AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|
MessageSujet: Le frère perdu [Pv Senjuro] Lun 4 Avr - 8:06
Maljinn Ferro
Tout était calme, mais je ne me faisais aucune illusion.

Il était très probable qu'ils sachent que nous, que je, étions là. Une sensation particulièrement désagréable m'avait pris, quand nous nous étions enfoncés plus profondément dans le Pays de l'Eau. L'impression d'être épiée. Impression qui pouvait très bien venir de mon compagnon, le géant ployant le genou, qui m'accompagnait désormais.

Il ne me faisait aucune confiance, je ne lui en faisais aucune. Au moins notre relation partait sur le bon pied, dans la joie et la bonne humeur, et toute l'ironie infusée dans ces pensées n'y changerait rien.

Je n'avais pas besoin d'être son ami, et lui n'avait pas besoin d'être le mien. Nous ne faisions que mériter nos services respectifs, aussi sinistres soient-ils.

Nous nous déplacions lentement à travers les bois, à l'affut du moindre signe de vie. Pour l'instant, que des bêtes, s'écartant rapidement de notre route. Bientôt, pourtant, nous voilà à la lisière, et au loin, en bas de cette colline ...

- Nous y sommes.

Je l'avais dit sur un ton serein, contrastant furieusement avec toute l'hostilité dont j'avais fait preuve à son égard, et à la nervosité qui m'envahissait.

- Voilà un des camps de travail du village de la brume. Plusieurs prisonniers s'y trouvent, dont mon frère. Il y, aussi, potentiellement des gens ayant les informations que tu convoites.

Je me tourne vers le géant, le toisant avec circonspection.

- Bien que cet endroit soit éloigné de Kirigakure no Sato, l'endroit est surveillé et les gardes dangereux. Nous devons faire attention, où nous risquons d'ameuter toute la contrée.

Je prenais une pause, avant de continuer.

- Nous allons devoir frapper vite, et frapper fort. Nous devons les mettre à terre, et faire en sorte qu'ils ne se redressent plus. Nous allons induire une panique telle que dans cette confusion, nous nous faufilerons et irons droit au but. Es-tu toujours avec moi, toi qui nous ploie pas le genou ?

Un petit sourire moqueur s'était glissé sur les lèvres. Une provocation. Un jeu, au fond.
avatar
Messages : 22
Date d'inscription : 06/03/2016

EXPÉRIENCE
XP:
24/750  (24/750)
Kiri no Nukenin ⎜ 抜け忍
MessageSujet: Re: Le frère perdu [Pv Senjuro] Jeu 7 Avr - 0:15
Senjūrō Ginshi

Le frère perdu
.






L'avancée vers les profondeurs du village caché de l'eau, s'était faite silencieuse. Le géant n'avait connu ce silence que lorsqu'il se trouvait seul. Ce n'était pas plus mal, que du contraire, c'était parfait. À défaut de cracher leur venin et être hypocrite sur tout point de vue, le silence apportait sérénité dans leur petite bulle. Le bruit du vent s'infiltrant entre les arbres et les feuillages divers tout comme le bruit de l'eau ruisselant sur chaque feuille, était un son agréable et reposant. Ginshi en profitait pour se réapprovisionner en chakra, comme aspiré par l'essence naturelle de son environnement. La nature était organisée et harmonieuse, tout le contraire d'un village et plus ce dernier était grand et plus il en devenait désagréable. Le borgne, dans cette traversée suicidaire, prêtait une attention particulière à tout ce qui l'entourait. Que ce soit à quelques mètres ou bien encore le plus loin qu'il le pouvait, grâce à ses compétences de senseur. La moindre parcelle de chakra ne pouvait lui échapper. Seulement si cette dernière n'était pas dissimulée par un quelconque stratagème, évidemment. Après tout, c'est son bandeau de Sunajin et tous les petits avantages que lui apportait le village, qu'il mettait en jeu.

Lorsqu'ils arrivèrent enfin à destination, c'est d'un certain dédain que sa coéquipière du jour lui annonça. Un camp de travail de la brume, était situé en contre-bas et de la fumée grisâtre s'en dégageait. Assurément, des usines et divers fours étaient installés là en bas et il ne serait pas étrange que des prisonniers y soient assignés. Son frère était très certainement l'un d'entre-eux. Prisonnier ou esclave, ils étaient tous humains et le barbare à la peau hâlée n'avait aucune compassion pour cette espèce.

Un endroit gardé. Un endroit surveillé. S'il ne se la jouait pas fine lame, le Sunajin n'aurait certainement même pas l'occasion de divulguer une quelconque informations au Kazekage. En admettant bien évidemment que Ferro, Maljinn Ferro de son nom complet dans le Bingo Book, ne lui fasse pas faux bond.

« Je ne veux pas un "potentiellement" mais des informations. Et c'est toi qui va me les fournir. » Dit-il d'un ton arrogant, la prenant de haut tout comme le faisait avec lui depuis ce tout début. Il ne comprenait pas tout à fait la troisième personne employée, était-elle aussi habitée par une entité, tout comme il l'était ? Créer la pagaille et aller droit au but, c'était donc cela son plan. Qu'importe tant que ça fonctionne. Tout en lui esquissant un léger sourire, il laissa échapper quelques paroles.

« Très bien, créons la panique. Ne me trahis pas, Maljinn Ferro. » La masse de deux mètres, sauta du rebord de leur position afin atterrir quelques mètres plus bas, sur un garde en pleine ronde. Le pauvre n'eut même pas le temps de voir venir son assaillant qu'il était déjà inconscient, gisant sur le sol. Une centaine de kilos sur le haut du crâne lorsqu'on ne s'y attend pas, ça ne pardonne pas. À part de maintenant, ils allaient être comme des ombres dans la nuit, à l'affut de potentiels ennemis. Ginshi ne connaissait qu'une manière de combattre dans ce genre de situation, frapper le plus fort possible. Si elle comptait faire différemment, il fallait faire vite.

avatar
Messages : 68
Date d'inscription : 01/03/2016

EXPÉRIENCE
XP:
144/750  (144/750)
Suna no Jônin ⎜ 砂隠れの里
MessageSujet: Re: Le frère perdu [Pv Senjuro] Mer 13 Avr - 23:17
Maljinn Ferro
Cet homme était vain.

Je ne pouvais arriver à d'autre conclusion. Il se disait libre, mais ne questionnait aucune décision. Il dédaignait le monde entier, mais était aussi méprisable que ce qu'il abhorrait. Il n'était rien de plus, rien de moins, qu'un être humain. Quelqu'un s'étant détourné des anciennes voies, des anciens dieux, des traditions et du monde tel qu'il aurait dû être.

Ce monde était fou à cause de gens comme lui. Et c'était mon devoir. Mon devoir de le ramener, ne serait-ce qu'en partie, sur le droit chemin. Mais seule, je courrai droit à l'échec. Si je n'acceptais pas le changement et les règles régissant le monde d'aujourd'hui, je mourrai solitaire et amère.

Il ne me fallait pas devenir plus forte. Notre clan n'avait compté que sur la force brute, et voilà le triste sort qu'il a subi. Il me fallait ... adapter. Evoluer. Devenir meilleure, et être en accord avec mon temps. Uniquement à ce moment, serai-je digne d'apporter une nouvelle aube. Avec les miens, nous ... restaurerons l'ordre tel qu'il aurait dû toujours être.

La volonté des Dieux Anciens. Une volonté dont nous nous sommes, Maljinn, détournés bien trop longtemps.

Il s'adressait à moi avec une arrogance déplacée, et je m'étais contentée de hausser un unique sourcil. Stupide petit humain. Tu ne sais rien de moi et tu exiges. Je ne relevais pas. On m'avait enseignée à dire la vérité, car seul le faible use de la tromperie. Et même si j'étais attachée à ce principe et m'en détournait qu'avec amertume, rien ne m'interdisait de garder le silence sur certains sujets.

Petit mensonge par omission.

Ce n'est pas l'envie qui me manquait, de l'abandonner. De le tuer, même. Il était vain et humain, ce qui allait souvent de pair. Mais il représentait quelque chose de plus grand. Quelque chose que je ne souhaitais pas me mettre à dos si tôt. Pas maintenant. J'allais devoir le tolérer encore un moment, et satisfaire à ses demandes.

C'est ça, d'être une personne meilleure. C'est apprendre à faire des concessions.

Alors quand il fonce et commence sa triste besogne, je me contente de l'accompagner dans un silence de mort. Il y a des torches ici et là. Le feu, je le déteste. Mais il me fascine, aussi. Surtout quand il dévore tout. En un coup de griffes, elles se détachent de leur support. Elle brûle d'un beau feu ! Je me faufile à travers les ombres, me cache à la vue des gardes fonçant droit devant sur le géant qui cassait tout.

Me voilà dans les forges. Il reste un garde, surpris de ma présence. Il essaye de dire un mot, je l'éventre promptement. Il tente de m'agripper, mais je le balaye sur le coté. On me contemple avec terreur, et me délectant de la sensation de la proie, chuchote juste assez fort pour couvrir le crépitement du feu.

- Où est Uth'natar ..?
avatar
Messages : 22
Date d'inscription : 06/03/2016

EXPÉRIENCE
XP:
24/750  (24/750)
Kiri no Nukenin ⎜ 抜け忍
MessageSujet: Re: Le frère perdu [Pv Senjuro] Jeu 14 Avr - 20:22
Senjūrō Ginshi

Le frère perdu
.



Le désordre s'était rapidement mis en place. Le feu s'était propagé dans les petites maisonnettes des gardes qui sortaient tous en furie. Le géant n'était pas le seul à avoir mis son plan en action, la jeune femme le suivait de très près. D'ailleurs, elle qui souhaitait faire dans la discrétion, ce qu'elle était en train de faire était loin d'être discret. Certains gardes s'en prirent rapidement au Sunajin en couverture, lui qui n'avait rien demandé. Les deux qui s'amenèrent furent rapidement inconscient à la seule force des poings. La force brute était un allié adéquat pour avancer dans le silence le plus absolu. Les cabanons des prisonniers furent rapidement prit par le feu, eux aussi. Certains parvenaient à s'échapper et à se battre contre les gardes tandis que d'autres agonisaient dans les flammes. Une rébellion pure et simple. Des hommes réduits à l'esclavage et entassés par dizaines. Dés qu'ils en auraient eu l'opportunité, ils auraient tentés de fuir. de toute évidence, la mort leur était assurée quoi qu'il en soit. Et en cette sombre matinée, deux shinobis leur en donnait l'occasion.

Ginshi gardait un odorat avisé sur le chakra de la nukenin. Quoi qu'elle puisse décider, fuir ou rester, il savait où elle était. Une prison du pays de l'eau. Il s'était réellement attendu à ce qu'elle soit mieux gardée. Certes les gardes étaient des ninjas expérimentés mais ils avaient un grand mal à contenir tous les prisonniers. Ils étaient clairement en sous-effectif. Kirigakure sur-estimait ses hommes, pour sûr.

« Hey ! Ton frère est par-là … » Dit-il sereinement tandis qu'il passait près de la jeune femme en plein interrogatoire. Ses talents de senseurs, lui avaient permis de déceler les mêmes caractéristiques du chakra de Ferro dans celui d'un prisonnier au loin. S'il n'était pas son frère, ce dernier n'était pas là, car la personne au loin était la seule à posséder ce chakra presque identique.

Tandis qu'il avançait vers la direction de ce fil invisible, un garde portant un accoutrement bleuâtre fit son apparition. Sans même laisser le temps au borgne de répliquer, il envoya une salve de lave droit devant lui. Il fallut au jeune homme faire preuve d'une agilité certaine afin d'esquiver de justesse, cette attaque. Son poing chargé de chakra, il frappa rapidement le sol, faisant soulever la terre sous lui et sur les alentours. Un changement radical de terrain, déstabilisant toutes les personnes aux alentours. Dans ce genre d'endroits, il valait mieux fuir et rapidement remplir ses objectifs plutôt que de s'attarder dans des combats inutiles. Savoir si Ferro était parvenue à échapper au Yoton ou bien encore à ne pas tomber à cause de ce changement de terrain, c'était une autre histoire.

avatar
Messages : 68
Date d'inscription : 01/03/2016

EXPÉRIENCE
XP:
144/750  (144/750)
Suna no Jônin ⎜ 砂隠れの里
MessageSujet: Re: Le frère perdu [Pv Senjuro] Sam 16 Avr - 23:30
Shû

Le ninja de la roche venait tout juste de terminer sa mission de rang A et se dirigeait, les mains dans les poches et la cigarette au bec vers le village de Kiri. Ses sens étaient aux aguets, il était quand même en dehors du pays de la roche et ne connaissait rien des environs. D’ailleurs, il s’était perdu. En effet, cela faisait plusieurs heures qu’il marchait et rien. Aucun signe de vie, il n’avait croisé personne depuis un long moment maintenant. Il avait pris la peine d’enlever tout signe d’appartenance à Iwa. Son bandeau frontal qu’il accrochait habituellement à la cuisse, il l’avait laissé au village car pour sa mission de rang A, il fallait qu’il passe inaperçu. Il n’avait donc rien qui prouvait le relier à un quelconque village et c’était mieux ainsi, surtout quand on était perdu dans le pays de l’eau.

Enfin bref, il était perdu mais ses sens étaient toujours actifs. Ses talents de senseur lui permettaient de ressentir les chakras aux environs et à quelques centaine de mètre de là, il ressentait une grande concentration de chakra. Plusieurs personnes assez puissantes s’y trouvaient et deux personnes en approchaient. Shû n’avait vraiment rien à faire alors il décida d’aller voir ce qui se tramait là. Il ne réfléchit pas à deux fois et se dirigea directement dans leurs direction et une fois arrivé, la stupeur pouvait se lire sur son visage.

Une vue bizarre, des entrepôts et plusieurs ninja qui les surveillaient. Dans un coin, ses talents de senseur avait repérer les deux sources de chakra de tout à l’heure en compagnie d’une troisième. S’approchant doucement en faisant attention de ne pas se faire repérer par les ninjas du pays de l’eau qui patrouillait, le futur Tsuchikage assistait à une scène bizarre. Un homme et une femme était en train d’essayer de faire parler un autre homme. Un ninja de Kiri plus précisément, c’était la femme qui tentait de lui faire dire ce qu’elle voulait entendre. Puis avant même qu’il ne puisse faire quelque chose, le duo fut attaqué par un ninja de Kiri maitrisant tout comme lui la lave. Il devait agir et vite.

Et c’est ce qu’il avait fait. Bougeant rapidement, il se déplaça derrière l’homme qui venait d’envoyer une salve de lave et l’enchaina avec un coup de pied dans le genou puis un coup de genou dans la tempe pour qu’il tombe au sol et ne se relève plus. Shû avait profité du changement de terrain pour prendre par surprise l’homme qui venait de lancer les hostilités. Oui mais voilà, l’homme qui venait de frapper le sol avec on poing n’avait pas réfléchis. « Espèce d’attardé, maintenant que tu t’es amusé à frapper le sol et à changer le terrain, comment on va faire pour passer inaperçu ? Putain de merde espèce d’amateur à deux balles ! Putain j’espère que j’ai pas mis k.o un mec de Kiri pour rien … Vous m’en devez une ! » En effet les trois venaient de se faire repérer d’un seul coup.

Les trois étaient maintenant dans la même merde. En effet, le ninja de la roche était dans la merde et s’il se faisait capturer à Kiri, il passera sa vie en prison ou se fera exécuter sur le champ. Enfin bref, il avait entendu le géant parler avant qu’ils ne se fassent attaquer, il avait parlé d’un frère. Sûrement celui de la femme. Ils devaient sûrement chercher son frère pour le libérer car le positionnement des gardes, leurs habits et leur façon de faire une ronde, ça ressemblait à des gardes qui surveillaient une prison. Shû voyait le bon côté des choses, s’il se faisait capturer il n’aurait pas à marcher pendant plusieurs jours. Il était déjà dans une prison ! « Bon … On est vraiment mal barré là je crois. Quelqu’un a un plan ? Parce qu’on s’est fait repérer. On fera les présentations plus tard, ils arrivent en masse là. » Ses talents de senseur avait repérer plusieurs sources de chakras qui se dirigeait rapidement dans leurs direction. Le combat était imminent … Mais dans quelle merde il s’était fourré encore.
avatar
Messages : 65
Date d'inscription : 07/03/2016
Localisation : Pays de la terre

EXPÉRIENCE
XP:
45/750  (45/750)
Iwa no Jônin ⎜ 岩隠れの里
MessageSujet: Re: Le frère perdu [Pv Senjuro] Dim 17 Avr - 19:13
PNJ
Le frère perdu
Mission de rang S

Quelle effervescence agaçante ! Tout s'était passé très vite et le lieu était devenu presque apocalyptique : les prisonniers s'entretuaient, frappait des gardes... À cause de deux personnages inconnus aux bataillons, rapidement rejoints par une troisième silhouette. Aiko soupira du haut de la tour, portant sa main porteuse d'un gant de cuir jusqu'à son front. Quelle galère ! Tant pis, il fallait agir, sinon Kiri allait perdre sa réputation. La demoiselle s'élança de sa tour pour apparaître devant les protagonistes, leur adressant un mouvement de salutation faussement hypocrite. Tour à tour, elle analysait les personnes, reconnaissant le visage de cette femme cataloguée dans le bingo book du Pays. Était-elle suicidaire pour se lancer ainsi dans les griffes du loup ? Aiko remua le visage et attrapa une épingle, clipsant une mèche de cheveux rebelle près de son oreille. Les forces de l'ordre réussirent à gérer un peu la situation et à offrir un cadre « paisible » aux quatre personnages présents.

AIKOJe ne connais pas les raisons de votre venue, mais à vrai dire, je suis gênée par cette agitation. Je pense que je vais être obligée de vous envoyer une bonne douleur dans vos nerfs pour remettre vos idées à l'endroit. Elles me semblent bien désorientées.

Elle envoya une main dans sa pochette de Kunoichi, sortant deux boules qu'elle envoya aux pieds de chacun, laissant une explosion se créer, altérant la vue de chacun. Son autre main attrapa ses griffes de chakra qu'elle glissa à ses deux paumes, devenant un félin à part entière. Une auréole entoura le fer, le faisant devenir beaucoup plus cuisants et grâce au nuage, Aiko s'élança vers les adversaires pour les entailler assez rapidement, visant genoux, abdomen, dos avant de s'extirper de cette brume, relâchant un soupir.

AIKOVous n'allez pas m'obliger de continuer à vous maltraiter, j'espère.

Spoiler:
 
avatar
Messages : 157
Date d'inscription : 01/03/2016

EXPÉRIENCE
XP:
0/0  (0/0)
MessageSujet: Re: Le frère perdu [Pv Senjuro] Lun 18 Avr - 13:56
Maljinn Ferro
J'ai toujours estimé que les Dieux ne m'aimaient pas. Qu'ils se faisaient un plaisir de me pisser dessus à la moindre occasion. Ce qui était, avouons-nous le, à la fois égocentrique, égoïste, et paranoïaque.

Alors quand le géant me dit que c'est par là et pas par là que je dois aller, je sais pas. Je me suis dite qu'il savait peut-être de quoi il parlait, comme la fille naïve que je pouvais être. Et quand on s'est fait agresser par ce jet de lave puis par cette secousse sismique, je me suis dite que ça pouvait encore bien se passer. Mais rien ne se passait bien quand j'étais dans les parages, alors pourquoi ça changerait aujourd'hui ?

Tout d'abord, il y a eu ce mec. Un parfum inconnu. Il est arrivé, et a défoncé le mec qui avait balancé son Yoton. Il faisait moins le malin, le museau contre le sol. Cela dit, l'inconnu avait commencé à s'agiter, à gueuler, puis à parler de "vous m'en devez une". Mais c'est quoi le délire ?! On lui a rien demandé, ce n'était pas ses affaires et même si ça les avait été ..?

- Urr durr, faites pas-ci, faites pas-ça, foutez pas le feu et mangez pas les gens, urr durr.

Je lui jetais un regard exprimant tout le mépris que j'avais pour lui, avant même de le connaitre.

Cela dit, il avait pas foncièrement tort. Un incendie pouvait venir de n'importe où, d'une négligence à un sabotage. Une secousse sismique, il y avait peu de doutes sur son origine, et le vent portait dans notre direction des odeurs d'acier bien désagréables. Incapables d'humains ! On ne pouvait jamais leur confiance, même pas pour boutonner leur chemise ! Est-ce que j'en demandais trop ?! NON !

Et alors que je pensais que la situation ne pouvait pas empirer ...

... Cette débile avec son air de pête-sec.

Elle commence à causer comme si la place lui appartenait, à parler de douleur comme si elle en avait jamais ressentie aucune. Tout simplement détestable. Il était possible que je la haïsse plus que mes deux compères du moment.

Mais pas de beaucoup.

Puis, en prenant tout son temps, elle a cherché un truc dans sa poche, et c'est médusée que je l'ai regardée faire. Elle se croyait en pique-nique ? J'suis une femme dangereuse, moi ! Alors quand finalement elle agit, moi, j'étais déjà prête. Un gros flash, j'y voyais quedalle. Mais j'avais pas besoin d'y voir quoi que ce soit pour savoir que le meilleur truc pouvant m'arriver étant un coup poing dans la gueule, et le pire une lame en travers de la gorge.

J'avais bondi en arrière à une vitesse foudroyante, et en atterrissant, j'avais emprunté l'allure de mes ancêtres, à la fois humaine et bête, sauvage et dédaigneuse. A la fois raison et déraison.

Ma vue a mis du temps à s'adapter, mais j'avais toujours mon ouïe fine. Mon odorat acéré. Je n'avais besoin pour savoir ce qu'il se passait. On était cernés, c'était un fait. Et la situation ne pouvait qu'empirer. Des renforts devaient déjà être en route. Et tuer cette petite attardée ne m'approcherait pas de mon réel objectif : Uth'natar.

Ils étaient deux, ils étaient grands. Ils pourraient se débrouiller sans moi. Ils devaient me faire gagner du temps, ici. Le temps que je le retrouve. Et plus rien ne nous retiendrait. Mais il fallait tenir, et même si j'avais des doutes ...

... Est-ce que j'avais le choix ?

J'ai tourné les talons, et me suis mise à courir, faisant confiance à mes sens pour me guider à bonne destination, et devant, bien malgré moi, accorder tout autant de confiance aux hommes que je laissais derrière moi.

Spoiler:
 
avatar
Messages : 22
Date d'inscription : 06/03/2016

EXPÉRIENCE
XP:
24/750  (24/750)
Kiri no Nukenin ⎜ 抜け忍
MessageSujet: Re: Le frère perdu [Pv Senjuro] Jeu 21 Avr - 20:13
Senjūrō Ginshi

Le frère perdu
.



Il s'était attendu à bien des choses mais pas en la présence d'un homme qui leur vint en secours, surtout pas dans ce camp de pourris. Toutes ces hommes avaient commis des crimes divers et pour la plupart, ils méritaient certainement de mourir. C'était du moins l'avis de Kiri. Cet homme qui leur venait en aide et qui de vifs mouvements chassait l'ennemi au sol, était certainement lui aussi digne d'être exécuté. Le géant eu un moment d'hésitation à son égard. Il venait d'arriver et pensait déjà faire partie du groupe ? Mais quel groupe déjà ? Le Sunajin ne faisait équipe qu'avec lui-même et cela était amplement suffisant. Il estimait avoir la force de ne pas avoir besoin d'aide. Les autres n'étaient qu'une gêne, des outils et parfois de bons informateurs. La nukenin l'avait fait venir ici pour son frère mais avant toutes choses, il ne voyait en ce lieu qu'une base d'informations. Les informations nécessaires pour remplir sa mission. L'inconnu espérait un plan mais avant que quoi que ce soit, soit possible, une nouvelle intrusion se produisit. Une jeune femme aussi minuscule que sa voix faiblarde. Elle semblait être le chef de la zone et après des paroles lourdes et assommantes, elle entreprit rapidement ses attaques.

Un flash aveuglant qui perturba les sens du borgne où même sa sensorialité ne pouvait faire effet. Il n'avait plus que son instinct pour réagir face à cette situation. Il était parfois bon d'être une bête sauvage. Toutefois, avant même de pouvoir réagir, bien qu'il sentit une lame s'approcher, il ne put esquiver totalement la lame qui lui entailla l'abdomen. Ce n'était rien, une simple égratignure qui lui brûlait quelque peu, il avait vu d'autre. Il ne fallait pas qu'il perde de vue son objectif et cette jeune femme était peu être la clé. Elle, possédait certainement les informations qu'il souhaitait. La combattre dévoilerait certainement tout ça. À l'écoute des moindre mouvements et surtout lorsque l'écran de lumière eu passé, il aperçut Maljinn au loin qui semblait s'en aller en direction du chakra similaire au sien. Cette garce, elle se barrait. Si l'idiot à ses côtés, était un minimum potable, ils parviendraient à venir à bout de cette femme assez rapidement.

« Montre-moi ce que tu vaux ! » Dit-il à l'homme qui venait de les rejoindre tandis qu'il liait ses propres mains. Après l'exécution de rapides mudras, il porta sa main à sa bouche et en extirpa une petite sphère venteuse. Rapidement, cette dernière fusa sur l'adversaire. Cette technique n'était sans doute pas la plus puissante et la plus adéquate dans ce genre de situation mais son exécution rapide pouvait poser problème. Sans même attendre ce qu'il en ressortait, c'est deux kunais qu'il envoya en direction de la jeune femme avant de reculer de quelques pas. Il était grand, beaucoup trop grand. Il devait faire attention à toutes les choses comme elle qui étaient minuscules. Si jamais elle avait la vitesse pour palier à sa taille, il allait avoir du mal à la contrer seul.




avatar
Messages : 68
Date d'inscription : 01/03/2016

EXPÉRIENCE
XP:
144/750  (144/750)
Suna no Jônin ⎜ 砂隠れの里
MessageSujet: Re: Le frère perdu [Pv Senjuro] Mar 26 Avr - 16:25
Shû

Le ninja de la roche était complétement perdu dans le pays de l’eau. Il voulait se diriger dès le début vers le village de Kiri, mais il s’était retrouvé en plein milieu d’une guerre. Car oui, c’était la merde ici. Les gens couraient dans tous les sens, le sol tremblait et les combats étaient sur le point de commencer. En effet sa capacité de repérage avait repéré un puissant chakra arrivant dans sa direction. Une femme, plutôt jolie, qui avait l’air de ne pas avoir froid aux yeux. Shû se demanda directement ce qu’il était venu foutre ici avant de recevoir une bombe flash en pleine face. Se parant à une attaque, son corps entier se durcit complétement. Il avait activé une technique Doton, la sienne. Son corps était devenu aussi dur que la roche, il avait une défense quasi-impénétrable.

D’un coup, alors qu’il tentait de recouvrir la vue doucement, une lame tenta de percer sa peau. Une vaine tentative qui fut complétement anéanti par le futur Tsuchikage et sa technique de défense. Heureusement qu’ils étaient trois, car si ce combat était un combat entre deux personnes, cette technique n’aurait pas eu le temps de s’exécuter complétement et Shû se serait fait toucher. Là, le temps que la kunoichi aillent toucher les deux autres adversaires et se diriges vers l’Iwajin, il avait eu le temps de faire sa technique. Surtout que celle-ci ne nécessitait aucun signe. On pouvait donc dire que les deux personnes à qui il venait en aide, l’avaient grandement aidé dans son esquive.

Ne bougeant pas d’un poil et une fois la vue retrouvée, le ninja de la roche se quittait plus des yeux son adversaire. Il retrouvait aussi doucement ses talents de senseur et pouvait sentir, aux alentours, les ninjas qui couraient dans tous les sens. Même si franchement il ne fallait pas un talent distinct pour voir la panique et la peur qui régnait aux alentours. Regardant autour de lui, il vit la femme qui accompagnait l’homme s’enfuir. Sa forme avait changée, elle était beaucoup plus … Animale. Bizarre, elle avait donc le pouvoir de se changer en créature ? Et l’homme restait là, planté, s’écriant et donnant des ordres au futur Tsuchikage comme si celui-ci travaillais pour lui. « Wow, calme-toi l’ami. Ce n’est pas parce que tu fais deux mètres que tu dois donner des ordres ! » Une phrase prononcées avec une voix assez dure ! Le ninja de la roche n’aimait pas les ordres, il détestait ça.

C’était vrai, il y avait quand même d’autre façon de faire connaissance non ? Il ne connaissait même pas le nom ou le prénom du géant ! Alors comment se fait-il qu’il se permette de lui donner des ordres ? Enfin bref, ils avaient un ennemie commun et c’était ça qui importait le plus Shû. Voyant le géant s’atteler pour attaquer la kunoichi, il prit une vingtaines de mètres de distance avec elle et observa la réaction de celle-ci. Il voulait voir ses capacités avant d’attaquer, car prendre d’assaut un ennemie sans connaitre ses atouts était du suicide pur et simple.

Spoiler:
 

avatar
Messages : 65
Date d'inscription : 07/03/2016
Localisation : Pays de la terre

EXPÉRIENCE
XP:
45/750  (45/750)
Iwa no Jônin ⎜ 岩隠れの里
MessageSujet: Re: Le frère perdu [Pv Senjuro] Jeu 28 Avr - 22:18
PNJ
Le frère perdu
Mission de rang S

L'air impassible d'Aiko se renfrogna, tandis que les recoins de sa bouche tiquèrent. Le colosse n'annonçait rien de bon, et pourtant elle ne ressentait aucune peur. Elle avait été éduquée ainsi, sous les joyeux adages ninja proclamant le fait de ne pas montrer ses sentiments. Ne pas en ressentir était mieux, si bien qu'elle pût tuer sans véritablement cligner des yeux. Au lieu de se rembrunir et de sentir son cœur prendre un rythme accéléré, Aiko se sentait parfaitement à son aise. La garce du trio s'extirpa pour courir au loin ; et ces deux imbéciles allaient sûrement lui barrer la route. Elle éleva alors les yeux au ciel avant de voir l'homme apporter sa main à ses lèvres pour envoyer une technique basique de Futon accompagné de deux kunais. La femme alors pris de l'impulsion pour s'élancer dans les airs et déposer ses pieds sur le poteau mais les bourrasques vinrent les déchirer et fit perdre à Aiko en stabilité qui s'élança alors sur un autre toit en se rattrapant difficilement, s'écorchant légèrement. Elle se délectait de chaque instant bourré d'adrénaline, comme une véritable drogue à laquelle Aiko était totalement dingue. Il lui fallait régulièrement son petit quota d'émotions fortes, et elle se sentait de nouveau emplie d'une énergie nouvelle, quelque chose qui propulsait son corps.

AIKOJ'aurai favorisé ramener vos trois têtes... Dommage, je me contenterais de ces sales tronches qui sont posées sur vos épaules bien trop lâches. Des tronches qui n'apparaissent pas même dans le Bingo Book... Je suppose qu'en cherchant dans les archives, je serais habilitée à retrouver votre identité et vos villages respectifs. Je doute fortement que les nations apprécient que vous aidiez une bâtarde. Dites, vous avez été payé combien pour lui venir en aide ?  

Elle croisa ses jambes en montrant une moue peinée. Pas le temps de jouer, il fallait agir. Ses mains se tapèrent alors et des pics surgissent de part et d'autre du sol, venant engouffrer les deux hommes en leur sein. Les piques de glaces vinrent transpercer leurs jambes pour permettre de les immobiliser mais aussi de faire coulisser une douleur languissante dans leurs membres.

AIKOJe n'ai pas envie de jouer... Que désire cette petite chienne ?  

Spoiler:
 

avatar
Messages : 157
Date d'inscription : 01/03/2016

EXPÉRIENCE
XP:
0/0  (0/0)
MessageSujet: Re: Le frère perdu [Pv Senjuro] Sam 30 Avr - 13:45
Senjūrō Ginshi

Le frère perdu
.



Il s'était attendu à bien des choses mais pas à un combat à mort pour obtenir les informations tant désirées. Il n'était finalement plus accompagné de la nukenin qui s'était écartée pour sa propre mission mais d'un autre homme qui ne semblait pas prendre la situation au sérieux. Il prenait du recul, analysant très certainement la situation. C'était une bonne stratégie. Toutefois, le sunajin n'avait aucune confiance en cet homme qui était apparu de nul part et qui leur prêtait main forte. Il n'était pas de trop dans ce combat cela dit. De plus, la garce avait esquivé le fûton du géant avec une aisance certaine. Même les deux kunais lancés avec une vitesse extrême ne lui avaient posés aucune difficulté. Elle était habille, pour sûr. Elle n'allait pas se laisser faire si facilement. Le borgne, lui, ne souhaitait pas faire éterniser ce combat.

Il était resté depuis trop longtemps maintenant parmi cette brume épaisse qu'est le pays de l'eau. Le désert aride qui entoure sunagakure lui manquait bien trop. Son corps avait un grand mal à s'y habituer. Et puis, il suffisait de faire parler cette petite femme pour obtenir le fruit de sa mission. Il n'était pas idiot, les grands moyens étaient nécessaires. Assez loin de la position ennemie, il laissait sa malédiction prendre possession de son corps. Ses cellules se mirent à bouillonner tandis que son épiderme se noircit, recouvrant une bonne moitié de son imposant physique. Son seul oeil viable prônait une couleur jaunâtre, loin d'une couleur or scintillante. Au contraire, comparons le à ce parchemin jaunit par le temps, cette couleur sale. Sa voix s'était changée en celle du monstre qui sommeillait en lui tandis que toutes ses compétences s'en voyaient accrues. C'était son premier stade, le premier avant l'apocalypse.

Une grande noirceur prit forme devant ses yeux, puis la masse sombre et ténébreuse de sa propre personnalité. Il était évident que ce combat lui permettrait de sortir ses atouts, cette psychologie démente enfouie au fin fond de son esprit. Décrochant ses pieds du sol, prêt à foncer sur son ennemi tel une brute épaisse, il fut surpris par la jeune femme qui à l'aide de simples tapes des mains, exécuta une technique bien embêtante. En effet, à une vitesse accrue, des pics rosâtres sortirent du sol, prêt à empaler le borgne. il n'était concentré que sur cette technique. Dans un réflexe inopiné, il posa son poing sombre et parsemé d'une structure indéfinissable au sol. En une fraction de seconde, ce poing prit une forme ovale et une largeur suffisante pour écraser et détruire tous les pics qui venaient à sa rencontre. Jamais encore il n'avait rencontré ce genre de capacité. Du cristal ? Ça y ressemblait. Quoi qu'il en soit, il put repoussé in-extrémiste cette technique abondante. Des capacités puissantes et intéressantes avec une portée monumentale. Ce combat s'annonçait excitant.

Sa vitesse largement accrue, il en profita pour parcourir la distance qui le séparait de la jeune femme. Elle devait se concentrer sur deux ennemis, il avait ses chances. En quelques secondes, il était parvenu à se positionné à seulement une dizaine de mètres de la gardienne et tandis qu'il avait exécuté ses mudras tout en courant, il s'arrêta pour poser ses deux mains au sol.

Un raz-de-marée prit rapidement forme montant à plus d'une dizaine de mètres de hauteur et d'une superficie imposante. Sa maîtrise parfaite permettait au géant de diriger sa technique. Lorsque celle-ci allait retomber, elle ferait assurément bons nombres de dégât et allait engloutir partiellement ce camp en flamme. Qu'elle le veuille ou non, la nukenin allait devoir reprendre les armes.




avatar
Messages : 68
Date d'inscription : 01/03/2016

EXPÉRIENCE
XP:
144/750  (144/750)
Suna no Jônin ⎜ 砂隠れの里
MessageSujet: Re: Le frère perdu [Pv Senjuro]
Contenu sponsorisé
Le frère perdu [Pv Senjuro]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chaton Perdu ? [ PV : Petit Hérisson ]
» perdu avec sa veste [PUBLIC]
» PERDU DOSTY CANICHE ABRICOT 1 AN (33)
» Seul et perdu...
» Rêve perdu cherche rêveurs.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Pays de l'Eau :: Alentours :: Archipels de la Mer-
Sauter vers: