AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|
MessageSujet: ☾ Le bal des chimères. [PV] Lun 25 Avr - 21:11
Matsui Yue

Le bal des chimères.
Yue | Solo
La tempête était proche. Yue était attentive aux grognements célestes et au tonnerre qui valsait sur les crêtes sombres. Elle se tenait au bord du précipice et baissait les yeux vers les escarpements et la vallée, au-dessous. Plus bas, à quelques kilomètres, il y avait du soleil et de vastes plaines arables, des collines basses environnées de bois, des rizières. C'était la ceinture rurale méridionale d'Oto, une région aussi pastorale et plaisante à vivre que tout ce qui se pouvait trouver sur les plus utopiques contrées du monde. Le paysage devenait beaucoup plus sombre et sauvage dès que l'on abordait les contreforts abrupts des falaises. Austères petites cousines occidentales de la puissante chaîne des monts du pays de la neige qui dominait le Nord du continent, ces montagnes s'élevaient comme une dent plantée par erreur au milieu du cosmos. Toute l'année, des tempêtes fustigeaient leurs flancs escarpés, comme si leurs épines dorsales déchiquetées accrochaient les bancs de nuages qui les survolaient et les retenaient jusqu'à les mettre en fureur. De tous les endroits que l'épéiste avait pu effleurer de ses doigts féminins, celui-ci n'était certainement pas son favori, mais il lui permettait de s'éloigner de ses repères afin d’accroître ses aptitudes. La Némésis de Kiri bascula en arrière, son occiput embrasant l'épiderme de terre avant de se retrouver à genoux devant cet horizon occulte qui traduisait un avenir incertain.

La brise soulevait son kimono de satin, l'immensité de fumée au-dessus d'elle se moirant dans une nuance cramoisie. La Matsui relâcha l'arme d'acier qui ciselait son échine, faisant mouver méticuleusement ses omoplates pour dissiper les sensations d'ankylose. Ses iris reflétaient les braises d'un enfer de détermination et son index se joignit à son majeur, remontant le chemin de sa poitrine jusqu'à son menton. Son flux se mouva tel un serpent chimérique, venant inonder chaque partie de son enveloppe charnelle. Les vagues d'énergie se relayaient, offrant toujours plus de puissance. Les salves bleutées dansaient dans son rachis comme les ailes d'un phénix qui désirait embraser cette plaine de sa dominance dévastatrice. Cet afflux de puissance menaçait ses muscles de les consumer. Elle les sentait brûler dans son épiderme et luttait pour s'accrocher à ce tourbillon spirituel. Le brasier rugissant s'éteignit en elle après avoir relâché une onde immatérielle et la Jônin laissa échapper un soupir tremblant.

« Ce n'est pas assez. »  

La jeune femme plongea ses ongles dans son cuir chevelu, massant ses tempes avant d'étreinte le précipice de ses iris bicolores. Sa concentration vint appuyer sa griffe sur son âme et sous la fermeture de ses paupières, le temps se fluidifia, devint dilaté, se contractant ou s'inversant, pendant que son chakra ondoyait comme un reptile dominé. Elle s'abaissa, déposant ses paumes déchirées sur terre mère, aspirant la puissance de la flore en une respiration apaisée. Sa peau laiteuse était drapée du noyau azur qui comme un bouclier de puissance, cherchait à repousser l'air environnant et les attaques invisibles du temps.

Elle sentit la chaleur de son chakra se répandre dans sa chair, une clarté dorée qui la combla de chaleur. Yue frémit en sentant chacune des fibres de son organisme se gonfler, chaque cellule en dégénérescence, chaque portion de son être s'épanouir, imprégnée de puissance. Son corps renaissait à chaque nouvelle maîtrise qu'elle forçait à son corps, sous l'influence d'un fragment singulier.

Une silhouette familière s'extirpa alors des ombres et la jeune femme éleva ses paupières. Kanako avait accepté de suivre les pas de son aînée. Un lien de sang reliait les deux femmes dont leurs pères étaient frères.

Passage en hide.



Vidée, elle laissa ses genoux épouser la terre déchirée, empoignant sa nuque endolorie pour la masser péniblement. Un sourire satisfait s'esquissait sur ses lèvres sèches.

« Rentrons à Kiri... »  

Le cœur de la tempête libérait ses oscillations aveuglantes, brillantes et éternelles. Ses poumons étaient comme brûlés, cristallisés d’un feu vermeil et incandescent. Mais elle y était parvenue.

Messages : 77
Date d'inscription : 01/03/2016

EXPÉRIENCE
XP:
57/750  (57/750)
Kiri no Jônin ⎜ 霧隠れの里 ⎜ épéiste
☾ Le bal des chimères. [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Murmure des Chimères
» Les Chimères
» Fanmi Lavalas mete Yvon Neptune deyo
» Vision de societe du senateur Lambert pour combattre le fascisme a Ayiti
» GN foire aux chimères

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Contrées lointaines :: Falaise nocturne-
Sauter vers: