Seiki.
Event en cours.
La quête du pouvoir a toujours été un dangereux moteur. Malgré les sentiers destructeurs qui devaient être empruntés pour y accéder, les guerriers de cette ère en ont fait leur essence. Ils pourfendaient les terres décharnées - avec une gloire exquise, des dogmes écrasant les âmes et un seul dessein : détruire, posséder, dominer. Les grandes contrées étaient bercées par le fer des armes, une mélodie routinière dans ce climat sous tension constante.Afin de plus rapidement effleurer l'apogée du prestige, des clans naquirent et de puissants êtres ne firent plus qu'un pour s'assurer d'une invulnérable descendance. Au cœur du chaos, émergèrent des factions, des combattants liés par le sang, le chakra et les capacités. Leurs apparitions diminuèrent le désordre créé par les soldats indépendants – qui se rangèrent face à cette montée en puissance. L’accalmie permit aux Daimyos - anciennement terrassés par ce chaos, de reprendre leurs fonctions. Les frontières se dressèrent, scindant les nations divisées.



-50%
Le deal à ne pas rater :
Lot de 2 Oreillers à mémoire de forme matelassés 60×60 cm
12.60 € 24.99 €
Voir le deal

Invité
Invité
avatar

Sujet : Chasseur de fantôme [Ft. Naomi ; Mission rang C]

rédigé le le Dim 3 Avr - 17:46
Mission:
Nom : Les images du passé.
Rang : C.
Conditions : Genin x2 ou Chunin.
Description : Depuis quelques temps déjà, aux abords du village, certaines personnes rentrent effrayées, se plaignant de fantômes apparaissant la nuit.
Objectif : À vous d'enquêter sur le sujet et d'enrayer les dits fantômes.
Récompense : 100 Ryos.






Who am I ?

Âge : 21 ans
Ce à quoi je ressemble : Brun aux yeux bleus
Lien vers ma présentation :




Chasseur de fantôme
Feat.Hatake Naomi

Akira était assis devant son lit, sceptique face à la lettre qu'il observait à présent. Réveillé il y a quelques dizaines de minutes suite à un réveil tumultueux – sa face avait rencontrée le sol -, il s'était vêtu rapidement de sa tenue de ninja et prit un petit déjeuner assez léger constitué d'un peu de lait et   de quelques boulettes de riz. Pour Akira, le petit-déjeuner était quelque chose de sacré : sans aucun doutes le repas le plus important de la journée ainsi que le moment pendant lequel on se réveille lentement. Seulement, ce moment sacré fut interrompu par un facteur qui sonna à la porte de notre protagoniste afin de lui transmettre une lettre en main propre. En bon ninja, Akira l'ouvrit immédiatement sans attendre : il s'agissait d'une lettre de l'intendant des missions, qui sommait le Chûnin d'effectuer une mission de rang C avec une jeune genin pour la former ! Cela ne le gênait pas tant que ça, bien au contraire, mais il avait peur de ne pas être à la hauteur. Après tout, il s'agissait de la première personne qu'il devait coacher ! Jamais il n'avait eut encore d’Élèves.

La boule au ventre à cause de la peur de ne pas être assez bon pour entraîner une élève, Akira eut du  mal à achever son repas et décida de partir même si il était presque à jeun. Il décida de sortir de chez lui afin d'aller se saisir de quelques armements afin d'être paré pour leur soirée. Il acheta quelques Kunai et quelques shurikens qu'il glissa dans ses poches d'outils ninja qui commençait à se vider. Akira, ninja du clan Nara, utilisait essentiellement des techniques de pièges, ainsi il était normal d'avoir besoin d'une quantité de projectiles assez importante. Une fois ceci-fait, le chûnin décida de se diriger en direction du terrain d'entraînement : peut-être que s'entraîner délierait ses muscles et son estomac. Il s'entraîna face à un mannequin d'entraînement pendant environ deux heures et rentra chez lui, moins inquiet qu'au début de la journée.

Akira n'avait rendez-vous qu'en soirée avec sa disciple temporaire, avant de se rendre en dehors du village pendant la nuit. Les fantômes n’apparaissaient pas en journée, pas vrai ? Ainsi donc, il eut encore du temps après son entraînement matinal et décida de prendre un repas : après tout, son petit-déjeuner avait tourné court. Il lut ensuite un peu, adorant les romans de fantasy, qui parlaient d'elfes et d'autres créatures mystérieuses. Puis, lorsque vint les dix-neuf heures, il partit en direction d'un restaurant assez chic, l'endroit de rendez-vous. L'intendant des missions avait bon goût : je venais moi-même manger ici assez souvent tant leur plats étaient relevés et pourtant simples.

Il s'assit à une table, attendant que sa coéquipière fasse son apparition.

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
(©) ALL RIGHTS RESERVED, DO NOT COPY OR REPRODUCE THE DESIGN.