AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|
MessageSujet: Un Kirijin a Kumo [Nora] Mer 6 Avr - 19:59
Kirisaki Shinichi
Oroi sensei est allé déposer des documents au bureau du Kage. Ces derniers me donnent légitimité à sillonner les rues de Kumo malgré le fait que je sois originaire et citoyen du pays de l'Eau. De mon côté, j'ai installé mes affaires dans une chambre de la fameuse auberge du Poney Fringant. Je vais séjourner dans cet endroit toute la semaine et probablement la suivante si la mission d'Oroi sensei s'éternise. Le voyage a été long et je meurs de fatigue. Ceci-étant et bien que l'heure ne soit pas propice au sommeil, je m'allonge et m'assoupis. Mes membres sont flasques, mes paupières sont lourdes et je ne vois plus le temps passer. Une heure, deux heure, trois heure. Moi qui songeais me reposer une trentaine de minutes, je m'endors finalement. A mon réveil, il est vingt trois heure passée. Ma chambre se trouvant à l'étage, je descends et constate que le dirigeant de l'établissement est parti dormir. J'ai les clés de l'auberge et de ma chambre, je peux donc quitter les lieux et rentrer en douce. Pourquoi faire ? Pour aller manger pardi ! A cette heure là, il y a sûrement un ou deux restaurant en plein air d'ouvert. Il aurait été plus simple de manger à l'auberge cependant je me vois réveiller le propriétaire et lui demander de me préparer quelque chose. Je n'avais qu'à être éveillé à l'heure du dîner. 

Je quitte l'auberge discrètement. Il a beau être tard, la ville n'est pas pour autant morte. Des gens dehors se promènent et nombreuses sont les échoppes et restaurants ouverts. Bien. Selon toute logique, ce ne sera pas trop dur de trouver un endroit où dîner.  Je demande conseil à un passant et me fait rembarrer … Wow. L'hospitalité Kumojin est incroyable. Je réitère le processus et obtient cette fois une réponse plus aimable d'un enfant :
▬ Wesh t'es un guignol. Tout le monde ici sait qu'il faut aller à la patte mon gars. Seul true endroit dans l'tierquart. C'est quoi tes bails ? Même mon reuf de quat' balais il sait ça. Tu piges ? Bistrot de la patte mon reuf. Que ça de vrai. Va t'enjailler tranquillou avec un curry aïe aïe aïe.
▬ Merci bien, jeune analphabète.
▬ T'inquiète on est al, j'sais que j'suis une bête.
Y'a pas à dire, ils sont cons comme des manches à balais ici. Je me repère tant bien que mal et parviens après une bonne demi-heure de recherche à trouver ce fameux « bistrot de la patte ». J'espère que ce qu'ils y servent est bon car j'ai faim. Toutes les tables étant prises – l'endroit est blindé – je m'installe sur le comptoir, à droite d'une fille plus âgée que moi à la peau basanée – comme tout le monde ici en somme.

▬ Salut. Je suis pas de la région. Ils font quoi de bons ici ?
Je jette un œil par dessus son épaule et constate que la demoiselle a déjà commandé quelque chose. En tant que bon rapace je lâche donc tel un enfant innocent un :
▬ C'est quooooi ? C'est bon ? Je peux goûter ? Hein ? Hein ? Hein ? Juste un peu. Juste pour voir. Juste pour essayer.
Si comme tous les Kumojins elle parle comme un bûcheron, je vais sûrement me faire insulter mais peu importe, au moins j'aurais essayé !
▬ Moi c'est Shinichi au passage. Shinobi de Kiri. Je viens apporter la culture à vos aspirants ninjas sous développés.
Après réflexion, je ne pense pas que ce soit là la meilleure façon d'aborder la demoiselle. Mais honnêtement … On s'en fout ! De toute façon je ne suis là que pour deux semaines et je suis protégé par les saccro saints papiers !
avatar
Messages : 73
Date d'inscription : 07/03/2016

EXPÉRIENCE
XP:
28/150  (28/150)
Kiri no Genin ⎜ 霧隠れの里
MessageSujet: Re: Un Kirijin a Kumo [Nora] Dim 10 Avr - 13:58
Himeru Nora
    C'était vraiment le genre de semaine dont tu te passerai bien. Rejoindre une équipe sans avoir été concertée avant, être forcée de cotoyer à l'année des enfants capricieux et un sensei sûrement plus obnubilé par son bodybuilding que par autre chose.

    Soupir.

    Tu regardes l'heure par transparence d'une vitrine. Cela faisait déjà deux heures que tu errais dans la rue sans vraiment savoir où aller. La populasse en extérieur avait diminué, s'était transformée. Les affaires de la nuit commençaient, les ruelles principales délaissées au profit des plus sinueuses. Ce monde là ne te regardait pas, c'était un monde cruel et rempli de supercheries, de contrats et de vices. L'avantage, c'est qu'ils ne viendraient pas te chercher non plus, il fallait juste savoir où ne pas aller. Alors, voguer sur les toits était le plus rapide si l'on voulait ne pas se faire interpeller toutes les 5 minutes.

    Comme par rituel, tu te rends à la ginguette la plus offrante en terme de rapport qualité/prix. Cela faisait plus de deux ans déjà que tu t'y rendais assez fréquemment mais le propriétaire te demandait à chaque fois ton choix. Une personne invisible, juste bonne à lui payer sa soupe. Un bon nombre de fois, tu avais voulu lui lancer un « Comme d'hab », comme les gens lambda le feraient, même tu imaginais déjà sa tête de décérébré t'interroger du regard.

    - Les ramens printemps

    Il acquiesce et te ramène le plat dans les minutes qui suivent. A croire qu'ils te filaient les restes. Tu regardes le plat avec suspicion. Depuis ton arrivée à Kumo, l'appétit n'était plus vraiment présent, tu mangeais car sinon tu ne tiendrais jamais en journée, mais ton estomac ne te demandait qu'une chose ; faire la grève.

    Les premières bouchées sont les plus dures (il paraît). Alors, tu te lances, décidée, baguettes en mains, prette à franchir le seuil de la satiété. Une voix stridente te stoppe net. Un gamin blafard et euphorique se penche tout agité vers toi. Son regard slalome entre le tiens et le plat que tu t'apprétais à ne pas déguster. Intérieurement, tu râles déjà. Tu comptais l'ignorer mais il décida de se présenter comme si vous étiez déjà de super connaissances.

    - Écoutes gamin, si tu veux manger tu payes, ok ?

    En réalité, le plat, tu aurais largement pu lui donner, vu ton appétit, mais le principe était là, et ton caractère surpassait toujours le sensé. Alors tu fais un signe de main, le chef arrive, dans sa moue habituelle, il te jauge et te jauge encore

    - Il veut pareil, à son compte, ajoutes-tu en désignant l'étranger.

    Tu t'épargnes un petit sourire en coin, ça serait un peu flagrant. Et puis, dans un élan ultime, tu engouffres ta première cuillerée, feignant de savourer ça comme le ferait n'importe qui.

    - Au passage, si tu t'estimes capable d'apporter de la culture aux Kumo-jins, alors c'est que tu dois en manquer cruellement...

    Tu ne le regarde pas, le regard plongé dans le vide, comme si tu t'apprétais à lui faire la morale patriotique de base

    - Tu aurais dû être capable de comprendre que rien ne rentre dans leur crâne, c'est peine perdue

    Soupir.

    Vraiment, c'est une semaine bidon.
avatar
Messages : 24
Date d'inscription : 18/03/2016

EXPÉRIENCE
XP:
23/150  (23/150)
Kumo no Genin ⎜ 雲隠れの里
MessageSujet: Re: Un Kirijin a Kumo [Nora] Jeu 14 Avr - 13:38
Kirisaki Shinichi
Il est encore trop tôt pour juger de ce genre de choses mais si tout le monde à Kumo est comme elle, l'hospitalité n'est pas la qualité première des villageois. Je suis un touriste ! Elle aurait pu me faire goûter un petit peu de sa soupe ! Mieux, elle aurait pu m'offrir un repas ! Bon, certes je ne l'aurais pas fait pour elle si les rôles avaient été inversés mais qu'importe !
La demoiselle rétorque à ma remarque concernant les aspirants ninjas et affirme que rien ne rentre dans la tête de ces écervelés … Ça promet. Je n'ai pas encore rencontré lesdits jeunots mais j'imagine déjà leur caractère de cochon.
 ▬ Je vois. On verra bien le jour J de toute façon. Et toi tu es ?
Je me suis présenté, elle sait qui je suis mais ce n'est pas réciproque. Me concernant, je ne sais rien d'elle. Ni son nom, ni son grade ni quoi que ce soit d'autre d'ailleurs. Ce n'est pas que cela m'intéresse énormément mais bon … C'est toujours mieux de savoir à qui on s'adresse.

Je note au passage que mon interlocutrice n'est pas très enclin à papoter avec moi. Elle est en colère ? Elle a eu une sale journée ? Je n'en sais trop rien. Par principe – et surtout parce que je m'ennuie – j'essaie de la faire parler !
 ▬ Tu es Kumojin c'est ça hein ? Hein ? Hein ? Hein ? Shinobi ? Villageois ? Forgeron ? Marchand de bonbons ? Et tu viens souvent ici ? Moi c'est la première fois comme tu dois t'en douter. On m'a dit que c'était un bon resto, tu confirmes ? Je suppose que oui vu que tu es là. L'attente pour un plat est longue ou non ? J'aime pas trop attendre, en fait j'aime pas du tout ça. Quand j'étais petit on m'a diagnostiqué une hyperactivité. C'est peut-être pour ça que je parle trop. Dis tu trouves que je parle trop ? Hein hein hein ? Si oui, tu peux le dire. Ça me dérange pas. Je pense que je me tairais pas pour autant mais bon !
Je déglutis un instant et reprends de plus belle.
Machine gun activated.
 ▬ Tu dois t'en moquer mais je suis très mauvais en orientation, vraiment très mauvais. Une fois je me suis perdu en allant acheter du pain au village. Tu te rends compte ? Mon frère m'a cherché pendant deux heures. Fiou. Bref. Tu fais quoi demain ? Tu m'as l'air d'être quelqu'un de bien. Tu voudrais pas me faire visiter ? Je suis sûr que le village te remerciera pour ça. Même mieux, ils t'offriront une récompense, pour sûr. Oh ma soupe arrive. Génial. C'était pas si long au final. Je vais voir ce que ça donne.
Sur ces mots, je me saisis du plat et honore ce dernier en le goûtant. C'est pas mauvais. Qu'on se le dise, cette soupe n'a rien d'exceptionnelle mais elle est décente.
 ▬ Correct. Ma mère fait mieux mais bon. C'est ma mère après tout ! Oh ! Ça me fait penser ! On m'a dit de prendre un curry. Il paraît que c'est la spécialité, tu confirmes hein hein hein hein hein hein HEIIIIIN ?  

Je n'ai pas beaucoup de liquidité sur moi mais assez pour payer un ou deux plats supplémentaires.
 ▬ Je commande un curry, c'est mieux non ? Hein hein ? Et tu veux goûter avec moi ? Je suis de bon humeur, je veux bien t'en payer un. Tu veux, tu veux ? Allez sois gentille, accepte ! Et en échange, tu viens demain ? Okay ? Check ?  
Je tends ma main vers elle tout sourire. À mon avis elle doit en avoir ras le bol de moi et je ne serais pas surpris de voir la Kumojin se barrer à toute vitesse du restaurant.
avatar
Messages : 73
Date d'inscription : 07/03/2016

EXPÉRIENCE
XP:
28/150  (28/150)
Kiri no Genin ⎜ 霧隠れの里
MessageSujet: Re: Un Kirijin a Kumo [Nora]
Contenu sponsorisé
Un Kirijin a Kumo [Nora]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Azénora
» CK005 : Tournoi Chuunin, partie de Kumo
» Armurerie de Kumo
» [Présentation] Logane Nora Waldorf ~
» CK002 - Les Herboristes de Kumo [1]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Pays de la Foudre :: Village Caché des Nuages :: Bistrot de la patte d'Aigle-
Sauter vers: