎜ épéiste
MessageSujet: Re: L'étreinte des loups ☾ Jinto. Dim 10 Avr - 0:12
Hozuki Jinto


Le duo d’épéiste avançait rapidement en direction du bar. Les deux shinobis de la brume avaient une mission clair, retrouver la trace du déserteur et lui faire payer ses crimes envers le village de Kiri.  Mais le retrouver n’était franchement pas une chose aisée. Non pas que sa trace était complétement perdue, loin de là d’ailleurs. Pour le Hozuki, retrouver cet homme était chose facile puisqu’il était lui-même un ancien déserteur. En effet, il avait vécu plusieurs années ici en tant que shinobi sans nation et s’était caché avec son défunt senseï dans les alentours. C’était pourquoi il connaissait le pays du loup comme sa poche et pouvait y avancer les yeux fermés. Et c’était pourquoi aussi, en tant qu’ancien déserteur, il avait une sensation assez bizarre de se retrouver dans la peau du traqueur et non du traqué. C’est pourquoi il avait choisi cette route. Ce tunnel qui passait en dessous de la mer était le moyen parfait pour rejoindre le pays sans le moindre danger puisqu’il n’était connu que de part une poignée de personne. Et le Hozuki en faisait partie. Car oui, avant d’être un fier membre de l’escouade des épéistes de Kiri, il était considéré comme un criminel. Et seul les criminels, trafiquants ou encore voleurs pouvaient se vanter de connaitre ce genre de passages humides et étroits. Et ce n’est qu’après quelques heures de courses intenses dans ce tunnel que les deux épéistes en sortirent enfin. La nuit allait elle tombée, les derniers rayons du soleil caressèrent encore la flore, tandis que le détenteur de Samehada continuait sa route dans la direction du bar qui était censé appartenir au déserteur. D’après ce qu’il avait entendu dire lorsqu’il était encore un rebus de Kiri, Miku avait ouvert un bar dans les environs. Et comme tout ce qui touchait au pays du loup était louche, le Hozuki pensait que le bar était sûrement une couverture pour ses activités illégales, mais il n’était pas du tout sûr. Il fallait donc qu’il vérifie ça de lui-même.

« Ce n’est pas la première mission qu’on fait ensemble, je pense ne pas me tromper en te faisant totalement confiance. Rien ne change, tout est pareil pour moi. Sache le, je te suivrais jusqu’au bout. Une fois qu’on sera à l’intérieur, je te laisserais mener la danse. Réfléchis juste avant d’agir, n’oublie pas le pourquoi nous sommes là et pose toi les bonnes questions. Je sais que tu en es capable. »

Le Hozuki savait qui était l’homme qu’ils étaient venu chercher et il savait aussi qui il était pour sa coéquipière du jour. C’est pourquoi il avait décidé de prendre la parole et de lui dire qu’il avait totalement confiance en elle. Car oui, les deux étaient en binôme depuis longtemps maintenant. Depuis la fin de la guerre et la création de l’escouade des épéistes. Les deux s’étaient franchement bine trouvés et avaient l’habitude d’accomplir des missions ensemble. Le tempérament de feu de Yue et le calme de Jinto faisait bon ménage et faisait de leur duo l’un des meilleurs du village de la brume. Mais pour en arriver à là il fallait une entente parfaite et surtout … Une confiance parfaite et mutuelle.

« Fais ce qui te semble être bon. Je te couvrirais s’il le faut par la suite avec le village. »

Des mots que le détenteur de Samehada avait prononcés avec sérieux. Aucun sourire n’était présent sur son visage. Rien, même pas une petite expression.
Il venait de prendre la parole pour lui montrer qu’il avait totalement confiance en elle et qu’il mettait sa vie ainsi que son rang élevé dans le village de la brume entre ses mains. Et franchement pour un ancien ninja déserteur, ce n’était pas rien. Car oui, quand on connaissait la dure vie de fuyard, c’était assez compliqué de demander à y retourner quand on avait tout ce qu’on pouvait demander en étant un haut gradé du village de la brume. Enfin bref, le soleil s’était complétement couché et comme sa partenaire lui avait précisé quelques minutes plus tôt, ils étaient arrivés à un moment clef. Tout le personnel était sûrement occupé à fermer le bar, c’était le moment parfait pour y entrer. C’était le moment véridique … Samehada surveillait les alentours. Si quelqu'un approchait, Jinto le saurait. La rencontre pouvait donc se faire dans le plus grand des calmes ... Ou la plus grande des violences. C'était à Yue de décider ...
avatar
Messages : 72
Date d'inscription : 02/03/2016

EXPÉRIENCE
XP:
53/750  (53/750)
Kiri no Jônin ⎜ 霧隠れの里 ⎜ épéiste
L'étreinte des loups ☾ Jinto.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Prise de risque - L'agneau dans le repère des loups [Pv. Ryuho D. Shikki]
» [règle maion] Dwarfnak et ses chevaucheurs de loups
» [Les loups se retirent...] Courtes Jambes contre Loups Gris [Prio : Aetius]
» Les Loups, Frères d'Armes et Chaumont/Troyes
» Loups Garous Party 2011

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Pays du Loup :: Village du Loup Hurlant :: Grands Escaliers-
Sauter vers: