AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|
MessageSujet: Précautions, instructions, exercices [Kamui] Dim 24 Avr - 21:57
Kirisaki Shinichi
Il y a plus d'un an – Quelques jours avant l'entrée en guerre.

Je crains que l'heure n'est pas aux réjouissances. Le futur de notre monde est incertain et la guerre frappe à notre porte. Tout le monde au village est à cran, en particulier les gradés. Il n'est plus question de savoir si oui ou non la cité de la brume rentrera en guerre mais quand le fera-t-elle. Me concernant, j'avoue être un peu inquiet. Mon frère et mes parents partiront probablement au front et je vais me retrouver seul un moment. À tous les coups, je vais finir chez un oncle ou chez la voisine pour  un laps de temps indéterminé : Bref c'est pas la joie. En attendant l'entrée en guerre officielle, je fais comme tous les aspirants ninja et simples villageois : Rien. Du moins rien de bien différent de d'habitude. Je pars en cours, je fais les courses pour mes parents lorsque ces derniers me l'ordonnent et je suis – plus ou moins selon ma motivation du moment – les conseils des instructeurs.

Hier Oroï-sensei a demandé à ce que nous arrivions tous dix minutes en avance. J'en déduis qu'aujourd'hui est un jour spécial et que nous aurons un cours particulier. Ça a peut-être un lien avec ces histoires de guerre imminente. Je n'en sais trop rien.
Bien que flemmard de nature et peu enclin à travailler sérieusement aujourd'hui, j'arrive dix minutes en avance à l'académie. Oroï-sensei est présent mais il n'est pas seul. Une dizaine d'autres jonins de la brume l'accompagnent. Je me tourne vers un de mes camarade de classe arrivé avant moi et lui chuchote :
▬ C'est quoi ce délire ? Il y a un anniversaire ou une fête ?
Il sourit et hausse les épaules comme pour me montrer qu'il n'est pas plus au courant que moi. Nous attendons les retardataires et de là, l'instructeur se racle la gorge afin de se donner un air solennel. On sait tous ici ce que cela veut dire ; il faut se taire car il ne va pas tarder à parler. Et personne, je dis bien personne, ne veut parler en même temps qu'Oroi-sensei sous peine de finir collé.
▬ Vous devez sûrement tous être au courant mais sachez que tout n'est pas rose à l'extérieur du village ces derniers temps. Kiri va entrer en guerre dans les prochains jours. C'est probablement un de nos derniers cours ensemble car bon nombre d'instructeurs vont être réquisitionnés, dont moi. Je ne sais pas encore si vous aurez des profs de substitution ou si vos cours seront purement et simplement annulés le temps de la guerre. Dans tout les cas, n'oubliez pas de travailler et de faire du mieux que vous pouvez pour aider les villageois et tenir le village en notre absence.

Son speech est sympa mais … Pourquoi les autres clampins sont là ? Oroi-sensei aurait tout aussi bien pu nous faire la morale à la fin du cours. Je me demande pour quelle raison nous a-t-il fait venir plus tôt. Et surtout pourquoi est-il accompagné de jonins.
▬ C'était tout ce que j'avais à vous dire. Vous vous demandez sûrement pourquoi je suis aussi bien accompagné aujourd'hui ? Certains de mes collègues ici présents ont été envoyés par le kage, d'autre sont venus d'eux-même afin de vous communiquer des informations. Celles-ci seront vitales en cas de problème lors de notre absence.  Maintenant je vais laisser la parole à mes collègues. Bref, à vous.

Oroi-sensei recule de dix bons centimètres et tout les autres gradés de la brume font de même. Tous sauf un. Un jeune homme à la chevelure azure reste planté là. Nous l'observons tous et attendons qu'il prenne la parole. À en juger par sa moue, il n'était pas au courant que ça allait être à son tour de causer. Deux de mes voisins pouffent de rire. De mon côté j'esquisse un large sourire. Les haut-gradés du village ne sont pas très différents de nous autres aspirants ninjas au final : Lorsqu'il s'agit de se jeter à l'eau et de se mouiller, il n'y a plus personne.
Messages : 73
Date d'inscription : 07/03/2016

EXPÉRIENCE
XP:
28/150  (28/150)
Kiri no Genin ⎜ 霧隠れの里
MessageSujet: Re: Précautions, instructions, exercices [Kamui] Lun 25 Avr - 19:25
Zen'ichiro Kamui


 
One Fish, Two Fish, Blue Fish

 
 
La guerre était sur le point d'éclater. Cela faisait des jours que nous nous préparions, des entraînements difficiles, nous forçant à repousser les limites de nos propres corps... Une nutrition parfaitement saine, des épreuves mentales et toutes sortes de conneries pour nous permettre d'affronter nos adversaires comme il se doit. Une préparation draconienne, pour sauver le monde dans lequel nous vivons.

Cependant, au lieu de profiter de chaque jour pour nous améliorer, Terumi-sama eu une idée brillante... Si brillante qu'elle me donna envie de me taillader chacune de mes veines et de nourrir les poissons avec mon propre sang. Elle pensa que certains d'entre nous devraient jouer les conseillers auprès de ceux qui resteraient au village. Exercice de survie, se protéger en cas d'attaques, bref, tout un tas de conneries pour éviter à la population de perdre le nord. Bien évidemment, je fus le premier nommé pour jouer ce rôle. La Mizukage ne m'appréciait guère... J'étais un rebelle, refusant toujours d'avoir des genins à charge, et même lorsque je n'avais plus le choix, je jouais les absents, laissant ces dernier livrés à eux-mêmes, obligés parfois de retourner sur les bancs de l'école, car, je cite "Leur Senseï refuse de se présenter devant eux".

Imaginez donc le visage de la Mizukage, lorsqu'elle parvient à m'obliger de jouer la nounou devant une bande de cloportes. Évidemment, je ne pouvais pas m'enfuir, nous allions rentrer en guerre, je serais automatiquement jugé comme un déserteur... Bordel, la beauté de notre chef égalait sa fourberie. Je comprenais mieux comment elle était parvenue à se faire élire Mizukage.

Je ne pouvais m'empêcher de pester à travers tout le village, tandis que moi et un groupe de jônins nous dirigions vers l'académie. J'étais le seul à me plaindre, à crier ma haine au visage de tous les passants et à frapper chaque objet se trouvant sur mon passage pour me défouler. J'appréhendais ce moment, voir le visage de ces petites créatures sentant l'odeur de la pisse à cause de la peur de la guerre...

Nous entrions alors dans la salle de cours, faisant face à tous ces bambins impressionné de voir autant de hauts-gradés parmi eux. O... O... Ora ? Quel était son nom déjà ? Bah qu'importe, appellons le "Le maître des cloportes". Ce dernier s'avança en premier, expliquant la raison de notre venue. Nous étions là pour leur expliquer comment agir pendant que nous serons au front, en train d'arracher à mains le crâne de nos adversaires. D'ailleurs, personne ne m'avait préciser ce que je devrais dire... Quoi que... Peut-être avais-je simplement refusé d'écouter...

Soudainement, tous mes compagnons se reculèrent, me laissant seul face à la petite bande qui attendait mes mots avec impatience. Je ne savais déjà pas quoi dire et en plus de ça, j'étais le premier à devoir prendre la parole ? Tss, la Mizukage me le payerait... Je sentis alors une forte odeur de transpiration... Ou plutôt deux odeurs. Deux mômes riant au fond de la salle à pleins poumons, se moquant sans aucun doute de moi. Cette transpiration, c'était la peur de se faire engueuler par le maître des cloportes, mais à cet âge, on préfère amuser la galerie plutôt que de faire preuve de respect. Saisissant alors un kunai au fond de ma poche, je propulsais ce dernier à grande vitesse, d'un mouvement de main presque mou. Ce dernier vint transpercer le bois du mur entre les deux têtes des genins. La transpiration venait de se renforcer... L'odeur était bien plus insupportable et l'un d'eux n'avait pu s'empêcher de se pisser dessus.

Essayant de faire abstraction de l'odeur de pisse me saturant le nez, je frappais du poing sur la table, fracturant légèrement cette dernière avant de crier à pleins poumons.

"HEY LES PISSEURS !! ENCORE UN SON QUI SORT DE VOTRE BOUCHE ET JE VOUS ARRACHES LES VISCERES AVEC MES PROPRES DENTS C'EST CLAIR ?!"

La salle était devenu subitement silencieuse... Même les jônins dans mon dos n'osaient pas intervenir, ils étaient aux courants de ma facilité à rugir de colère et ne voulaient pas se mêler à cette histoire. Reprenant mon souffle, je pris de nouveau la parole, comme si rien ne s'étais passé.

"Bon... Je ne vais pas vous le cacher, mais m'occuper de mioches comme vous, ce n'est pas ce que je préfère. Puisque vous avez l'air d'avoir envie de vous amuser, je vous proposerais bien de vous entre-tuer pour la suite des exercices, histoire de vous apprendre quelque chose de concret. Mais votre grand senseï n'appréciait pas... Mais d'abord, première mise en situation : la guerre fait rage, l'ennemi prend du terrain et atteint Kiri. Les villageois sont pris pour cible, des milliers de blessés jonchent le sol. Face à vous, l'un de vos camarades vient de se faire écraser le bras par un rocher. Il est bloqué et souffre. Que faites-vous ?"

Regardez-moi... Futur épéiste, jônin d'exception, petit génie autrefois, élève de Akebino Jinin, grand combattant... Me voilà à conter des histoires à des mômes...




 
 
FICHE PAR FALLEN SWALLOW

Messages : 33
Date d'inscription : 19/04/2016

EXPÉRIENCE
XP:
11/750  (11/750)
Kiri no Jônin ⎜ 霧隠れの里 ⎜ épéiste
MessageSujet: Re: Précautions, instructions, exercices [Kamui] Jeu 28 Avr - 12:50
Kirisaki Shinichi
Le mec en face de nous est vénère, pour sûr. Il nous hurle dessus, nous demandant de nous taire alors que peu d'étudiants discutaient. Certains gloussaient, pouffaient ou riaient certes mais de là à réagir ainsi. Ce bon monsieur n'est pas très patient avec nous. À tous les coups il aurait fait un mauvais prof ou bien se serait pendu au bout d'une semaine de cours passée avec nous. Au vu de ses propos, je déduis que le jonin de la brume est heureux d'être parmi nous. Pour être dans cet état, il a dû manger des flageolets la veille ou s'être fait larguer par sa kunoichi – ou peut-être les deux avec un peu de chance.

Bref, il semblerait que les hauts-gradés soient là pour nous aider et nous expliquer les manœuvres à suivre en cas d'invasion. Pour ce faire, le borgne nous décrit une situation et nous demande quelle serait notre réaction. Je suppose que la réponse correcte est un truc du genre : « Je l'aide » ou bien « Je l'achève et sauve les autres villageois » mais je m'abstiens de répondre. D'autant plus qu'en situation réelle, j'aurais sûrement tendance à ne réaliser aucune des deux actions. Qu'on se le dise, si un jour je suis confronté à pareille galère, j'aurais tendance à agir bêtement. Ceux qui me connaissent le savent ; en situation de stress, je fais toujours n'importe quoi. Dans le cas présent, et pour rester réaliste, je pense que je m'enfuirais, retournerais chez moi et me cacherais en attendant que les ennemis viennent me trouver et m'achever.  

La classe est silencieuse jusqu'à ce qu'un étudiant courageux lève la main. Oroï-sensei lui fait signe de prendre la parole. Sei – c'est le nom de l'académicien en question – bondit de son siège et dit donc :
▬ Je lui coupe son bras avec mon épée. Il devrait pouvoir bouger. S'il peut marcher seul, tant mieux, je lui indiquerais de se cacher ou de se battre s'il le peut. Dans tous les cas, je l'aide pas plus que ça. S'il arrive pas à marcher ou s'il se vide de son sang, je le laisse crever, m'en vais suivre les instructions d'un gradé et essaie d'évacuer les civils.
Ça fait des années que je me dis que ce mec est un psychopathe, au moins j'en ai la confirmation aujourd'hui.
Comme à son habitude, notre bon Sei fait preuve d'un phrasé poétique à en faire chavirer les cœurs de ces dames. À tous les coups ce clochard de bourrin aurait coupé le bras du pauvre camarade de sorte à ce que le sang gicle et qu'il ne puisse pas se relever d'un pareil choc. Parce que oui, Sei, c'est un boucher. L'autre jour à l'entraînement il a cassé la figure de notre bon copain Shô qui combat aussi bien qu'un fleuriste unijambiste. Et vous savez quoi ? Il a eu une bonne note pour ça.
Mais vous savez quel est le pire dans l'histoire ? C'est qu'à en juger par la tête des jonins, je suis sûr que ce qu'il a proposé est « viable ». Bien sûr ce n'est peut-être pas la réponse qu'attendait le jeune homme aux cheveux bleus mais personne ne le blâmerait – pire, certains auraient fait comme lui – parmi les jonins pour avoir proposé ce genre de solution au problème posé.

Avant que le gradé de la brume n'intervienne pour dire si oui ou non la proposition de mon camarade est correcte je lève la main. Oroï fait à nouveau un signe de tête afin de me céder la parole et je dis timidement :
▬ Dans le feu de l'action, je suis quasi certain que je ferais pas ça car j'ai tendance à toujours prendre les mauvaises décisions aux moments décisifs. Ceci-dit, là, comme ça, ce qui me semble être le mieux. Ce serait d'aider un peu plus le gars sous le rocher. S'il est bloqué par la pierre, son bras est sûrement mort donc je lui couperai aussi sauf si par miracle je peux soulever ou détruire ledit minéral. Puis j'essaierais de le porter si je peux ou j'invoquerai une salamandre afin qu'il le transporte.
Hey mais en fait je suis pas si idiot que ça quand je veux. Bon certes je suis trop nul pour invoquer une salamandre suffisamment grosse pour transporter mon hypothétique camarade blessé mais ça le jonin de la brume ne le sait pas.
Messages : 73
Date d'inscription : 07/03/2016

EXPÉRIENCE
XP:
28/150  (28/150)
Kiri no Genin ⎜ 霧隠れの里
MessageSujet: Re: Précautions, instructions, exercices [Kamui] Sam 30 Avr - 10:07
Zen'ichiro Kamui


 
One Fish, Two Fish, Blue Fish

 
 
Baillant à pleins poumons, je me demandais quand est-ce que cette journée allait se terminer. J'avais envie de découper des mannequins et de casser des côtes à mes compagnons d'armes au lieu de jouer au professeur. Manifestement, mon comportement avait créé une tension au sein de la salle, mais qu'importe, nous sommes des ninjas, nous ne sommes pas là pour être "gentils" ou "mauvais" mais pour protéger Kiri au prix de nos vies.

J'étais ce genre de ninja qui n'avait pas connu l'époque de la brume sanglante et pourtant, je ne trouvais pas le système si horrible qu'on pouvait le prétendre. C'est justement à cause de nos manières et nos attaches que nous avons perdues en puissance et qu'aujourd'hui, nous devons faire face à un ennemi de taille... Madara Uchiha, il avait traversé les âges et pourtant sa puissance était incomparable. En écoutant les histoires de nos ancêtres, on se rend compte que la puissance des ninjas faiblit de génération en génération, tout ça parce que nous nous adoucissons.

Ce n'était cependant par l'heure de philosopher, mais bien de faire comprendre à ces marmots que la vie n'était aussi rose qu'on essaye de leur faire croire. L'un d'entre eux prit alors la parole, expliquant une vision des choses certes cruelle, mais proche de la réponse attendue. Il semblait bien plus dur que les autres, pour moi, il se rapprochait d'un vrai ninja. Un second prit la parole, adoptant un air naïf et niais nous expliquant à quel point nous pouvons être des bisounours.

Je ne savais pas ce qu'en pensée mes collègues et à vrai dire, je m'en foutais. Ma vision était différente, peut-être, mais actuellement, j'étais celui qui avait la parole. Rigolant alors suite à la fin de la phrase, je fis signe aux élèves que je ne souhaitais pas avoir de réponses supplémentaires. Saisissant alors un kunai de ma poche, je m'amusais avec, le faisant tourner sur l'un de mes doigts, tout en me déplaçant lentement entre les élèves.

"Vous êtes assez marrants dans le genre mauviettes ! Combien d'entre vous maitrise les arts de l'Irou-Jutsu ? Hm ? Deux, trois, quatre ? Dans ce cas, bouchez-vous les oreilles, ça ne vous concerne pas. Quant à vous autres, vous êtes actuellement une honte. Apparemment, votre gentil professeur n'a pas jugé intelligent de vous expliquer comment fonctionne un véritable affrontement. Dans le cas où l'un de vos compagnons est blessé, d'une quelconque manière qu'il soit, vous devez l'abandonner à son sort ou laisser un ninja médecin s'en occuper. Vous êtes des ninjas, des combattants d'élites, des pions, vos vies ne valent rien, vous êtes là pour vous sacrifier et permettre aux civils d'avoir une vie joyeuse. C'est pourquoi vous devez abandonner vos frères d'armes... Il est écrasé par un rocher et vous demande de l'aide ? Ignorez-le et concentrez-vous sur votre adversaire, c'est lui que vous tuez."

Mon air était sévère et au fur et à mesure de mes paroles, je montais d'un ton, tandis que ma voix résonnait à travers la totalité de la salle. Les autres jonins n'osaient même pas intervenir, jusqu'au moment où le maître de ces cafards frappa du poing sur la table, essayant de me faire comprendre que j'étais allé trop loin. Hm, cet homme s'était ramolli et il était le seul responsable de la faiblesse de ses élèves.

Ignorant alors ce dernier, je décidais de pimenter un peu le débat. D'un mouvement rapide, je plaçais mon kunai sous la gorge du dernier ayant pris la parole, un môme aux cheveux bleus et dotés d'un air niais. Je laissais l'acier froid du kunai effleurer sa peau, tandis que le moindre faux mouvement pouvais lui coûter la vie.

"Et maintenant, que faites-vous ?! Sa vie est en danger, je pourrais très bien lui trancher la gorge, vous ne pourriez pas le sauver. Acceptez le fait que votre compagnon est actuellement mort et que vous ne pouvez rien pour lui. Agissez, montrez-moi ce qu'un vrai ninja ferait en ces circonstances."

Mon seul œil était dirigé vers mon nouvel otage. C'était surtout de lui que j'attendais quelque chose. Peut-être allait-il me décevoir ou au contraire, me surprendre ?




 
 
FICHE PAR FALLEN SWALLOW

Messages : 33
Date d'inscription : 19/04/2016

EXPÉRIENCE
XP:
11/750  (11/750)
Kiri no Jônin ⎜ 霧隠れの里 ⎜ épéiste
MessageSujet: Re: Précautions, instructions, exercices [Kamui] Aujourd'hui à 9:28
Contenu sponsorisé
Précautions, instructions, exercices [Kamui]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Entrainements pratiques.Exercices physiques.Prêt au départ !
» Kamui Shiro
» Kagura Kamui [Terminé]
» L'enquête touche au but [Kagura Kamui]
» Une armure d'Or en Kamui ? C'est possible apparement...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Pays de l'Eau :: Village Caché de la Brume :: Académie de la Brume-
Sauter vers: