AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|
MessageSujet: Le garçon et la bête Dim 24 Avr - 13:36
Kanon Seiryu





Le garçon et la bête


Ses yeux s'ouvrirent d'un coup. Son cœur affolé tambourinait contre sa poitrine. De la sueur s'écoulait le long de son visage. Ses cheveux poisseux furent balayés par une main tremblante et moite. Le garçon sortit de son lit avec une certaine difficulté. Ses jambes manquèrent de céder sous son poids, mais le portèrent tant bien que mal en direction de la salle de bain de la maison. Une eau froide et cristalline s'écoula d'un robinet d'argent puis vint éclabousser le visage du jeune homme. Son regard fixa son reflet au travers d'un miroir. Il faisait vraiment peur à voir. Son teint normalement éclatant et frais était devenu pâle. Des cernes étaient visibles sous ses yeux. Sa nuit avait été mouvementée.

Le silence englobait la pièce. Un ricanement nerveux s'échappa des lèvres du gamin. Ce dernier éclata de rire comme si ses nerfs avaient lâchés. Cependant, cet étrange comportement n"était pas un signe avant-coureur de folie. Au contraire, le jeune ninja était convaincu que sa envie de puissance était passée de souhait à obsession. Une obsession grandissant de jour en jour qui le rongeait de l'intérieur. Il avait passé des jours durant à s'instruire sur les Jinchurikis. Ces personnes, parfois craintes ou respectées, profitaient de la puissance destructive des bêtes qui sommeillaient en eux. Seiryu qui était né sans particularité apparente, sans patrimoine génétique intéressant, voulait trouver quelque chose qui le rendrait unique.

Toutefois, il se sentait stupide de croire qu'une telle puissance lui serait acquise. Il pouvait même rêver. Naruto et Killer Bee n'avaient pas eu le choix. De plus, qui donc oserait sceller une arme dangereuse dans le corps d'une mauviette ? Seiryu avait été persuadé que ces recherches sur le sujet étaient vaines et qu'il devait plutôt se concentrer sur ses entraînements jusqu'à cette nuit-là. Une créature terrifiante était apparue dans ses songes. Imposante et majestueuse, elle le dépassait de toute sa stature. Son regard avait pétrifié l'adolescent. Sous la forme d'une énigme, Nibi avait invité le genin à le trouver. Invention de son esprit ou réalité, Seiryu hésitait à faire part de son rêve à quelqu'un. Son frère était la personne appropriée.

Ce dernier se reposait dans sa chambre. Il n'avait pas la timidité légendaire de Seiryu, mais il partageait un point commun avec son frère : l'acharnement. C'était un ninja modèle qui mettait en avant le bien-être du village devant le sien. Seiryu lui parla donc de son rêve, ajoutant même à la fin de son explication une description précise de Nibi. Sora, une main sous le menton l'air songeur, réfléchit quelques instants. Il partageait l'avis de son jeune frère. L'endroit qui correspondait à l'emplacement de Nibi était l'île de la Tortue. Ce constat étonna le grand frère. L'île de la Tortue était peut-être vaste, mais il se demandait comment cela avait été possible que les ninjas de Kumo n'aient pas mené une investigation afin de capturer le démon.

Quoiqu'il en soit, Sora comptait faire part de sa découverte au Raikage quand Seiryu exprima son désaccord. Si le chef du village était prévenu, il n'était pas certain de pouvoir rencontrer Nibi par la suite. L'aîné, sous le regard implorant du cadet, céda aux supplications de son jeune frère. Sora s'arrangea donc pour obtenir un laisser-passer en direction de l'île de la tortue. Une fois sur place, Seiryu fit part de son envie de continuer seul, car il avait l'intime conviction que la présence de son frère ne favoriserait pas l'apparition de la bête. Même si la peur de l'inconnu habitait le cœur du pleurnichard, il se forçait à avancer vers son destin.





Messages : 62
Date d'inscription : 01/03/2016
Age : 19

EXPÉRIENCE
XP:
69/150  (69/150)
Kumo no Genin ⎜ 雲隠れの里
MessageSujet: Re: Le garçon et la bête Mar 26 Avr - 15:02
PNJ
LA GRIFFE DU FÉLIN


La bête se terrait dans les profondeurs végétales de l'Île-Tortue, ses lourdes pattes croisées sous son menton félin. Ses yeux vairons s'étaient fermés, mais Nibi restait en alerte. Elle savait qu'elle avait appelé, aux travers des ténèbres, un petit homme à la rejoindre dans cette terre animale. Encore fallait-il qu'il comprenne les mots de son énigme... Mais il semblait bien plus intelligent qu'elle avait espéré, car cette femelle démoniaque sentit du bout de ses moustaches, un chakra méconnu venir marcher sur la tortue géante. Nibi se redressa alors sur ses pattes et vint gambader jusqu'à la source, sans un bruit. En effet, ses talents de chat la rendait aussi silencieuse qu'une plume venant retomber sur le sol. Entre deux grands arbres, la tête de l'animal se nicha, ses prunelles jaune et verte se plantant sur le petit être.

« Bouh. »

Les flammes à hautes températures qui dansaient sur sa peau rendaient son pelage unique et pourvue d'une beauté exotique.

« Que tu es petit... Et que tu as l'air faible... Tu as peur ? C'est décevant. Je n'aime pas les personnes faibles. »

Sa griffe se glissa sur le col de Seiryu pour le décoller du sol et le maintenir en l'air. Le temps d'un instant, elle l'approcha de sa gueule entrouverte pour mimer le fait de l'avaler... Avant de le reposer sans douceur aucune sur la terre végétale.

« J'ai fait appel à toi... Kumo semble avoir besoin de renforcer son aspect militaire. Et depuis des millénaires, nous sommes perçus comme des armes. Dis moi, petit garçon, qu'en penses-tu ? Serais-tu prêt à tenter le tout pour le tout pour me capturer et devenir un servant puissant de ton Pays ? »

Messages : 157
Date d'inscription : 01/03/2016

EXPÉRIENCE
XP:
0/0  (0/0)
MessageSujet: Re: Le garçon et la bête Jeu 28 Avr - 15:24
Kanon Seiryu





Le garçon et la bête


La beauté de l'Île-Tortue ne cessait pas d'émerveiller le jeune Seiryu. Ce dernier, qui avait grandi au milieu de montagnes, n'avait pas encore eu l'occasion de se promener dans un environnement pareil. Cependant, son comportement trahissait son manque d'assurance. Il avançait d'un pas peu assuré au travers de la végétation tandis que ses yeux scrutaient de manière fébrile la forêt et ses secrets impénétrables. Un bruissement de feuille attira son attention. Son corps se figea. Un simple lapin apparut dans son champ de vision avant de disparaître dans des fourrées. Seiryu plaça une main au niveau de son cœur qui venait de s'affoler. Il avait l'air de se dire qu'il ne devait pas paniquer pour si peu.

Au moment où il compta reprendre sa route, une énorme tête vint se nicher entre deux grands arbres. Le gamin sursauta face à cette apparition inattendue. Son instinct l'invitait à prendre la poudre d'escampette, mais son esprit lui rappela la raison de sa venue. Seiryu n'en croyait pas ses yeux. L'appel de la bête n'avait pas été un mauvais tour de son esprit. La créature, qui était apparue dans ses songes, se tenait là, devant lui, en flammes et en os. La respiration de l'adolescent se fit plus saccadée. Son rythme cardiaque augmenta significativement. De fines gouttelettes de sueur perlèrent sur son visage. Aucun mot n'osait franchir ses lèvres face à tant de majestuosité.

Le félin perçut la faiblesse de l'adolescent. Sa fragilité lui collait à la peau. Son orgueil était chaque jour heurté par cette blessante vérité. S'il ne manquait pas autant de courage, il aurait volontiers braver du regard l'animal, mais ses yeux étaient incapables de fixer Nibi. Une griffe du chat attrapa le col du petit qui n'opposa aucune résistance. Quelque chose, enfouie au fond de son être, lui avait intimé l'ordre de rester calme. Ses paupières se fermèrent et Seiryu attendit presque serein que la bête le dépose à nouveau au sol. Comme prévu, le démon reposa l'être chétif qui réajusta avec des tremblements à peine perceptibles ses vêtements.


▬ J'ai fait appel à toi... Kumo semble avoir besoin de renforcer son aspect militaire. Et depuis des millénaires, nous sommes perçus comme des armes. Dis moi, petit garçon, qu'en penses-tu ? Serais-tu prêt à tenter le tout pour le tout pour me capturer et devenir un servant puissant de ton Pays ?

Seiryu arqua un sourcil de stupéfaction. Il ne s'attendait pas à ce que Nibi manifeste autant d'intérêt à son égard. A ce moment-là, le genin comprit que ses réponses influenceraient son destin. Son torse se bomba. Son visage parut plus serein. Le gosse semblait décidé à abandonner sa timidité pour gagner du courage. Il racla sa gorge afin de s'éclaircir la voix avant de dire, sans prendre le temps de réfléchir aux mots qu'il voulait utiliser. Il voulait s'adresser à Nibi avec franchise, sans passer par quatre-chemins. La confiance était primordiale entre un Jinchuriki et un Bijuu.

▬ Je ne peux pas vous mentir. En partant à votre recherche, je cherchais un moyen d'accroître ma puissance, de devenir plus fort. Cependant, votre question m'a poussé à d'autres interrogations. Est-ce que j'ai vraiment besoin de cette puissance ? Est-ce que je la veux pour le bien de mon village ou pour ma satisfaction personnelle ? J'ai du mal à vous considérer comme une vulgaire arme. Vous avez une conscience, des sentiments, des espoirs, vous aussi. Je suis honoré d'avoir pu vous rencontrer Nibi, moi, un pauvre genin. Je serais honoré de vous servir de réceptacle, de défendre mon pays avec votre puissance.

Après avoir déversé ce flot de paroles, Seiryu prit du temps pour reprendre son souffle. Jamais il n'avait parlé avec autant de clarté et d'assurance dans la voix. Il baissa la tête, le rouge aux joues. Avait-il trop parlé ?




Messages : 62
Date d'inscription : 01/03/2016
Age : 19

EXPÉRIENCE
XP:
69/150  (69/150)
Kumo no Genin ⎜ 雲隠れの里
MessageSujet: Re: Le garçon et la bête Dim 1 Mai - 18:13
PNJ
LA GRIFFE DU FÉLIN


Dans cette végétation sans fin, seul le vent et les arbres faisaient office de présence concrète et ne manquaient jamais à l’appel. Une étendue infinie, sans que rien ne la dérange ou qu’un autre forme que celle arrondie des bosses de la tortue pour troubler ne serait-ce qu’un peu ce paysage sans fin. Une douce brise coulait doucement sur les lieux, caressant la texture végétale, l’aidant à se relever de son sommeil tranquille, la transportant. Peu étonnant que le Biju se soit installé ici avec pour but de se protéger à tout jamais de l’inconnu et de l’étrange, s’enfermant dans son propre pelage pour se protéger de tout danger.

« Tu as du mal à me considérer comme une arme, cependant, c'est ce que tu feras de moi si tu décides de mettre les moyens en place pour devenir mon réceptacle. Mais un faible petit être comme toi ne pourra pas amener ce but sans efforts et sans autres présences... Tu ne saurais rien faire face à Nibi, petit. »

La voix qui venait de rompre ce silence divin. Le chat apposa son derrière sur la terre végétale, ses griffes encadrant les côtés du corps du Shinobi.

« Tu ne t'es pas encore présenté. Qui es-tu ? Je ne vois que ce bandeau pour te présenter et ça ne m'amène pas à grand chose de plus... »


Messages : 157
Date d'inscription : 01/03/2016

EXPÉRIENCE
XP:
0/0  (0/0)
MessageSujet: Re: Le garçon et la bête Lun 9 Mai - 22:06
Kanon Seiryu





Espoir




Nibi avait raison sur toute la ligne. La naïveté dont il avait fait preuve jusque là avait fini par sauter aux yeux du garçon. Sa seule force était insuffisante s'il souhaitait sceller la bête dans son corps. Il n'était qu'une fourmi dans le passage de cette créature irréelle. Afin d'être un réceptacle de ce bijuu, il devrait faire appel aux supérieurs de son village, à des spécialistes en matière de scellement. Tout ce beau monde pourrait provoquer un sentiment de menace dans le cœur du géant animal. Seiryu s'était clairement voilé la face. Ce n'était pas pour trouver un allié de choix qu'il se trouvait ici, mais pour récupérer l'objet de sa quête, une arme parmi tant d'autres il avait cru. Plus il avançait dans la discussion, plus le doute s'installait dans son esprit. L'hésitation remettait en question les intentions du jeune shinobi.

Il envisagea de caresser la bête dans le sens du poil, de la flatter sur son pelage magnifique, de faire l'éloge de sa personne, mais ce n'était pas dans la personnalité de l'adolescent d'agir avec autant de perfidie. Il n'était pas doué pour avoir une voix mielleuse et n'avait pas non plus le don de trouver les bons mots au bon moment. Non, il était guidé par sa sincérité et sa vision du bien et du mal. Seiryu était une âme encore pure, qui n'avait pas encore été entachée par le mal de ce monde. Encadré par les griffes de Nibi qui s'était assis sur son postérieur, Seiryu abandonna ses réflexions pour écouter attentivement la prochaine question de son interlocuteur.

▬ Je m'appelle Kanon Seiryu. Je suis un Genin sorti de la dernière promotion.  


Le jeune Kanon se sentit gêné d'avoir manqué de politesse en oubliant de se présenter. Rassuré par le ton "amical" de Nibi, il s'assit à son tour en tailleur. Il ne ressentait pas de peur et ne se souciait plus vraiment des griffes de l'animal. Ce qui l'intéressait était la raison de cet appel. Pourquoi l'avait-il appelé lui ? Le village regorgeait de jeunes ninjas avides de gloire et de puissance. Un genin parmi une centaine, qui n'avait pas d'expérience. Seiryu avait fait quelques missions, mais ces missions n'étaient rien en comparaison de ce qui l'attendait plus tard. Quelque chose de spécial avait dû attirer l'attention de Nibi. Qu'est-ce que cela pouvait-il bien être ?

▬ Je ne pourrais pas être Jinchuriki seul, mais pourquoi m'avez-vous appelé moi et pas un autre ?

Il brûlait d'envie de connaître la raison cachée derrière l'appel de Nibi.


Messages : 62
Date d'inscription : 01/03/2016
Age : 19

EXPÉRIENCE
XP:
69/150  (69/150)
Kumo no Genin ⎜ 雲隠れの里
MessageSujet: Re: Le garçon et la bête Mar 17 Mai - 15:31
PNJ
LA GRIFFE DU FÉLIN


Le regard de la bête resta comme suspendu sur le petit corps de l'homme. Les flammes d'un bleu ardent qui dansaient sur son corps venaient lécher les cieux et ses pattes restaient plantées dans le sol. Il paraissait minuscule à côté de la grande Nibi et sa tête s'inclina pour mieux l'observer. Le Bijuu connaissait les enjeux d'une telle puissance mouvante et savait très bien que Kumo reviendrait à la charge pour la capturer ; alors elle cherchait à savoir qui serait apte à canaliser sa puissance et surtout à appréhender le monstre qu'elle était. Yugito Nii avait été une réceptacle avec laquelle elle avait tissé une relation de confiance respective, mais elle avait bien peur de retomber de force sur un être détestable et qui manierait sa puissance avec désinvolte. Son grade, son rang, cela lui importait ; elle savait très bien que les talents de Jinchuriki lui offriraient une force au-delà de beaucoup d'hommes qui étaient dans les échelons supérieurs.

« En effet, chercher à s'ancrer un démon en soi seul, c'est courir au suicide... Mais je t'ai appelé pour mieux savoir qui tu étais. Kumo est peuplé de personnes détestables et rares sont les humains dignes de pouvoir contrôler des démons sans en perdre la tête. Et tu sembles bien humble, petite chose. »

Ses deux queues venaient lécher le sol, créant de lourds et profonds faussées dans les terres de l'Île-Tortue.

« Qu'est-ce-qui t'as poussé à devenir un Shinobi ? Et serais-tu capable d'obéir à tous les ordres de ton Kage ? Être un Ninja veut dire rester dans les lois ordonnés par ton chef... Mais serais-tu apte à t'en détacher certaines fois ? »

En effet, les têtes pensantes n'étaient pas toujours les plus sages et certains choix devaient être faits et même si ces derniers étaient aux antipodes du maître de Kumo no Kuni.

Messages : 157
Date d'inscription : 01/03/2016

EXPÉRIENCE
XP:
0/0  (0/0)
MessageSujet: Re: Le garçon et la bête Aujourd'hui à 22:45
Contenu sponsorisé
Le garçon et la bête
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Grands garçons musclés et bronzés
» Les garçons des mangas(Sujet réservé aux filles et Baptiste)
» Vestiaire des garçons
» Sandy Farmer. |Sans contrefaçon je suis un garçon ~|| Validée.
» Yuki, garçon des neiges.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Pays de la Foudre :: Alentours :: Île-Tortue-
Sauter vers: