Seiki.
Event en cours.
La quête du pouvoir a toujours été un dangereux moteur. Malgré les sentiers destructeurs qui devaient être empruntés pour y accéder, les guerriers de cette ère en ont fait leur essence. Ils pourfendaient les terres décharnées - avec une gloire exquise, des dogmes écrasant les âmes et un seul dessein : détruire, posséder, dominer. Les grandes contrées étaient bercées par le fer des armes, une mélodie routinière dans ce climat sous tension constante.Afin de plus rapidement effleurer l'apogée du prestige, des clans naquirent et de puissants êtres ne firent plus qu'un pour s'assurer d'une invulnérable descendance. Au cœur du chaos, émergèrent des factions, des combattants liés par le sang, le chakra et les capacités. Leurs apparitions diminuèrent le désordre créé par les soldats indépendants – qui se rangèrent face à cette montée en puissance. L’accalmie permit aux Daimyos - anciennement terrassés par ce chaos, de reprendre leurs fonctions. Les frontières se dressèrent, scindant les nations divisées.



Le Deal du moment : -54%
4ème maillot Jordan x Paris Saint-Germain ...
Voir le deal
41 €

Shoukyaku no Tsukiyô
Shoukyaku no Tsukiyô
Statut : Genin • C
Expérience : 11

Sujet : Rencontre dans le sable. (PV Mikoto)

rédigé le le Mar 3 Mar - 9:05
Mes genous heurtent le sable lourdement, venant d'être jetée comme une masse sans vie par l'une des deux brutes escortant mon humble personne jusque dans ce désert aride.

《 Allez, attends le ici ! Et ne reviens pas tant qu'il ne t'a pas filé une bonne raclée, garce ! 》

《 Deux déchets ensembles, il est vraiment sûr de lui, notre chef ? 》

《 Bah ! T'en fais pas ! Il a sûrement un plan ! 》
 


Alors que les deux lourdeaux s'éloignent, je ne peux m'empêcher de leur hurler quelques insultes. C'est donc ça, la vie que j'allais mener à présent à Roran ?

《 Merde, ces deux cons ont oublié de me détacher. 》

Les mains liées entre entres elles par un solide nœud, me voilà au beau milieu du désert, non loin du nid des Rokkaku. Comment j'en suis arrivée là ? Et bien c'est assez simple en fait. Au-delà de l'aspect Odyssée que m'inflige la déesse du soleil, bien des péripéties me sont arrivées depuis mon départ du sanctuaire. On m'a tout d'abord enseigné les arts des guerriers ninjas, puis le contrôle de mon chakra et les rudiments de la vie de Shinobi. Ces quelques mois m'ont semblé bien longs. J'ai tenté de faire comme le grand prêtre me l'avait demandé. Me faire discrète, ne pas évoquer la religion dans les murs de la capitale. Car s'il existe d'autres croyances, c'est bien là que je les rencontrerais. Aux mains des Sabaku, la ville est éprise d'une religion que je trouve absolument ridicule. Croire en une grosse bébête des Sables qui dirige la pluie et le beau temps ? Et puis quoi encore ? Ridicule, que dis-je, pathétique.

Tout le monde sait que la seule et unique divinité capable d'un telle entreprise, c'est notre belle Amaterasu. Et cela fût ma première erreur que de m'être emportée en plein festival consacré à Ichibi. Chanter des odes à la grâce d'un idiot de raton laveur, alors que tous devraient s'agenouiller devant notre astre solaire ? C'était trop pour moi. Je suis monté sur l'estrade des danseurs et de la fanfare pour leur crier à tous l'amour que j'ai pour Amaterasu et la haine que j'avais de les voir se complaire dans ces croyances impies. Quelque chose de divin me guidé. Jusqu'à ce que quelques gardes me guident jusqu'à ma cellule, le temps de me tenir tranquille. Désolé Grand prêtre, je n'ai pas pu rester discrète et j'ai été enfermé pour ma foi... et pour trouble à l'ordre publique. Voilà qui est fort dommage, à quelques jours de ma rencontre avec celui qui avait été missionné pour s'occuper de la suite de mon apprentissage.

Pour l'instant, aucune âme qui-vive à l'horizon. Je ne connaissais que son nom. Venant du clan Rokkaku, nous avions déjà quelques points communs. Nous venons tout deux d'un clan du désert et nous étions tout deux considéré comme des pestiférés. J'avais eu suffisamment l'occasion d'entendre parler de cette branche rejetée des Sabaku en ville. Je me demandais à quel genre d'homme j'allais devoir faire affaire. Mais tout cela ne me réjouissait fort guère. Je ne souhaitais qu'une chose, que ma formation s'achève et que je puisse me servir du village pour découvrir les ruines du passé.

Rokkakū Mikoto
Rokkakū Mikoto
Statut : Jônin Spécial • A
Expérience : 105

Feuille de personnage
Inventaire: 5 Kunais - 2 Parchemins explosifs - 1 Lame de chakra - 1 Antidote - 1 Venin - 1 Parchemin vierge - 1 Adrénaline 1 Bombe flash - 1 Charme - 1 Parapluie

Sujet : Re: Rencontre dans le sable. (PV Mikoto)

rédigé le le Jeu 5 Mar - 20:49
Rencontre dans le sable.Mikoto - Tsuki.
Au sein de cette terre sauvage et désolée , dans l'obscurité de la plus grande tente du hameau des Rokkakū, un homme d'âge mûr est le dépositaire d'une étrange mission pour l'un de ses membres qu'il a fait appelé. Toutes sortes de tapis jonchent le sol et des coussins ternis sont disposées de toutes part. Un semblant de richesse pour ce chef de clan qui supporte mal le fait d'être réduit à un nomade du désert. Il rumine chaque nuit de cette situation précaire instaurée par ses prédécesseurs avant lui et qui se perpétue toujours. De jour, il se prélasse dans ce pseudo luxe que lui octroie sa place. Lorsqu'il était plus jeune et que le leader n'était pas ce paresseux inutile, Mikoto avait l'habitude d'entrer dans cette vaste tente qui avait survécue à toutes les attaques et bourrasque puissantes de cette terre désertique. Désormais, ce petit chapiteau lui donnait la nausée et à chaque fois qu'il devait s'y rendre, c'était avec des pieds de plombs. Cette situation, il s'y résout pour le moment, persuadés qu'un air de changement se profile à l'horizon.

« J'ai été demandé ? »

Le vieux Rokkakū expliqua aussi rapidement la mission que lui avait confié le Daimyo de la contrée et pourquoi il avait choisi le rouquin pour celle-ci. Une nomade du clan Shoukyaku. Cette tâche consistait à prendre sous son aile une jeune nomade du clan Shoukyaku et lui enseigner quelques rudiments de la vie de shinobi. Une chose dénuée de toute logique lorsque l'on connait le caractère de notre protagoniste et sa relation avec les croyances de ce monde. Cependant, le chef expliqua rapidement les vraies raisons de la venue prochaine et régulière de cette jeune femme. Une dangereuse fanatique dont les capacités effrayaient les citoyens du Roran. Ils avaient peur de ce qu'elle pouvait déclencher si elle ne parvenait pas à contrôler ses attributs génétiques. Sacrifier quelques nomades et Rokkakū de surcroit, cela paraissait plus recevable.

« Comme vous l'entendez … »

Simple et rapide. Tout avait été dit et il était inutile d'en apprendre davantage. Après tout, il allait la rencontrer quelques heures plus tard. Le jeune qui vivait constamment sur le qui-vive avait rapidement emporté quelques affaires avec lui avant de prendre la route en direction du point de rendez-vous qui lui avait été donné.

L'astre solaire était déjà haut et accablant lorsque le jeune homme au teint hâlé aperçu enfin sa cible. Malmenée par deux hommes de main du Daimyo, elle avait été balancée les genoux contre le sable et laissée sur place avec les mains liées. La voir se débattre et insulter les deux hommes offrit un petit rictus au Rokkakū qui comptait bien rendre la monnaie de sa pièce à son chef de clan pour cette mascarade.

D'un pas léger, le protagoniste de cette missive s'approcha de la jeune femme. Un large foulard blanc enrobait son visage pour n'y laisser apparaître que deux iris ambrés. Son manteau de limailles ébène ne le quittait toujours pas et des lambeaux clairs le protégeait de cette chaleur ardente.

« Tu dois être cette écharde récalcitrante … Moi c'est Mikoto. »

Il tira sur ses liens pour la relever avant de la couper à l'aide d'un Kunaï.

« Si je dois t'apprendre à te battre, montre moi au moins les bases que ces imbéciles t'ont enseignés. »

Sa jambe droite s'était levée pour la repousser d'une force conséquente contre le sable. Elle aussi avait certainement menée une vie de nomade sur cette terre, il voulait simplement voir avec quelle férocité elle pouvait survivre.
Shoukyaku no Tsukiyô
Shoukyaku no Tsukiyô
Statut : Genin • C
Expérience : 11

Sujet : Re: Rencontre dans le sable. (PV Mikoto)

rédigé le le Mar 10 Mar - 12:10
Le voilà donc enfin, celui qui va être mon tuteur à plus ou moins longue durée. D'ailleurs, je ne savais absolument pas combien de temps pourrait durer cette partie transitoire entre le Ninja débutant et accompli, capable de se débrouiller par lui-même. Ayant toujours été seule maître à bord, ne me laissant dicter que par les dieux, cela allait être difficile de faire et exécuter tout ce qu'un humain allait me demander. Mais s'il fallait passer par là, alors, je ferai en sorte de survivre à cette épreuve.

J'observais son arrivée avec beaucoup d'appréhension. Il a une belle prestance, des cheveux aux reflets proches des miens. Son aura semble entourée de mystère, sans parler de ce drôle de manteau sur les épaules. Son visage étant camouflé en partie par un foulard blanc, m'empêchait de le voir, si n'est ses yeux tout aussi inhabituels.

Je me sentais un peu conne de devoir me présenter sous ce jour, les mains liées et le cul dans le sable. Je n'aimais pas faire mauvaise impression. Mon apparence était tout aussi importante que l'amour qu'a la Déesse pour sa propre apparence. J'aime me montrer son mon meilleur jour et là, je n'étais vraiment pas glorieuse. Je l'écoutais donner son prénom, me présentant comme une écharde récalcitrante. J'aurais pu me sentir vexée, mais les mots étaient juste. C'est exactement le sentiment que j'avais. Dans cette ville aux mille et un hypocrites, j'étais cette épine venue réveiller les consciences dans ce bois beaucoup trop lisse.

Il m'aida à me relever avant de défaire mes liens d'un habile coup de Kunaï. J'ai ressenti de la reconnaissance à cet instant, mais ce sentiment s'estompa bien rapidement en sentant le coup de pied qui me fit à nouveau plonger sur le sable. À nouveau sur le plancher des vaches, mon sang commençait à bouillir. Non pas parce que le coup avait été puissant au point de me blesser grièvement, c'est plutôt mon amour propre qui venait de prendre un coup. Vexée d'avoir fait tout ce chemin dans ces conditions et d'être finalement réduite à cela. Il voulait me tester, sans même plus de discussion sur les objectifs ou notre situation future. Ce n'était pas plus mal, mais j'accusais le coup. Je me relevais, sentant mon aura bouillir. Mon contrôle du chakra étant encore très approximatif, je me lançais dans un assaut plutôt guidé par mes émotions que par envie de lui montrer un quelconque apprentissage. Je voulais juste foncer dans le tas en dégainant un kunaï à mon tour. Je ressentais la chaleur m'envahir et se diffuser dans l'air. Mes émotions étaient encore difficilement maîtrisables.

《Pas question de me laisser faire ainsi !》

Tentant de l'atteindre du mieux que je pouvais, n'ayant pas eu un apprentissage extrême du corps à corps, j'avais le sentiment de donner mon maximum, pour la première fois de ma vie. Est-ce que cela serait suffisant ?
Rokkakū Mikoto
Rokkakū Mikoto
Statut : Jônin Spécial • A
Expérience : 105

Feuille de personnage
Inventaire: 5 Kunais - 2 Parchemins explosifs - 1 Lame de chakra - 1 Antidote - 1 Venin - 1 Parchemin vierge - 1 Adrénaline 1 Bombe flash - 1 Charme - 1 Parapluie

Sujet : Re: Rencontre dans le sable. (PV Mikoto)

rédigé le le Jeu 12 Mar - 21:17
Rencontre dans le sable.Mikoto - Tsuki.
Le moins que l'on puisse dire sur cette jeune prêtresse du sable, c'est qu'elle était sanguine. Elle laissait paraître ses émotions et elle était même guidée par elles. De légère ondulations émanaient de son corps, provoquées par cette compétence unique du clan Shoukyaku. Cela aurait pu s'avérer utile si seulement elle ne s'était pas précipitée au corps à corps un kunai à la main prouvant de fait, sa faible maitrise du chakra. Ses appuis n'étaient pas mauvais mais l'action était inutile face à Mikoto. Le taijutsu n'avait jamais été l'un de ses points forts mais il n'en restait pas moins un Jônin aguerri. Il attendait patiemment que son assaillante approche davantage et lorsque l'arme fut à portée, il empoigna l'arme à mains nues qui provoqua l'arrêt immédiat de cette attaque. Sous ce bandeau blanchâtre, un large sourire s'était dessiné alors qu'un le cruor chaud lui coulait le long des doigts. Ce n'était pas une riposte très intelligente de sa part mais il essayait de lui montrer la différence de niveau qu'il pouvait y avoir entre eux deux. La robustesse du Rokkakū fut ensuite démontrée lorsqu'il percuta le corps de la jeune femme à l'aide de son épaule.

« Tes bases sont mauvaises. » dit-il d'un ton froid.

Face à son opposante allongé au sol, le grand homme enleva son foulard pour l'enrouler autour de sa main et faire cesser ce léger saignement. Son regard ambre balayait de nouveau la jeune kunoichi de la tête au pied. Il n'avait jamais eu de sainbois à charge jusqu'à présent et il n'avait surtout aucune idée de comment il allait pouvoir s'occuper de l'entraînement d'une personne qui possède des compétences bien différentes des siennes. Lui, il avait appris énormément en observant son clan combattre et il s'était approprié leurs techniques tout en y ajoutant son propre style.

« Ce que je veux voir, c'est ce feu qui t'anime … »

D'une moue amusée, Mikoto attrapa l'un de ses kunais dans la pochette située à sa taille et le pointa vers la Shoukyaku. Un sourire carnassier pris ensuite le dessus. Il est souvent dit que c'est lorsqu'un danger apparait, qu'une personne fait preuve de grande prouesses. Et tout le monde savait qu'au sein de ce désert aride, la mort pouvait frapper à tout moment. Il n'est jamais bon d'accorder une confiance trop aveugle en quelqu'un.

« Quel est ton nom ? »

Des pointes ébènes et de toutes tailles s'étaient dans le dos du jeune homme provoquant par la même occasion, le déploiement de son manteau de limailles. Si elle ne montrait pas rapidement de quoi elle était capable, son joli minois risquerait d'être tâché de son liquide vermeil.
Shoukyaku no Tsukiyô
Shoukyaku no Tsukiyô
Statut : Genin • C
Expérience : 11

Sujet : Re: Rencontre dans le sable. (PV Mikoto)

rédigé le le Ven 13 Mar - 18:22
Mon attaque fût vaine. Stoppée en pleine course par la domination de cet homme d'un autre niveau que le mien. D'une tête de plus que moi, mon regard était fixé dans le sien, mes yeux injecté de toute cette haine que j'avais en moi à cet instant. Une haine que j'avais toujours ressentie sans vraiment l'expliquer. Elle ne le visait pas sa personne en réalité, mais simplement ma colère envers le reste du monde. La colère m'avait envahie et prenait le contrôle de mon corps et de mes réactions. Mais à la vue du sang et de sa main maintenant mon arme sans aucun mal calma soudainement mes ardeurs. Quelques secondes plus tard, je me retrouvais à nouveau sur le plancher des vaches. Humiliée à nouveau devant la force de mon aîné. Le kunaï ensanglanté était resté dans ma paume, couvert de sang. C'était Mikoto qui était blessé et pourtant, javais le sentiment de voir mon propre sang sur la lame. Comme pour me dire de me méfier, que cela allait bientôt être le mien.

《Tes bases sont mauvaises.》Évidemment. Ma vie n'avait pas été faite de combats, de guerres et d'assassinats comme avait pu être la sienne ou celle d'autres Shinobi de formation. Le combat n'était pour l'instant pas ma tasse de thé et je me demandais subitement pourquoi j'avais lancé cet assaut désespéré et inconscient. Si cela avait été en conditions réelles, je serais probablement déjà morte à l'heure actuelle. Alors que mon regard se tourna dans sa direction, le Soleil derrière Mikoto lui donnait des airs de murs infranchissables pour moi. L'image du divin m'apparaissait en-tête. Comme une créature impossible à atteindre. Je prenais la mesure du fossé de puissance entre lui et moi, rien que par cet échange, me faisant soudainement gagner en humilité.

Comment pouvait-il oser me toiser du regard comme cela ? Se montrer aussi arrogant que les dieux eux-même ? Avoir le pouvoir de décider de mon destin ? Je ne pouvais tolérer cela. C'était un affront direct à mes croyances les plus pures. Personne ne pouvait être maître de ma destinée. Une nouvelle motivation étrange venait de naître en moi grâce à lui. Celle de me surpasser et de ne plus jamais me sentir aussi faible face à quelqu'un d'humain. Je ne pouvais pas ressentir de la faiblesse ou de la peur face à quelqu'un d'autre que la Déesse solaire, maîtresse de toutes choses. Jamais je n'avais ressenti cela auparavant, car je n'avais jamais rencontré quelqu'un de largement supérieur à moi. Au sanctuaire, je faisais la loi et personne n'osait me défier. Même mes professeurs de l'académie me semblait être des bons à rien, une fois mon arrivée à Roran. Je me trouvais cette fois face à l'élite. Je comprenais qu'à présent, j'étais dans la cour des grands.

Mes émotions reprirent le dessus sur le désespoir qui venait de m'emparer quelques secondes auparavant. S'il voulait voir du feu, il allait être servit. Le kunaï toujours dans ma main, je prenais soin de le charger en chakra, comme je l'avais appris.

《Mon nom est Tsukiyô.》

Au moment où ma phrase venait d'être dite, je balançais dans sa direction l'arme que je tenais dans ma paume. Une déflagration semblait entourer la lame que je venais de modifier grâce au Shakuton. Simple mais efficace, cette diversion me permettait de me relever rapidement et de reprendre une position d'attaque. Même s'il allait l'esquiver sans mal, mon arme lui réservait bien des surprises. Notre proximité était maintenant idéale pour me servir d'une technique de mon cru. Usant de mudras rapide, le jutsu que j'utilisais à présent allait être, certes, un peu faible, mais suffisant pour me protéger et le dissuader de trop s'approcher. De plus, avec la chaleur du désert, celle-ci allait rapidement se mettre en place et se montrer terriblement efficace à distance faible. Comment allait-il soutenir cette chaleur extrême.

《Shakuton, Pression par la chaleur ...》

Rokkakū Mikoto
Rokkakū Mikoto
Statut : Jônin Spécial • A
Expérience : 105

Feuille de personnage
Inventaire: 5 Kunais - 2 Parchemins explosifs - 1 Lame de chakra - 1 Antidote - 1 Venin - 1 Parchemin vierge - 1 Adrénaline 1 Bombe flash - 1 Charme - 1 Parapluie

Sujet : Re: Rencontre dans le sable. (PV Mikoto)

rédigé le le Lun 16 Mar - 18:56
Rencontre dans le sable.Mikoto - Tsuki.
Enfin, elle prenait cette rencontre au sérieux. C’était exactement ce genre de réaction que le jeune homme du sable souhaitait voir plus que tout. La colère, à bon escient s’avérait être la meilleure des armes. Encore fallait-il savoir la canaliser. Cette petite rouquine avait beaucoup à apprendre en matière de combat mais elle ne manquait certainement pas de courage. Le kunai qu’elle envoya filer sur son adversaire en était la preuve. Aussi tranchantes soient-elles, les armes n’avaient que très peu d’efficacité sur le Rokkakū qui en un battement de cil inversait les polarisations autour de lui. L’arme de jet ralentit d’abord avant de s’arrêter net à un bon mètre de son thorax. Sa chute au sol sonna inévitablement. C’est d’un nouveau sourire sur le faciès qu’il observa celle qui se nommait Tsukiyô. Elle faisait enfin démonstration de ce qu’elle renfermait au fond d’elle. À peine finit-elle d’exécuter quelques mudras que la chaleur environnante grimpa d’un seuil.


« Voilà ! C'est ça que j'attends de toi ! »

Le sourire jusqu’aux oreilles, il avançait vers ce disciple Shoukyaku. Un pouvoir digne de ce climat désertique. Des gouttes de sueurs commençaient à perler sur le front de l’homme. Les armes de limailles derrière lui, le suivait au gré de ses pas. Plus il se rapprochait de cette femme à la chevelure de flammes et moins la température était supportable. Les rumeurs qui disaient que ces shinobis avaient hérité leurs pouvoirs de la déesse solaire n’était en rien une erreur. Cependant, il ne fallait pas oublier une chose importante, l’environnement. Mikoto comme tous ceux vivant dans la contrée du vent possédaient une certaine résistance à la chaleur extrême que l’astre au-dessus de leur tête émettait constamment. Malgré tout, ce ne fut pas sans mal qu’il arriva presque à portée de bras de sa collègue du sable.

« Si c'est tout ce que tu as … »

Il avait oublié qu'elle ne s'était appliquée à l'art du combat il n'y a que très peu de temps. La source de son pouvoir s'animait à nouveau et une douce envie meurtrière flânait dans l'air. Tout cela allait se terminer rapidement … Jusqu'à ce que son regard ambre puisse se rendre compte de la situation. Est-ce que cette rencontre était allée trop loin ? La masse de limaille reprit la forme de son fidèle manteau et il finit par marcher et dépasser celle qui allait être sa disciple.

« Je n'ai rien à t'apprendre sur les méthodes de survie de notre belle région … mais s'il s'agit de combattre, je suis ton homme. » Dit-il, un rictus au coin des lèvres et une main sur son épaule. Il n’était plus question de combattre mais d’apprendre un minimum l’un de l’autre pour avancer dans la bonne direction. Une mission lui avait été confiée, il comptait remplir son devoir.


Shoukyaku no Tsukiyô
Shoukyaku no Tsukiyô
Statut : Genin • C
Expérience : 11

Sujet : Re: Rencontre dans le sable. (PV Mikoto)

rédigé le le Mer 25 Mar - 23:05
Apprendre à combattre ? Évidemment, c'était l'une de mes motivations premières à présent. A l'instant où il posa sa main sur mon épaule, je joins doucement les mains devant moi, effectuant le signe rompant ma technique. La chaleur se dissipa lentement et le désert retrouva la température qui était la sienne. L'air ambiant était bien moins étouffant, mais toujours aussi sec et chaud. Mikoto venait de faire la démonstration d'une infime partie de ses compétences, imaginais-je. Mais cela était suffisant pour que je puisse le regarder avec un regard bien plus sérieux et plus vigilant. Le jûnin avait ce quelque chose de particulièrement dérangeant dans son attitude, celle de quelqu'un capable de vous transmettre son envie de meurtre d'un simple regard. Étrangement, je me sentais plus proche de lui que de n'importe quel autre Shinobi rencontré jusque-là. Cette folie qui semblait l'habiter pour le combat et la force qu'il venait de déployer me faisait penser à mes propres fêlures.

« Je veux apprendre. Oui, c'est ce que je veux. »

Le calme reprenait place dans ce désert que nous venions d'agiter sans aucune raison valable si ce n'est s'échanger quelques coups pour apprendre à se connaître et peut être s'apprivoiser. Je pris une longue respiration. Mon air était plus déterminé que jamais à cet instant. Je me rendais compte qu'il allait falloir que je me mette sérieusement au travail afin de rattraper mon retard par rapport aux autres. N'ayant eu aucun éducation et n'ayant jamais vraiment eu la volonté jusque là de devenir une guerrière, je me sentais réellement perdu dans mon apprentissage.

« Je veux faire honneur aux pouvoirs qui ont été confiés à mon clan par la Déesse Amaterasu. Mais je n'ai pour l'instant aucune formation concrète en temps que Kunoïchi. Simplement la théorie et les quelques rudiments qu'on enseigne à tout aspirant. D'où … ma piètre performance.»

Alors qu'il se trouvait à mes côtés, je jetais un œil intrigué à cet étrange manteau qui prenait la forme qu'il décidé. Une sorte de sable fin et brillant semblait le recouvrir. De plus, il avait réussit à retourner mon arme avant de la faire tomber au sol comme si la gravité s'était totalement arrêté près de lui.  

« Je n'ai vu aucune technique qui ressemble à la tienne au village … Qu'est ce donc ? »
Rokkakū Mikoto
Rokkakū Mikoto
Statut : Jônin Spécial • A
Expérience : 105

Feuille de personnage
Inventaire: 5 Kunais - 2 Parchemins explosifs - 1 Lame de chakra - 1 Antidote - 1 Venin - 1 Parchemin vierge - 1 Adrénaline 1 Bombe flash - 1 Charme - 1 Parapluie

Sujet : Re: Rencontre dans le sable. (PV Mikoto)

rédigé le le Ven 10 Avr - 15:26

Rencontre dans le sable.Mikoto - Tsuki.
Mikoto la regarda de nouveau de haut en bas. La chaleur se dissipait peu à peu et l’ambiance changeait radicalement. Il avait dit qu’il pouvait lui apprendre comment se défendre en tant que shinobi du vent mais le pouvait-il vraiment ? De ce qu’il avait pu entrevoir de ses quelques compétences, elle faisait partie du clan nomade, le clan Shoukyaku. Certains membres de ce fameux clan lui avaient déjà donné du fil à retordre lors de combats. Il les savait puissants, mais il n’avait aucune idée de ce qui leur sied le mieux en terme de techniques. D’un sourire aux lèvres, il balaya son esprit embrumé pour revenir à celle qui lui faisait face. Le reste pouvait attendre. Il l’écouta attentivement et il eut de nouveau le sourire aux lèvres lorsqu’elle impliqua une divinité qui n’existait que dans les contes pour enfants, pour justifier les pouvoirs de son clan. Il était certainement le dernier homme qui pouvait comprendre cette adoration pour toutes ces déités destructrices. De nombreux souvenirs remontaient à la surface et toutes les catastrophes que l’un de ces démiurges avait causé à son clan. Pour lui, ce n’était rien d’autres que des démons à proscrire.

« Suis moi. » Lui dit-il, en emboîtant le pas en direction de son hameau. Il n’aimait guère se trouver trop proche du Roran et de ces infâmes Sabaku. La plaie de sa main gauche s’était déjà refermée et la douleur n’était qu’un lointain souvenir tout comme le devenait la vue du Roran. « Que veux-tu dire par Amaterasu ? Est-ce que tu y crois ? Non… Qu’est-ce qui te prouve même que quelque chose d’autre existe ? » Il devait savoir. Connaître ce qu’elle pensait réel ou non. Est-ce que cet Amaterasu était également un démon ravageur comme l’était cette gigantesque légende des sables ? Il amorçait sans doute la discussion la plus étrange et la plus compliquée qu’ils allaient avoir tous les deux. Après tout, ce genre de sujet fâcheux avait animé bien des combats par le passé et actuellement encore. Une des raisons sans doute qui faisait que les Shoukyaku n’avaient toujours pas rejoint officiellement la capitale.

Une autre question restait en suspens. Le jeune homme sortit deux kunais de sa pochette et les fit simplement faire un tour autour de leur deux corps avant de les ranger. Armes précieuses et aiguisées à souhait. « C'est la seule particularité de mon clan. »  Dit-il en repensant au passé. « Et ce n’est pas à la capitale que tu nous trouveras. » Rien ne pouvait être plus clair.


Contenu sponsorisé
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
(©) ALL RIGHTS RESERVED, DO NOT COPY OR REPRODUCE THE DESIGN.