Seiki.
Event en cours.
La quête du pouvoir a toujours été un dangereux moteur. Malgré les sentiers destructeurs qui devaient être empruntés pour y accéder, les guerriers de cette ère en ont fait leur essence. Ils pourfendaient les terres décharnées - avec une gloire exquise, des dogmes écrasant les âmes et un seul dessein : détruire, posséder, dominer. Les grandes contrées étaient bercées par le fer des armes, une mélodie routinière dans ce climat sous tension constante.Afin de plus rapidement effleurer l'apogée du prestige, des clans naquirent et de puissants êtres ne firent plus qu'un pour s'assurer d'une invulnérable descendance. Au cœur du chaos, émergèrent des factions, des combattants liés par le sang, le chakra et les capacités. Leurs apparitions diminuèrent le désordre créé par les soldats indépendants – qui se rangèrent face à cette montée en puissance. L’accalmie permit aux Daimyos - anciennement terrassés par ce chaos, de reprendre leurs fonctions. Les frontières se dressèrent, scindant les nations divisées.



-55%
Le deal à ne pas rater :
Remise de 50% sur le tractopelle de chantier à construire MECCANO
10 € 22 €
Voir le deal

Invité
Invité
avatar

Sujet : Inspiration particulière (solo) FINI

rédigé le le Ven 27 Mai - 10:12
Après avoir visité Konoha en compagnie de la princesse et avoir rencontré la plus charmante et hypnotique des femmes dans un bain public une idée me vint. Pourquoi ne pas faire l'inverse à Suna. Au lieu de faire un bâtiment renfermant de la chaleur j'allais plutôt faire une battisse renfermant de la fraîcheur. Naturellement, cela allait être ardu que de faire cela mais j'entrepris plutôt la création d'un espèce de sous-terrain bien isolé dans ma court. Creusé dans du sable et de la terre allait être fort aisé et de toute façon je n'avais pas besoin non plus de reproduire une maison en entier sous terre.


Une fois le travail terminé je me retrouvai dans une immense pièce avec une certaine fraîcheur. J'entrepris de faire de ce carré de sable une pièce plus comme on les connaissait : des murs et un toit en bois étaient de rigueur. Au bout de quelques jours, j'imagina 2 ou 3 schéma dans ma tête qui allaient me permettre de "créer" de l'eau dans le désert. Le résultat final fût plutôt ingénieux et bien pensé : Il s'agissait de fibre de bois étanche que je plaçait contre le vent. La fibre de bois était tissé par mes soins tel les alvéoles d'une ruche d'abeille que j'avais vu lors de mon voyage à Konoha. Naturellement pour capturer l'humidité, les alvéole était infiniment plus petites. Au pied de ces "planches" de fibre de bois étanche alvéolé, il y avait une gouttière qui allait servir à recueillir l'accumulation d'humidité dans les alvéoles et donc créer des gouttes d'eau.Pour finir, un seau était placé juste au pied de la gouttière afin de tout ramasser.

Cela me prit des semaines et des jours pour finir par remplir mes bassins d'eau fraîche mais j'y arriva. L'eau restait fraîche sans être glacé vue qu'elle était dans une pièce fraîche et hermétique ( une fois la porte fermée). Je venais donc de fabriquer une manière appréciable de me détendre et de mieux passer à travers les canicules récurrentes de Suna.
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
(©) ALL RIGHTS RESERVED, DO NOT COPY OR REPRODUCE THE DESIGN.