AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|
MessageSujet: Quitter la tanière - Mission de rang S [ft. Miku] Sam 25 Juin - 0:11
Naoe Sayuri


Quitter la tanière


Ordre de mission a écrit:
Rang : S.
Conditions : Nukenin de rang A.
Description : Si les Nuke-Nins sont des proies faciles ayant un prix sur leurs têtes, imaginez ce que sont les Shinobis de Village, célèbres pour leurs curriculums chargés et protégés par la présence d’un Village. Prenez l’exemple de Hatake Kakashi, qui a plusieurs milliers de Ryos sur sa tête ! Il est temps de renflouer les caisses du Pays du Loup ainsi que vos poches. Choisissez une cible dans le Bingo Book Noir et allez chercher ce que vous estimez déjà comme étant votre dû !
Récompense : 550 Ryos.

Partie 1 : Chasse en duo

La lune et ses compagnes habillaient le ciel alors que Sayuri contemplait une mer d'huile depuis le pont silencieux du navire.

Cela faisait quelques heures qu'ils avaient pris la mer. Depuis le port du village du Loup Hurlant et même si la jeune nukenin avait refusé de " dévoiler ses atouts " ils avaient réussi – surtout Miku – à négocier leur voyage.

Bien sûr cela ne s'était pas fait sans peine. Le capitaine et propriétaire du navire restait un marin et avait rechigné à accepter la kunoichi à son bord, ça porterait malheurs à ce qu'il paraît et ça distrairait l'équipage. À cela Sayuri avait répondu un sobre « Je porte mieux mes couilles que la plupart de tes hommes. »

Le contrebandier lui avait ri au nez et avait accepté de l'emmener en lui souhaitant bonne chance. La kendoka savait pertinemment qu'elle se trouvait en territoire hostile et encerclée par des hommes frustrés qui n'avaient peut-être pas eu le temps de côtoyer la gent féminine après leur courte escale au village des nukenins.

Mais les femmes du Pays du Loup sont rarement des proies faciles. Elles sont même rarement des proies tout court. Ainsi, après près d'une heure depuis que le navire avait levé l'ancre et autant de temps avec une dizaine de regard insistant posés sur elle, l'un des membres de l'équipage s'était approché d'elle pour lui faire des avances très peu courtoises accompagnées d'un langage magnifiquement imagé. Sayuri déployait des trésors de patience, n'attendant plus que le marin ose poser la main sur elle pour le remettre à sa place.

Lorsqu'il le fit sous le rire de ses camarades, la jeune femme découvrit sa lame et sectionna le bras dont la main avait saisi son épaule avant que son propriétaire ne puisse comprendre l'étendue de son erreur et alors qu'il tentait désespérément de recoller le membre séparé du reste de son corps Sayuri prit l'homme par le col et le fit basculer par-dessus le bastingage. Les rires avaient cessé et à présent l'équipage cherchait une réaction de la part de leur capitaine qui restait spectateur silencieux de la petite scène. L’ordre d'aller repêcher le malheureux ou les reproches à l'adresse de la nukenin ne vinrent jamais. Si ce marin avait eu assez de jugeote pour ouvrir un Bingo Book une fois dans sa vie, il n'aurait certainement pas tenté d'approcher la Naoe. Et apparemment un marin amputé n'était pas indispensable.

Ainsi depuis que Tora avait été nettoyée du sang qui la couvrait et que la lame avait retrouvé l'étreinte de son fourreau, Sayuri n'avait plus été dérangée. Elle aurait certes pu être moins radicale mais elle avait au moins obtenu l'effet qu'elle désirait et l'assurance d'être tranquille.

Le seul à présent qui pouvait encore la déranger – l'approcher – n'était autre que Miku, son " partenaire " de mission. Partenaire qui fumait – sûrement de l'opium directement prélevé dans les stocks de navire – tranquillement à quelques mètres de là, à peine visible sous le voile de la nuit.

« Tu dois te sentir en confiance pour fumer comme ça. Qu'est ce qui se passerait si quelqu'un décidait de t'attaquer maintenant ? »

Séparée de quelques mètres sur le pont quasiment désert d'un navire douteux en route vers le pays du feu, peut-être la kunoichirenégate était trop sérieuse. Mais d'ici peut elle mettrait sa vie – en partie – entre les mains d'un homme qu'elle trouvait trop oisif à son goût. Même si ce ne serait jamais totalement le cas, elle voulait pouvoir placer sa confiance en cet ancien kirijin, et c'était maintenant ou jamais.



Feat Miku



Messages : 40
Date d'inscription : 02/04/2016

EXPÉRIENCE
XP:
48/750  (48/750)
Suna no Nukenin ⎜ 抜け忍
MessageSujet: Re: Quitter la tanière - Mission de rang S [ft. Miku] Sam 2 Juil - 15:59
Akinari Miku
- Je porte mieux mes couilles que la plupart de tes hommes

C'est sur ces mots que Miku manqua de s'étouffer alors qu'il mangeait une brochette, suivant la Kunoichi Naoe Sayuri jusqu'au lieu de rendez-vous avec l'équipage qui pourrait les aider à traverser la mer jusqu'au Pays du Feu. En effet, le capitaine semblait au premier abord assez réservé vis-à-vis du duo malgré le fait qu'il connaissait bien Miku. Avoir une femme à bord restait une vieille superstition parmi les marins et Sayuri n'échappait pas au préjugé. Mais son franc-parler détendit aussitôt l'atmosphère et son humour assez gras plut rapidement au capitaine du navire. Le jeune Akinari faillit s'étouffer avec sa viande et son pic à brochette lorsqu'elle lâcha la fameuse remarque et il se reprit aussitôt, donnant l'or nécessaire au trajet.

- Je sens que ce trajet risque d'être amusant.

Et en effet, il promettait. À peine montés à mort, les deux Ninjas pouvaient apercevoir l'équipage au grand complet. Ils avaient tous les yeux rivés sur Sayuri... Si elle n'avait été qu'une simple fille de fermière et non pas un assassin entrainé, la jeune femme aurait probablement passé une sacrée traversée. Mouvementée et très éprouvante, c'est certain! Miku ne prêtait guère attention à ces hommes... Les marins ne réfléchissent pas tellement avec leurs têtes quand ils voient une jolie fille alors à quoi bon... Elle pouvait se défendre seule, par ailleurs. Quant à lui et bien, les rumeurs et les histoires ont la vie dure. Aucun n'osait lui parler ou l'approcher. Seul le capitaine vu qu'il était l'un des rares marins que le Lupus Dei laissait rentrer. Sans plus attendre, il sortit sa pipe à Opium et alla s'installer sur un tas de tissus - des voiles, des draps, baluchons, pour profiter de la traversée dans un endroit confortable. À peine allongé, les nuages opiacés se dégageaient de sa position et les rares marins passant à côté de lui toussaient ou tanguaient légèrement sur le côté. La meilleure qualité! Une simple vapeur et vous êtes cuits !

Après une bonne heure de traversée, l'un des marins visiblement enhardis par une excroissance au niveau de l'entrejambe n'hésita pas à s'approcher de Sayuri, lui promettant des choses bien peu catholiques ! Même une fille de joie ayant 30 ans d'expérience avec les mauvais garçons se serait sentie vexée par une approche aussi vulgaire et dégoutante. La patience de la Kunoichi semblait cependant sans limites vu qu'elle ne réagit pas tout de suite. Le marin voulut toucher la jeune femme, ce fut sa dernière erreur. D'un geste rapide, elle lui coupa le bras et quelques secondes plus tard il devait nourrir les requins au fond de la baie. Les rires, les moqueries et les remarques vulgaires firent place à un silence de mort, tandis que le capitaine du vaisseau observait en silence. Il croisa le regard de Miku qui haussa les épaules, l'air de dire "essaie de dire quelque chose, tu verras bien". Il n'en fit rien et retourna à ses occupations.


- Tu dois te sentir en confiance pour fumer comme ça. Qu'est-ce qui se passerait si quelqu'un décidait de t'attaquer maintenant ?

Le Nukenin fut légèrement surpris que ce soit elle qui entame la conversation de cette manière. Pour une fois, ce n'était pas lui qui cherchait à connaitre un peu mieux sa partenaire. C'était elle... Il ouvrit son seul œil valide après avoir craché un nouveau nuage de fumée.

- Cela me détend. J'apprécie l'opium... Au début, c'était simplement un petit plaisir mais... Je dois avouer que je suis légèrement accro.

Il se leva et s'approcha d'elle d'un pas assuré malgré la drogue qui devait actuellement bien lui embrumer l'esprit. Cela faisait au moins une bonne heure qu'il fumait à plein régime, mais les effets ne se lisaient pas sur son visage. Miku tendit alors la pipe à Opium à Sayuri après avoir essuyé d'un chiffon l'embout de l'objet.

- Bien que tu sois étrangère aux coutumes de Kiri, tu dois connaitre quelques histoires non? On me considère comme une bête sauvage là bas et cette réputation m'a suivi jusqu'ici, tout simplement. Ils n'osent pas m'approcher de peur de finir en charpie... Et ils ont bien raison. Ils puent tellement que ça gâcherait mes vapeurs d'opium.

Il leva lentement la main, l'auréolant d'un chakra bleu très froid. L'air semblait se cristalliser autour de ses doigts et entre ces derniers il fit apparaitre un Kunai, né de l'eau présente tout autour d'eux. Un léger sourire aux lèvres il le balada assez près du visage de son interlocutrice sans pour autant la menacer. Le froid se dégageant de l'arme semblait déclencher des frissons chez elle et il s'en amusait.

- Si tu t'amusais à ça dans le village, tu ne faisais pas de vieux os. Mon clan a réussi à cacher ce pouvoir pendant des années - pas comme certains, mais il aura suffi d'une erreur pour que je sois considéré comme un paria et chassé de chez moi. Et toi ma belle, à part tes talents au sabre que cachent ce joli minois et cette capuche, hm?

La pointe de son Kunai frôla sa capuche, la ramenant légèrement en arrière pour découvrir sa chevelure. Dans son regard on lisait surtout une pointe d'amusement. Il n'était pas bête au point de l'approcher comme le marin de tout à l'heure, sachant à quel point elle pouvait se montrer dangereuse... C'était plus une manière habile de jauger ses réactions et de voir quelle serait sa réponse. Aurait-il un aperçu de ses techniques, une explosion d'émotion pour mieux cerner son caractère...? Peut-être les deux... Tant que ce n'est pas une lame visant entre ses omoplates!

_________________
" L'arme des humiliés : la vengeance. "



- Thème de Miku -
Messages : 109
Date d'inscription : 07/03/2016
Age : 25
Localisation : Archipel du Loup

EXPÉRIENCE
XP:
127/750  (127/750)
Kiri no Nukenin ⎜ 抜け忍
MessageSujet: Re: Quitter la tanière - Mission de rang S [ft. Miku] Lun 4 Juil - 1:12
Naoe Sayuri


Quitter la tanière


Bien qu'il soit sous l'effet de l'opium, Miku gardait la même assurance qu'il avait eue depuis leur rencontre, à peine quelques heures plus tôt. Malgré tout ça n'était pas vraiment étonnant, tout shinobi qui se respecte se doit de pouvoir masquer ses faiblesses.

Alors que son partenaire s'approchait en lui présentant sa pipe, Sayuri refusa la drogue d'un signe de tête. Elle n'était pas habituée à ce genre de substance et n'en testerait certainement pas en mission, sur un bateau rempli de marins aux intentions pas vraiment pacifiques à son égard.

La jeune kunoichi sourit, amusée par la remarque de son compagnon de mission tout en se demandant ce qui valait une telle peur de celui-ci. Des histoires sur Kiri elle en connaissait quelques-unes. Certain lui avait été raconté par feu son oncle, d'autres par son maître. Mais tous les villages et tous les pays avaient leur lot d'histoires et rares étaient celles qui se détachaient aux yeux de l'enfant qu'elle était alors elle attendit simplement la suite du discours de Miku.

La surprise se peignit sur son visage avant de disparaître en quelques secondes alors qu'un kunai de glace se formait dans la main de l'ancien kirijin. Elle ne l'avait jamais vu à l’œuvre mais elle connaissait ce pouvoir. Un Kekkei Genkai rattaché à un clan du pays de l'eau, permettant de créer et manipuler la glace. Un pouvoir dont on lui avait dit qu'elle devrait se méfier. Quelle ironie.

L'arme de glace et son aura glacé passèrent près de sa peau, la faisant frissonner. Malgré une température douce, la création de Miku ne semblait pas vouloir faiblir dans la main de son créateur et continuait de menacer le visage de Sayuri  et alla découvrir sa chevelure émeraude en abaissant sa capuche. Malgré ça la nukenin ne bougeait pas. A vrai dire, et étrangement, la jeune femme ne se sentait pas vraiment menacée. Elle savait que Miku n'était pas un idiot. Le nukenin avait été témoins du sort réservé à ceux qui l'approchait imprudemment et il ne connaissait pas ses capacités réelles, il ne tenterait pas plus le diable qu'il ne le faisait déjà.

La louve sourit en croisant le regard de son vis-à-vis. Doucement, elle prit le kunai de la main du manipulateur de glace. Elle sentis la fraîcheur de l'arme se diffuser dans ses doigts, s'en était presque douloureux.

<< Ne crois pas que ce genre de chose n'arrive que dans ton village. Dans certains pays, ceux doués de ce genre de dons héréditaires n'ont même pas besoin de commettre d'erreur. >>

À son tour, Sayuri concentra son chakra jusque dans sa main. Ses doigts retrouvèrent la chaleur perdue et il ne fallut qu'un cours instant pour que l'arme disparaisse, la glace passant à l'état de vapeur qui s’échappa dans l'atmosphère. L'ex-sunajin regarda la glace disparaître dans sa paume, ou une sphère incandescente, irradiante de chaleur, avant de se tourner à nouveau vers son partenaire.

<< Voilà ce qui se cache. >>

La jeune femme fit disparaître la masse de chakra de sa paume, en effaçant ainsi la chaleur.

L'homme lui avait dévoilé ses capacités alors il lui avait semblé légitime d'en faire de même. Et puis, c'était plus drôle ainsi.

<< Alors, déçu ? >>



Feat Miku



Messages : 40
Date d'inscription : 02/04/2016

EXPÉRIENCE
XP:
48/750  (48/750)
Suna no Nukenin ⎜ 抜け忍
MessageSujet: Re: Quitter la tanière - Mission de rang S [ft. Miku] Aujourd'hui à 8:49
Contenu sponsorisé
Quitter la tanière - Mission de rang S [ft. Miku]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mission de rang D: La tombe d'une mère
» [Mission de rang D] Conteur de merveilleux
» [Mission rang C] Livraison express ! Enfin... Pas tout à fait...
» [ Mission de rang C ] La disparition des enfants (Pv Samui Natsumi)
» Mission de rang D: Examen Chuunin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Pays du Loup :: Alentours-
Sauter vers: