Seiki.
Event en cours.
La quête du pouvoir a toujours été un dangereux moteur. Malgré les sentiers destructeurs qui devaient être empruntés pour y accéder, les guerriers de cette ère en ont fait leur essence. Ils pourfendaient les terres décharnées - avec une gloire exquise, des dogmes écrasant les âmes et un seul dessein : détruire, posséder, dominer. Les grandes contrées étaient bercées par le fer des armes, une mélodie routinière dans ce climat sous tension constante.Afin de plus rapidement effleurer l'apogée du prestige, des clans naquirent et de puissants êtres ne firent plus qu'un pour s'assurer d'une invulnérable descendance. Au cœur du chaos, émergèrent des factions, des combattants liés par le sang, le chakra et les capacités. Leurs apparitions diminuèrent le désordre créé par les soldats indépendants – qui se rangèrent face à cette montée en puissance. L’accalmie permit aux Daimyos - anciennement terrassés par ce chaos, de reprendre leurs fonctions. Les frontières se dressèrent, scindant les nations divisées.



-51%
Le deal à ne pas rater :
OCEANIC – Cave à vin de service – 8 bouteilles
49.99 € 100.99 €
Voir le deal

Invité
Invité
avatar

Sujet : Six œufs et un Kinjutsu s'il vous plaît !

rédigé le le Lun 18 Avr - 2:37

Le marché noir, quel joli ramassis de broutilles n'est-ce pas ? Des stands construits avec de la taule et du bois, des armes, armures et autres drogues présentées et vendues à des prix aberrants. Rien d'intéressant en soit... Sauf peut être dans cette boutique, ouverte au plus profond des quartiers pauvres du pays du loup, dans une cave sombre et humide. Tout cela était un peu cliché n'est-ce pas ? Quoi qu'il en soit, le vendeur était le seul proposer des articles intéressants, si l'on savait ce que l'on recherchait.

Je n'avais pas vraiment l'habitude de venir, mais j'avais entendu parler d'un parchemin. Un kinjutsu développé par l'un des ninja les plus puissants de ces dernières générations ... Et cela était vrai, le précieux était là, trainant entre des recettes de cuisine et un remède contre l'herpès. Original. Quand je vous disais qu'il fallait seulement savoir ce que vous recherchiez. Sans ne rien laisser transparaitre, je pris calmement l'objet de mon intérêt. Quand je l'eus présenté au vendeur, il me fit un grand sourire, laissant briller sa dent dorée. Charmant. Enfin, si je voulais une vue plus agréable, je me serais dirigé vers l'un des quartiers des plaisirs n'est-ce pas ? Je balançai ma bourse pleine de Ryos, ne lui prêtant guère plus d’intérêt et je m’empressai de repartir. Il me tardait de voir les limites de cette technique ~

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
(©) ALL RIGHTS RESERVED, DO NOT COPY OR REPRODUCE THE DESIGN.