Seiki.
Event en cours.
La quête du pouvoir a toujours été un dangereux moteur. Malgré les sentiers destructeurs qui devaient être empruntés pour y accéder, les guerriers de cette ère en ont fait leur essence. Ils pourfendaient les terres décharnées - avec une gloire exquise, des dogmes écrasant les âmes et un seul dessein : détruire, posséder, dominer. Les grandes contrées étaient bercées par le fer des armes, une mélodie routinière dans ce climat sous tension constante.Afin de plus rapidement effleurer l'apogée du prestige, des clans naquirent et de puissants êtres ne firent plus qu'un pour s'assurer d'une invulnérable descendance. Au cœur du chaos, émergèrent des factions, des combattants liés par le sang, le chakra et les capacités. Leurs apparitions diminuèrent le désordre créé par les soldats indépendants – qui se rangèrent face à cette montée en puissance. L’accalmie permit aux Daimyos - anciennement terrassés par ce chaos, de reprendre leurs fonctions. Les frontières se dressèrent, scindant les nations divisées.



Le Deal du moment :
Apple AirPods Pro à 221 € (livraison ...
Voir le deal
221 €

Rokkakū Mikoto
Rokkakū Mikoto
Statut : Jônin Spécial • A
Expérience : 105

Feuille de personnage
Inventaire: 5 Kunais - 2 Parchemins explosifs - 1 Lame de chakra - 1 Antidote - 1 Venin - 1 Parchemin vierge - 1 Adrénaline 1 Bombe flash - 1 Charme - 1 Parapluie

Sujet : Les crocs divins ⎮Mission A.

rédigé le le Ven 24 Avr - 12:15
Les crocs divins.Mission solo.
Une tempête faisait rage. Elle s’acharnait, projetant le sable par des vents violents, des bourrasques à soulever les tentes nomades au sein de ce désert aride. Ce soir, par son pouvoir et ses ordres, le Daimyo avait dépêché un damné pour mener à bien une mission dans un recoin oublié de l’erg. Des rumeurs circulaient déjà depuis quelques jours par-delà le Roran et il ne pouvait plus passer outre, faire comme s’il n’en était rien. Lorsque le messager venu expressément dans le nid des Rokkakū s’en alla à la hâte, le jeune Shinobi jura intérieurement. Sa dernière mission datait d’il y a peu de temps et il avait profité de ces quelques jours de repos pour travailler sur quelques expériences. Des échecs, de nombreux échecs dont les quelques reptiles aux alentours avaient été cobayes à de multiples reprises. Et pourtant, la volonté sombre de concocter cette fiole de malice n’avait pas été ternie. Cette recommandation tombait donc à un moment inopportun et il ne pouvait rien y faire. La poudre d’os et les quelques mélanges d’herbes étaient emportés dans un sac à l’arrière et c’est avec manque d’entrain qu’il sortir du hameau. L’objet de sa mission se situait plus au sud, là où les terres solitaires s’étendaient à perte de vue. Là où l’homme ne posait plus les pieds depuis bien longtemps.

Le sable s’enfonçait sous ses pas illuminés par la clarté lunaire. Les prédateurs rôdaient dans la nuit, mais aucun n’osait approcher le mâle maudit à l’exception d’un serpent à sonnette qui lors de son saut, fut tranché de part en part. Maladroitement, certes, mais le résultat était là. Le sang du serpent était conservé, utile pour les vices du jeune homme. La peau était jetée, elle sécherait au sol ou elle serait mangée par un autre carnassier. Certaines plantes, plus vivaces, parvenaient à pousser malgré cette chaleur ardent et la nuit était adéquate pour les dénicher. Luminescentes, Mikoto en avait récolté quelques-unes sur le chemin. Un bon moyen de tenter de nouvelles expériences.

Il était habitué à marcher sans en voir le bout. Son esprit était rôdé par les années passées au sein de la région et il profitait de cette fraîcheur pour atteindre le premier petit village avant le long périple. Ses pensées s’évadaient, un souvenir d’une époque lointaine qu’il n’avait pas connue. Une époque où son clan régnait au même titre que les Sabaku. Un temps où il ne fallait pas se battre pour vivre. Il se mit à sourire, solitaire sans personne à l’horizon. Il ne s’était jamais sentit aussi seul qu’à cet instant avec l’obscurité en témoin. Il avait eu quelques informations concernant la mission et elles revinrent dans son esprit à cet instant même. Il allait devoir enquêter sur un fou, un déséquilibré se mêlant à des expériences interdites sur les autres, mais également sur lui-même. La tâche semblait rocambolesque sur le papier. Dans la pratique, il n’avait qu’à faire pleuvoir son ébène aiguisée.
Rokkakū Mikoto
Rokkakū Mikoto
Statut : Jônin Spécial • A
Expérience : 105

Feuille de personnage
Inventaire: 5 Kunais - 2 Parchemins explosifs - 1 Lame de chakra - 1 Antidote - 1 Venin - 1 Parchemin vierge - 1 Adrénaline 1 Bombe flash - 1 Charme - 1 Parapluie

Sujet : Re: Les crocs divins ⎮Mission A.

rédigé le le Ven 24 Avr - 12:24
Les crocs divins.Mission solo.
L’aube dorée illumina son faciès et le sortit de ses songes. Il ne s’était nullement rendu compte du temps qui pouvait s’écouler, tel un automate. Face à lui, se dessinait l’entrée d’un petit village du désert. Aussi pauvre que pouvait l’être le hameau Rokkaku. Tout semble sec et terne. Même les personnes qui y vivaient semblaient mornes comme si leur énergie leur avait été volée. D’emblée, il se faisait discret et longea les quelques tentes qui arboraient la place. Des échoppes étaient parsemées et des fruits pourris et sec y étaient disposés. Une image aussi triste qu’effroyable. Il entendu un cri avant de se faire tirer sur le côté. Un marchand insistant. Rien de plus attrayant. Il passa la plupart de son temps à contempler ce qui l’entourait. Trop rêveur, inactif. Une seule boutique attira son attention. Des plantes desséchées et carcasses exposées. Il s’en rapproche et questionne le vendeur. Son visage est gris et affaibli par son train de vie. Ses prix son dérisoire et Mikoto sélectionne tout ce qui l’intéresse, justement ce qu’il cherche pour ses expériences. Il en profite pour se renseigner sur l’objet de sa quête. « J’nai rien entendu de tel. Vous devriez poser la question à Srah, elle connaît tous les ragots » Dit-il en pointant du doigt une jeune femme un peu plus loin. Son apparence était légèrement moins déplorable que les autres et ses yeux bleus scintillaient tandis qu’elle regardait cet inconnu immiscé dans sa petite bourgade.

« Je n’ai rien à dire aux étrangers » Pesta-t-elle avec dédain. Un léger rictus naquit sur le visage du Rokkakū. Ses intentions étaient claires, elle souhaitait une rémunération. Quelques Ryos furent glissés discrètement et les langues se délièrent.  « Récemment, un homme est venu nous proposer du travail. Il était étrange, mais l’argent qu’il proposait… Une dizaine d’hommes l’ont suivi. Je n’en sais vraiment pas plus » C’était déjà bien assez pour suivre cette piste. « Vous devriez partir vers le sud, c’est là qu’il disait aller. Et faites vite, nous n’aimons pas les étrangers. » Son regard recelait une certaine haine et le jeune homme n’en saurait jamais le pourquoi.

À force de se concentrer sur ce mystère, il lui donne de la vigueur. Le déchu n’avait pas l’habitude de fouler ces terres plus au sud, mais il y était déjà allé quelques fois. Il avait même essayé de convaincre son peuple de s’y déporter. Là-bas, la vie était bien plus agréable qu’au centre de l’erg. Toutefois, personne ne l’avait écouté et il s’était donc résigné.

Avant de reprendre la route du soleil, il s’appliqua aux délicieux mélanges empoisonnés. Son esprit de nouveau plongé dans les mixtures mortifiantes. Il étudiait chaque élément de ce mélange agressif, mais l’explosion entre ses doigts fut peu concluante. Le gaz montait à ses narines et s’il semblait aussi stérile que malodorant, les effets le contraignirent quelques minutes. En effet, le regard plongé sur l’horizon, il lui était impossible de faire le moindre mouvement, paralysé de la tête aux orteils. Ce furent ces derniers qu’il put de nouveau faire bouger et ensuite ses phalanges. Une nouvelle expérience ratée.
Rokkakū Mikoto
Rokkakū Mikoto
Statut : Jônin Spécial • A
Expérience : 105

Feuille de personnage
Inventaire: 5 Kunais - 2 Parchemins explosifs - 1 Lame de chakra - 1 Antidote - 1 Venin - 1 Parchemin vierge - 1 Adrénaline 1 Bombe flash - 1 Charme - 1 Parapluie

Sujet : Re: Les crocs divins ⎮Mission A.

rédigé le le Ven 24 Avr - 13:57
Les crocs divins.Mission solo.
Le vent transportait une agréable odeur salée. Les frontières de la contrée du vent n’étaient plus très loin. Trois jours s’étaient écoulés depuis qu’il avait quitté le hameau Rokkakū et il avait déjà subi quatre échecs lors de ses expérimentations. Quant aux informations récoltées pour le bien de sa mission, elles étaient franchement pauvres. Tout ce qu’il espérait, c’était d’en apprendre davantage au dernier petit bourg du vent, situé à l’extrémité du désert, là où l’eau n’est en aucun cas un problème. L’épopée parait tout de même interminable. L’erg est puissant et incommensurablement grand. Peu importe la vitesse à laquelle il avance, le décor ne change pas. Ce sont les mêmes arbres desséchés et toujours les plus petites créatures fébriles qui tentent de le surprendre. Personne à qui faire la discussion si l’envie lui venait.

L’épuisement était à son comble à la suite de quelques heures de marche. Ses yeux se fermaient peu à peu pour se réouvrir en grand l’instant d’après. Il luttait contre la fatigue et autour de lui, aucun abri était visible. Solitaire dans sa propre déchéance. Il crut perdre pied… Jusqu’à ce qu’une roulotte fit route vers lui. La poussière se soulevait dans son sillage et deux chevaux ébène et puissants tiraient avec force l’aménagement de bois. Deux hommes étaient aux commandes. Deux frères ou du moins ils se ressemblaient drôlement.

« Alors, perdu !? » Se réjouit-il. Le sourire jusqu’aux oreilles, satisfait d’avoir trouvé un shinobi en difficulté. « Qu’-est ce qui t’amène par ici ? » La discussion suit son train et il trouve refuge dans l’ombre de la carriole. De la guerre à l’ivresse, il accepte volontiers la bouteille d’alcool qu’on lui tend et ses joues s’empourprent aux premières gorgées du nectar. Un revirement radical. Il ne comprenait plus un mort de ce que les deux hommes pouvaient bien lui dire. Tout ce qu’il entrevit, c’est leur large sourire. Et il sentir le sien qui se dessinait sur son faciès. Son visage se crispe ensuite. Il ne sait plus où il est, ni même ce qu’il était en train de faire. Le bar est vide et les gens rentrent en dansant. Son regard est vissé sur ces personnes qui se balancent, se tordent et se relèvent ensuite, sages. L’impression d’être dans un rêve tout en étant à la fois éveillé. Parmi la foule, il reconnaît un visage familier, celui de sa sœur cadette. Il croise son regard juste avant qu’elle lui montre son dos. Il la suit paniqué, elle qui a disparue depuis longtemps, mais lorsqu’il pose sa main sur l’épaule auparavant chétive, c’est le visage de Oki qui lui apparaît. Ce Shoukyaku qui avait été témoin de ses artifices quelques semaines auparavant. Son esprit s’embrume et il ne parvient plus à saisir l’instant. Tout devient trouble et ses iris se ferment.
Rokkakū Mikoto
Rokkakū Mikoto
Statut : Jônin Spécial • A
Expérience : 105

Feuille de personnage
Inventaire: 5 Kunais - 2 Parchemins explosifs - 1 Lame de chakra - 1 Antidote - 1 Venin - 1 Parchemin vierge - 1 Adrénaline 1 Bombe flash - 1 Charme - 1 Parapluie

Sujet : Re: Les crocs divins ⎮Mission A.

rédigé le le Ven 24 Avr - 15:23
Les crocs divins.Mission solo.
« Allez on se réveille ma belle. » Le son est lointain comme un murmure le serait. La phrase est répétée quelques fois, devient plus perçante et tombe à la suite comme un coup de tambour. Ses mirettes s’ouvrent en grand et un nouveau visage anguleux se présente à lui. C’est une femme, la chevelure ébène et les yeux turquoise. Son sourire et éblouissant dans l’obscurité dans laquelle ils sont plongés. « Où est ce… Où est ce que je suis » Balbutiait-il en se relevant à l’aide ses avant-bras. Visiblement, il avait été allongé sur un lit et des serviettes humides avaient été disposées sur son torse déshabillé. « On t’a retrouvé à quelques kilomètres d’ici. Tu parlais tout seul en plein désert et quand on est venus, tu t’es évanoui. » Elle se moquait et son rire éclata. « Qu’est-ce qui t’amène par ici ? Non attends, je sais ! Toi aussi, tu cherchais un endroit agréable à vivre ? » Elle est joyeuse et rieuse. Le choc était présent pour le déchu. Une partie de ce qu’il avait vécu était le fruit de son imagination débordante. L’astre solaire seul coupable de ce méfait. Il avait dormi deux jours entiers. Son corps n’était plus aussi lourd qu’avant et cela faisait bien longtemps qu’il ne s’était plus senti aussi reposé. La satisfaction à son comble. Il remercia sa bienfaitrice qui l’amena à l’extérieur.

La lumière naturelle était éclatante et donnait au paysage face à lui, un effet fascinant et revigorant. Une fontaine avait été construite au centre de la place et quelques gosses y tournaient autour en chantant, jouant à des jeux et un air heureux inscrit sur leur minois. Un spectacle rare au sein de ces terres aréiques. Le petit village était plein de vie, plein d’écho. Personne ne faisait attention à l’étranger des terres plus au nord, habitués d’y voir de nouveaux habitants. Le hameau Rokkakū se consumait à vue d’œil et ce genre de vue le plongeait dans une grande incertitude. Les réflexions allaient bon train, mais il devait revenir à sa quête première.

« Vous vivez si paisiblement… » Dit-il d’un air perdu. La femme ricana de nouveau, satisfaite de l’entendre de la bouche d’un vagabond. « Plus au nord, une personne est venue proposer du travail en échange d’une belle sommes. Serait-il venu ici aussi ? » Son air se renfrogna, comme s’il venait de toucher un point sensible. « Il est venu ici aussi. Nous l’avons chassé. » Pesta-t-elle avant de reprendre de nouveau. « Cela n’a peut-être, aucun rapport, mais depuis, plusieurs personnes ont disparues… » Voilà enfin quelque chose qui le mettait sur une piste intéressante. La discussion prit court et il fut guidé vers les chasseurs du village. Eux aussi avaient instigué sur l’affaire et tout ce qu’ils avaient pu tirer de l’enquête était un lieu, une grotte aussi obscure que les abysses. C’était du moins ainsi qu’ils la décrivaient. Après tout, ils étaient chasseurs, pas guerriers.
Rokkakū Mikoto
Rokkakū Mikoto
Statut : Jônin Spécial • A
Expérience : 105

Feuille de personnage
Inventaire: 5 Kunais - 2 Parchemins explosifs - 1 Lame de chakra - 1 Antidote - 1 Venin - 1 Parchemin vierge - 1 Adrénaline 1 Bombe flash - 1 Charme - 1 Parapluie

Sujet : Re: Les crocs divins ⎮Mission A.

rédigé le le Ven 24 Avr - 18:26
Les crocs divins.Mission solo.
Plusieurs fois, des hommes seuls ou à plusieurs, viennent menacer la paix au sein de l’erg. Cette région infertile connaît de nombreux tourments et l’un deux était sur le point de disparaître. Deux jours. C’était le temps que Mikoto avait passé pour observer la grotte, que les chasseurs du petit village côtier, avaient mentionnés. Endéans ces deux journées, l’homme considéré comme maudit par les habitants du Roran, avait pu observer les allées et venues d’un individu au teint blafard et qui empestait le sang sur quelques mètres à la ronde. Il s’en allait au coucher du jour, seul, pour revenir juste avant sa levée, accompagné d’une ou deux personnes. Il était de ceux qui vivaient cachés et à chaque fois que le rouquin le vit, l’odeur qu’il dégageait n’en était que plus pesante encore. Il était clair à présent, qu’il possédait nombre de secrets et qu’il s’agissait sans nul doute de l’auteur des disparitions. Toutefois, il lui fallait quelques preuves et pour cela, il devait pénétrer les lieux. Une chose qui s’avérait bien plus compliquée à faire, car il ne comptait plus les fois où il avait failli être repéré dans l’ombre.

Un soir, alors que la créature bipède venait de quitter son trou à la recherche potentielle d’une nouvelle proie à croquer, le Rokkakū s’empressa d’explorer les lieux. Difficile de décrire à la perfection les parois rocheuses qui parsemaient cet antre souterrain, tant l’obscurité prônait une place de choix. Aucune torche n’était accrochée ou même la moindre petite source de lumière. Bien des questions embrumaient son esprit en alerte. Ses sens en éveil, il suivait malgré tout son instinct et s’engouffrait davantage, là où les murmures se faisaient entendre. Paradoxalement, plus il sombrait dans les méandres de cette cavité, plus les alentours étaient ostensibles. C’est là qu’il vit de nombreuses cages en bois où un certain nombre de personnes y étaient enfermées. Leur teint livide laissait questionner sur leur état. Du sang séché se présentait à chaque recoin et une odeur de pourriture attaquait les narines. Qu’est-ce qui pouvait bien se passer ici ? Il n’avait pas le temps de s’attarder sur ces pauvres gens pour le moment, il devait aller plus loin, en découvrir encore plus.

« Tu sors enfin de ta cachette. Je me demandais si tu allais finalement me rejoindre ou bien si tu allais passer tes journées à m’observer. » Une voix qui surprit le croquemitaine à son grand désarroi et à peine eut-il le temps de se retourner que deux crocs se plantaient dans sa nuque et la seconde qui suivit, il sentit son énergie la quitter. Ce fut bien trop vif pou réagir sur le coup, mais il ne se laisserait certainement pas périr aussi rapidement. Son manteau de limaille le recouvrit bientôt entièrement et l’abomination humaine n’eut d’autres choix que de reculer. « J’imagine que mes intentions deviennent suspectes… Hum, ce n’est pas trop grave, je changerais d’endroit une fois que je t’aurais tué. » Son rire éclata de nouveau et lorsqu’il s’élança sur l’homme du désert, ce dernier se contenta d’envoyer tout ce qu’il possédait en matière de limaille pour assaillit l’adversaire. Pas seulement, il créa une ouverture pour endiguer sa fuite.

Il avait désormais toutes les informations en sa possession, mais avait été surpris par l’adversaire. Il ne s’attendait pas à être autant affaiblit après une seule attaque. La course fut effrénée jusqu’à l’entrée de la grotte. Il sentit des griffes acérées juste derrière lui et avec elles, une ombre gigantesque par-dessus son épaule. Il se dépêche, sans prendre la peine de s’arrêter, il sait que le combat va être inévitable… Et pourtant, le jour est déjà levé et lui offre une journée de répit lorsqu’il sort seul de l’obscurité. Le monstre ne l’a pas suivi et il jure intérieurement. Il doit se préparer pour lui faire face convenablement.

Rokkakū Mikoto
Rokkakū Mikoto
Statut : Jônin Spécial • A
Expérience : 105

Feuille de personnage
Inventaire: 5 Kunais - 2 Parchemins explosifs - 1 Lame de chakra - 1 Antidote - 1 Venin - 1 Parchemin vierge - 1 Adrénaline 1 Bombe flash - 1 Charme - 1 Parapluie

Sujet : Re: Les crocs divins ⎮Mission A.

rédigé le le Sam 25 Avr - 12:19
Les crocs divins.Mission solo.
Une journée entière à reprendre des forces et mixer un maximum de plantes, d’ossements divers et des toxines nuisibles. Attelée à une tâche sans fin vers la perfection, il tente de nombreuses mixtures aux effets variés, mais tous aussi satisfaisant. Il cherche la meilleure option pour cet affrontement périlleux. Cette bête au fond de cette grotte ne ressemblait en rien à ce qu’il avait pu affronter jusqu’à présent et une seule morsure l’avait vidé d’une bonne partie de son énergie vitale. Il en ressentait encore les effets quelques heures plus tard. Sa tête penchée sur le côté, son regard scrutait l’entrée du gouffre. Son ennemi, lui aussi devait se préparer à sa venue. Mikoto se dépêche et vérifie à plusieurs reprises son arsenal. Il ne veut pas hésiter cette fois et compte bien expédier son adversaire rapidement outre-tombe. C’est la raison pour laquelle il avait un large sourire sur le faciès. Ce goût si affriolant que pouvait l’être les affrontements à ces temps de paix. Sa main se posait encore sur sa peau, là où les deux crocs divins s’étaient plantés. Il n’appréciait pas ce genre de douleur persistante. Les heures s’écoulaient jusqu’à la tombée de la nuit. Il s’était engouffré dans l’antre du monstre en état d’ivresse, non due à l’alcool, mais à une flambée de colère.

Il connaissait désormais les lieux et il se savait attendu. Il n’était pas question de passer inaperçu ni de contempler l’endroit. Un son glacial parvint aux oreilles du rouquin, annonciateur de la bête qui approche. Son regard rubis traverse l’obscurité et bientôt, il voit sa silhouette macabre. Il est pâle, livide, mort en apparence. Et pourtant, il se tient bel et bien devant lui, debout. « Je ne sais pas quel genre d’expérience tu mènes, mais elles se terminent ici. » L’homme du clan des maudits venait de parler haut et fort. Cette fois-ci, il ne le laisserait même pas l’approcher et lui donner une nouvelle opportunité de planter ses crocs dans son derme.

La créature prenait cela pour une simple plaisanterie et se jette à corps perdu, certes, mais avec une rapidité exemplaire sur son adversaire. Mikoto avait prédit bien des éventualités en amont et cette attaque de front en faisait bel et bien partie. Les yeux clos, une première bombe flash fut lancée au sol en même temps qu’une fiole de sa propre conception. Le bruit du verre brisé résonna entre les parois rocheuses suivi du cri de l’abomination humaine. Une lumière si vive et si soudaine devait forcément troubler ses sens. Lorsqu’il ouvrit de nouveau les yeux, il était temps de répliquer pour le jeune homme. Gonflant ses poumons, une salve de flammes s’en extirpa pour venir envelopper l’ennemi. Les hurlements n’étaient plus à prendre en compte, il savait que cela était loin de suffire pour en venir à bout. « Insollllennt ! » Pesta la créature au teint blafard. « Est-ce que tu sais au moins le temps que ça m’a pris d’obtenir ce corps parfait !? »

Une réponse, était-elle nécessaire ? Pas dans l’esprit du monarque damne qui se contenta simplement d’envoyer trois kunais qui effleurèrent à peine l’existence particulière. Il profita de ce moment de faiblesse pour se retirer à nouveau au fond de sa crypte.


Rokkakū Mikoto
Rokkakū Mikoto
Statut : Jônin Spécial • A
Expérience : 105

Feuille de personnage
Inventaire: 5 Kunais - 2 Parchemins explosifs - 1 Lame de chakra - 1 Antidote - 1 Venin - 1 Parchemin vierge - 1 Adrénaline 1 Bombe flash - 1 Charme - 1 Parapluie

Sujet : Re: Les crocs divins ⎮Mission A.

rédigé le le Dim 26 Avr - 17:53
Les crocs divins.Mission solo.
L’homme du sable avait prit toutes ses précautions pour poursuivre la bête qui sévissait. Les abysses étaient sombres mais cette fois-ci, le rouquin s’y dirigeait bien plus aisément qu’à sa première fois. Les cages étaient restées intactes et la puanteur qui envahissait la grotte devenait plus infâme au fil des pas. Il était persuadé d’être observé, car à son défaut de n’y voir presque rien, le monstre lui, vivait chaque jour dans cet obsidienne. Le beuglement de la discorde résonne à nouveau et fait trembler les parois et les cages aux alentours. La peur suinte des pores des hommes et des femmes présents. Le déchu se rue vers les la voix bestiale pour éviter des pertes collatérale et dans sa course, il percute une chose ferme qui reste stoïque tandis que lui, bascule en arrière amoché. Deux yeux rubis scintillent dans les méandres de l’obscure. Ils sont le reflets d’une envie sanguine et deux énormes crocs se distinguent ensuite pour accompagner ce théâtre morbide. Le combat peut enfin reprendre.

Un poing sors de la pénombre et percute le Rokkaku en plein visage. Quelque chose cloche. Il peine à se relever et distingue enfin la silhouette. Le même visage se présente à lui mais mais un attirail bien trop différent. Son corps est trois fois supérieur à ce qui l’était présentement, sa tête atteint presque le sommet de la grotte. Un rictus nait sur le faciès du jeune homme qui ne s’attendait certainement pas à un tel changement. Trop tard pour faire demi-tour et lorsqu’il tend une main vers le singulier, deux éclairs fusent illuminant les horizons pour venir serpenter autour de l’ennemi. Ce dernier attrape les deux fuseaux et les fait disparaître comme s’il n’étaient rien. « On a fini de jouer maintenant. Je me débarrasse de toi et je quitte cet endroit pour de bon » Dit-il d’un air féroce et satisfait.

Il fallait se l’avouer, la peau de la bête était aussi dure que l’acier et l’échange de coups était unilatéral. Le jeune Rokkakū subissait bien plus qu’il ne faisait subir lui-même. Un liquide épais ruisselait le long de sa joue en prenant sa source à son arcade sourcillère. Pénétrant l’encolure de ses lèvres, le goût ferreux qui vint chatouiller sa langue. Les crocs de l’animal vinrent à nouveau face au visage du vent pour venir se loger dans son coup avant de se retirer aussi vite, un instant suffisant pour se rassasier. L’écart entre les deux combattants fut de nouveau creusé. « N’en as-tu pas marre de fuir ? Allez laisse moi boire ce sang tant qu’il est frais… » Son rire était éclatant malgré le vermeil qui le tâchait.

« Tu as raison, plus on prend du temps et moins ils ont de chance de survivre… » Finit-il avant de mouver agilement ses doigts et de claquer son pied sur le sol. Un puissant champs magnétique se soulevait et emportait avec lui toutes les limailles de fer présentes ainsi que toutes autres formes métalliques. La pression était incroyable en la forme d’une gigantesque masse. « Allez, viens ! »


Contenu sponsorisé
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
(©) ALL RIGHTS RESERVED, DO NOT COPY OR REPRODUCE THE DESIGN.