AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|
MessageSujet: Duel pour aucune raison Dim 3 Avr - 12:38
Waï Ji

Session d'entraînement

« Featuring Asagao »
Aujourd'hui, j'étais chaud. Les dernières raclées que j'avais flanquées, qu'il s'agisse des ennemis lors de mission, ou alors des genin et chûnin de mon village que je provoquais en duel afin de tester mes compétences, rien n'y faisait, je sortais victorieux haut la main. J'avais donc décidé de placer la barre haut. Très haut! En effet, j'avais profité de mon temps libre pour me rendre au terrain des cumulus, où tant de ninjas expérimentés s'entraînaient et se défiait pour s'améliorer. Les mains dans les poches, le casque sur les oreilles, je ne daignais regarder personne sur ma route, préférant rester dans ma bulle. Arrivé à destination, je scrutais les environs à la recherche d'une tête connue, ou de quelqu'un qui semblerait être au moins jônin. C'est alors que mon regard se posa sur Raiû, un ninja d'expérience dont j'avais déjà entendu parler et donc le visage me disait vaguement quelque chose. Je ne savais pas avec exactitude de qui il s'agissait mais mon intuition me disait qu'il était le meilleur adversaire à choisir en ces lieux. C'était donc décidé.

- Rien de personnel l'ami, je dois simplement tester ma force.

J'étais arrivé depuis son dos, et j'avais prononcé ces quelques mots pour le prévenir de ma présence. Valait mieux pour lui, car j'avais prononcé cela tout en effectuant un tour sur moi-même, armant un puissant coup de pied circulaire que je lui expédiai directement dans les côtes. Simple entrée en matière, je me doutais bien qu'il n'en serait que très peu touché, mais le coup avait au moins la puissance et la rapidité nécessaire pour, peut-être, le toucher avant qu'il ne puisse réagir.

< Pom-pom © >

avatar
Messages : 56
Date d'inscription : 29/03/2016

EXPÉRIENCE
XP:
0/500  (0/500)
Kumo no Chunin ⎜ 雲隠れの里
MessageSujet: Re: Duel pour aucune raison Dim 3 Avr - 23:18
Invité


La journée s’annonçait plutôt ennuyante. Mais l’ennuie était le moteur de celui qu’on appelait « Arashi ». La tempête du village des nuages était allongée sur le toit de la tour du Raikage. Le boss était présent dans son bureau et pourtant, ne disait rien du tout quand il ressentait la présence de Raiû au-dessus de sa tête. Il avait confiance en son shinobi, même s’il préférait que ce dernier aille effectuer une mission ou s’entrainer. Le boss avait déjà trop parlé et en avait un peu marre de lui. De toute manière, la flemmardise de ce dernier était tel, que même si on lui criait dessus, il allait aller se vider la tête et regarder le ciel autre part. C’était comme ça et depuis toujours. Raiû était une tête brulée, un homme à qui peu de chose faisait peur. Même le boss, le légendaire Aa Raikage de Kumo qui avait mené ses troupes pendant la grande guerre, il ne lui faisait pas plus peur que ça. C’était ça avoir des couilles et des grosses.
Enfin bref, il s’était levé d’un coup. Il venait d’entendre le boss crier dans son bureau juste en dessous de lui, ce qui voulait dire que bientôt, il allait le voir débarquer et qu’il allait surement se manger quelques coups de coude bien placés s’il restait dans les parages. Il devait donc bouger et vite ! Et quoi de mieux que d’aller se la couler douce dans les terrains d’entrainement ? Se poser et regarder le ciel étaient son passe-temps favoris, mais il aimait aussi s’asseoir et se foutre totalement de gueule des gens qui s’entrainaient. Il avait d’ailleurs eu plusieurs plaintes à son encontre pour foutage de gueule abusif. Une vraie grande gueule de flemmard ce type. Enfin après plusieurs longues minutes de marche les mains dans les poches, le shinobi de la foudre arriva enfin sur les lieux. Il faisait plutôt beau et il y avait plusieurs gamin qui s’entrainaient dur sur les terrains.

Un vrai jonin instructeur aurait pris la peine de les aidés un par un en leurs donnant des conseils, en leurs faisant faire de l’exercice etc. Mais lui, c’était pas du tout ce qu’il avait prévu. Il s’était tranquillement adossé contre un arbre et doucement, il sortit son paquet de cigarette de sa poche. Puis toujours aussi doucement, il posa une cigarette entre ses lèvres et se l’alluma tranquillement. Son regard parcourant le terrain d’entrainement, il ne pouvait pas cesser de se remplir les poumons de tabac. Tel un camé, il lui fallait sa dose. C’était ça ou de le voir de mauvaise humeur de toute manière.
Mais soudain, alors qu’il était tranquillement adossé à l’arbre, un gamin lui dit une phrase difficile à comprendre. Il voulait tester sa force ? Mais qu’est-ce que ce petit con pouvait bien raconter se demanda celui qu’on appelait « Arashi ». Puis avec une vitesse moyenne, ce dernier tenta de toucher le Jonin. Un réflexe d’expert en taijutsu, Raiû plaça son avant-bras au niveau de ses cotes pour parer le coup avant de prendre ses distances avec le petit con qui venait de l’attaquer. Il se demanda un moment ce qu’il avait bien put fumer pour attaquer un supérieur hiérarchique comme ça, mais il ne comptait pas lui demander. La chose qui le mettait le plus en colère c’était qu’en parant le coup et en prenant ses distances, il avait fait tomber la cigarette qu’il avait au bec. Et faire tomber la cigarette d’un homme complétement accroc au tabac n’était franchement pas une bonne idée …

« Bon, je pense qu’une bonne correction s’impose. Tu baisses ton pantalon tout seul pour la fessée ou tu vas m’obliger à le faire ? »

Il se tenait à environs 20 mètres de sa cible et était sur ses gardes. Le ninja de la foudre était franchement pas content et il comptait bien mettre une racler au petit con qui lui avait fait perdre quelques bouffés de tabac.





Invité
MessageSujet: Re: Duel pour aucune raison Lun 4 Avr - 2:58
Waï Ji

Session d'entraînement

« Featuring Asagao »
Apparemment, j'étais tombé sur un mec assez chaud. Mon adversaire désigné semblait contrarié d'être embrigadé dans les délires d'un inconnu. Il para in extremis mon kick, montrant qu'il avait de bons réflexes, et se mit rapidement en garde pour la suite du combat à venir. À en juger par le ton qu'il employait, et la moue qu'il tirait, il n'était pas très content. Mais je ne prêtais aucune attention à ce qu'il me disait en braillant. Sans perdre un instant, je partis en courant sur ma droite, de manière à contourner l'arbre derrière lequel Raiû était assis précédemment, quittant son champ de vision rien qu'un instant. L'instant suivant, je sortis de l'arrière du tronc d'arbre dédoublé ; un "moi" arrivait par la droite de l'arbre, tandis que l'autre arrivait depuis la gauche.

Mon clone et moi chopions chacun l'un des kunaïs que nous portions dans nos sacoches ninja, et nous foncions. Déterminés à lui causer le plus de soucis possibles. À mi-chemin, nous lui balancions nos armes, visant au plus proche de son centre de gravité, c'est à dire au bas du ventre, mais les lancers assez bien choisis pour que les deux armes ne puissent se toucher l'une et l'autre. Les lancers gagnèrent en vitesse grâce à l'élan que nous avions pris, et nous voilà juste derrière, effectuant une courte série de mudras, prêts à effectuer un jutsu en fonction de sa réaction...


Spoiler:
 

< Pom-pom © >

avatar
Messages : 56
Date d'inscription : 29/03/2016

EXPÉRIENCE
XP:
0/500  (0/500)
Kumo no Chunin ⎜ 雲隠れの里
MessageSujet: Re: Duel pour aucune raison Lun 4 Avr - 12:19
Invité


L’énervement pouvait facilement se lire sur le visage de celui qu’on appelait « Arashi ». Sa clope avait été gâchée. Son moment de détente ultime aussi.  Le Genin allait bientôt comprendre pourquoi il était appelé Tempête dans le village, puisque le temps se mis doucement à changer. Le ciel bleu et soleil troquèrent leur place contre les nuages et la pluie. La luminosité avait elle aussi baissée, car le soleil était à présent obstrué par les cumulonimbus que Raiû venait d’invoquer. Car oui, il était le responsable de ce changement de temps soudains. Pourtant, ça, le petit con qui venait de le défier n’en avait aucune idée. Il ne savait pas qu’en le frappant de la sorte, Raiû allait devoir se venger. Et la vengeance de cet homme vallait celle de mille hommes.
Puis il se disait aussi qu’un petit entrainement ne lui ferait pas de mal. Lui qui, pendant un certain temps, avait pris l’habitude de s’entrainer hors du village pour ne gêner personne ou ne détruire aucune habitation, allait devoir montrer de quoi il était capable dans ce terrain d’entrainement. Il allait devoir foutre une bonne raclée à un petit jeune de son village car celui-ci avait été trop prétentieux pour le défier. Mais au fond de lui, il voulait quand même entrainer ce jeune con. Ça lui rappelait les nombreuses fois où il avait fait un entrainement avec le Raikage. Ce dernier n’avait jamais été compatissant avec Raiû pendant un entrainement. Jamais ö grand jamais, il ne lui avait laissé le temps de reprendre son souffle quand il était fatigué. Ou de s’asseoir quand il avait atteint ses limites physiques. Il lui avait toujours demandé de repousser ses limites. Et quand « Arashi » les repoussaient, il lui en demander plus encore. C’était ça de toute manière la mentalité des Kumojins. L’excellence passait obligatoirement par la souffrance et ce petit con en face du Jonin allait l’apprendre à ses dépens.

Et en parlant de petit con, c’était lui qui avait décidé d’attaquer en premier. Il venait de s’élancer tout en faisant le tour de l’arbre, il venait de créer un clone.  Une technique rang E puisque son clone faisaient exactement les mêmes gestes que lui. Et après être ressortie de derrière l’arbre, il fonça directement sur Raiû tout en lui balançant deux kunais. Des kunais qui ne restèrent pas bien longtemps en jeux puisqu’ils firent contrer par deux kunais lancé par le jonin. Oui mais voilà, vu que c’est une technique de rang E, les clones son inconsistant. Ce ne sont que des images de l’utilisateur et donc, l’un des deux kunais se fit traverser par l’un des deux kunais qu’avait lancé Raiû, puisque le sien était lui fait de matière. Et instinctivement après, alors que le Genin composait des mudras, celui qui se faisait appelé Arashi apparut juste devant lui, complétement entouré d’une armure de chakra noirâtre. Comment avait-il sût lequel était le vrai sans posséder le talent de senseur ?
C’était plutôt simple, il n’avait eu qu’à regarder qu’elle était le kunai qui s’était fait traverser par le sien pour reconnaitre qui était le clone et qui était la vraie personne. Et putain de bordel de merde, il était énervé. Le petit con avait osé lui lancer des kunais en pleine gueule, c’était trop pour lui. C’est pour ça qu’une fois apparut devant lui et profitant de l’effet de surprise, il lui envoya directement un coup de coude dans les côtes qui le fit s’envoler sur plusieurs mètres, atterissant à pleine vitesse et de plein fouet contre l’arbre. Si cette technique touchait, les cotes de celui qui avait osé l’attaquer seraient complétement brisées. Il pouvait même avoir une hémorragie interne.

« Petite pute, relève-toi. C’était seulement l’échauffement ça ! T'as perdu ta grande gueule ?! »

Disait-il tout en reprenant ses distances. Raiû était en colère et le ciel grondait. Les éclairs frappèrent les terrains d’entrainement, tandis que les genins présent commencèrent à évacuer les lieux. Il ne pouvait pas se battre autrement que ça … Et puis pour dire la vérité, il ne voulait pas lui faire de cadeau. On ne lui en avait jamais fait et ça l’avait forgé. Il fallait que le Genin se relève et lui montre de quoi il était capable. C’était pour ça aussi qu’il tentait de le provoquer par la parole. L’armure de chakra noirâtre toujours actif, il attendait que son adversaire donne signe de vie pour continuer le combat.




Invité
MessageSujet: Re: Duel pour aucune raison Lun 4 Avr - 13:06
Waï Ji

Session d'entraînement

« Featuring Rayou le p'tit rebeu »
Vous connaissez ce moment où vous voulez simplement vérifier un petit truc, tester une personne, et une fois cela fait, vous vous dites que vous avez été con, et que la réponse était pourtant évidente? Moi, j'avais eu l'audace de tester la réflexion de Raiû, de voir s'il allait comprendre le subterfuge assez rapidement ou non. Mais dès l'instant où j'avais créé ce clone, j'avais ce sentiment de culpabilité d'avoir osé ne pas lui faire confiance sur ce point là. Je ressentis même une gêne, j'avais l'impression que j'allais le vexer, un peu plus qu'il ne l'était déjà. Et comme il s'agissait d'un des disciples du grand Raikage dont on parlait, il valait mieux pour moi que je me lance à fond si je ne voulais pas finir en charpie.

Ainsi, j'avais envoyé mon kunaï et entamé ma série de mudras. Comme selon mes attentes, il réagit très rapidement, en envoyant ses kunaïs contre les miens afin de déterminer duquel des deux "moi" était l'original. Il comprit alors qu'il s'agissait de celui qui partait depuis la gauche de l'arbre, de mon point de vue, et s'élança alors sur moi à très grande vitesse, usant de sa célérité et de son armure de Ranton pour tenter de me surprendre.

Je prenais cela comme un compliment. Qu'il dévoile des techniques aussi puissantes face à moi témoignait du respect qu'il me portait, car il estimait que je n'étais pas n'importe qui. J'allais donc devoir lui faire honneur, et répondre avec autant de hargne. Je n'étais pas encore un ninja de sa trempe mais j'avais au moins de quoi le faire galérer un bout de temps.

Alors qu'il arrivait à fond de balle sur moi, coude en avant, il fut surpris de me voir parer le coup ; en effet, j'avais activé moi-même mon armure de Raiton aux effets plus ou moins similaires à la sienne, et, en prenant une bonne impulsion sur mes jambes, je pus encaisser son coup de coude en plaçant mes avant-bras parallèlement contre mon buste ; je donnai un coup de rein afin de pivoter mon buste et mes bras sur la gauche ce qui permit de dévier le coup de coude sur le côté en limitant les dégâts causés lors de la collision du coude contre mes avant-bras. Dans la continuité de mon geste, j'envoyai un kick surpuissant au niveau de son épaule, alors qu'il était encore emporté par son élan et donc en pleine terminaison de son propre coup. Le coup était d'une puissance surprenante, égalant largement son coup de coude, et en avait massacré plus d'un du premier coup. Son armure avait beau être puissante, ma propre armure améliorait également ma puissance, et le jônin fut tout de même quelque peu secoué ainsi que repoussé sur plusieurs mètres.

Spoiler:
 

< Pom-pom © >


avatar
Messages : 56
Date d'inscription : 29/03/2016

EXPÉRIENCE
XP:
0/500  (0/500)
Kumo no Chunin ⎜ 雲隠れの里
MessageSujet: Re: Duel pour aucune raison Lun 4 Avr - 14:04
Invité


Le combat devenait intéressant.  Le petit con en face de celui qui se faisait appeler « Arashi » au sein du village de Kumo avait, lui aussi, des préférences dans le domaine du Nin-Taijutsu. Il avait en effet réussi à parer le coup de coude du Jônin en activant son armure de chakra Raiton. Mais malgré ça, franchement, le combat restait quand même désavantager et une déculotté allait voir le jour.  Raiû n’avait pas pensé, en commençant ce combat, affronter un ninja maitrisant le nin-taijutsu et surtout la variante d’une des techniques maitresses du boss. Pourtant, c’était le cas et il était plutôt fier de ce petit con. Malgré ça, pour s’être entrainer à plusieurs reprise avec le boss, il savait que l’armure de chakra Raiton qui recouvrait le corps de ce petit cancre n’était pas du tout la même que celle qui donnait autant de force et de puissance au Raikage. Il savait donc que son armure de chakra Ranton était beaucoup plus puissante et qu’il avait un avantage certains.
C’est ainsi qu’il avait réussi, in-extremis, à bloquer son coup de coude.  Un sourire apparu rapidement sur les lèvres de Raiû, mais il fut vite effacé quand il vit son adversaire tenter de lui asséner un coup de pied. Il pensait réellement l’avoir avec une technique de combat au corps à corps ? C’est ce qu’il se dit avant de foncer, épaule la première, sur le pied du petit con. Un combat pour « Arashi », c’était avant tout de la souffrance. Et s’il devait souffrir pour que son adversaire souffre encore plus, il acceptait ça et était prêt à ressentir ça. C’est pourquoi il avait foncé sur le coup de pied de son adversaire. Bloquant sa prise d’élan et donc de vitesse, le coup de pied de son adversaire avait touché l’épaule de Raiû avant même d’avoir pu être fort. Les boxeurs auraient appelé ça un contre, mais les shinobis eux appelait ça de l’intelligence qu’on gagnait à force de s’entrainer au taijutsu.

Mais voilà, rien n’était fini. Au même moment, alors que le contre était effectué, la main de Raiû vint attraper le pied de son adversaire tandis que son autre main, paume ouvert diriger vers son adversaire, dégageait du chakra noir Ranton pour frapper de plein fouet son adversaire. Il n’avait pas bougé la main pour la tendre ou autre, il avait seulement ouvert le poing et avait dirigé sa paume vers le petit con. En effet, il venait de créer une panthère noir électrique et l’avait envoyé sur Ji. Mais voilà, au vu de l’espace confiné qu’il y avait entre les deux hommes, la panthère n’avait pas attaqué son ennemie en se mouvant rapidement, elle touchait directement son adversaire. C’était ça aussi être un ninja, un shinobi de Kumo ne pouvait se permettre de savoir se battre que d’une seule manière. La maitrise totale de plusieurs arts de combat était la clé pour devenir un ninja d’exception. En plus, la possibilité d’esquive était quasiment nul car il avait profité d’encaisser ce coup de poing pour attraper son pied avec un bras pour justement, qu’il ne puisse pas esquiver.
Et puis, c’était une preuve de respect que de combattre à fond. C’était la preuve que même si un gouffre séparait les deux hommes, que même si leurs grades était différent, leurs niveau pouvait être sensiblement le même. Le petit con, après cela, fut envoyé à plusieurs mètres au loin, contre l’arbre.

« Leçon numéro un : Y'a pas que les clopes que je fume, y'a les petits cons comme toi aussi. »

Le ninja de la foudre continuait de chercher son adversaire, pour que celui-ci s’énerve et donne le meilleur de lui-même. Le boss, pendant leur entrainement ensemble, lui avait fait pareil. Il ne faisait que rendre l’appareil donc. Malgré ça, il savait que le combat était encore loin d’être fini. Ca ne faisait surement que commencer et c'était pour ça qu'il restait sur ses gardes.




Invité
MessageSujet: Re: Duel pour aucune raison Lun 4 Avr - 14:56
Waï Ji

Session d'entraînement

« Featuring Rayou le p'tit rebeu »
Mon kick avait la puissance requise pour détruire un rempart de pierre mais il avait à peine secoué mon adversaire, qui montrait une fois de plus qu'il était un féroce jônin de Kumo digne de son titre. Je n'avais aucun doute quant à son expérience du combat mais chacune de ses actions me prouvaient les unes après les autres qu'il était doué. Pour l'heure, il venait d'effectuer le mouvement parfait permettant d'éviter d'être trop secoué, et son armure Ranton fit le reste. Il parvint ensuite à choper ma jambe. Très rapidement, j'anticipai la suite des événements : une main me maintenait, l'autre allait servir à frapper. Alors, sans réfléchir, j'expédiai mon pied gauche encore libre contre le poignet de mon adversaire. Un mouvement qui semblait désespéré et qui pourtant, était tout réfléchi.

En effet, cette technique se décrivait comme un coup de pied en ciseau. Il nécessitait donc d'avoir la jambe droite levée lors d'un petit saut, de manière à ramener cette dite jambe vers l'arrière tout en envoyant un kick du gauche, l'inversement des jambes faisant balancier, il me permettait un gain de force malgré que je n'avais aucun appui au sol. Et ma jambe maintenue ne pouvait revenir en arrière, mais l'impulsion prise sur cette jambe me suffit pour frapper en plein dans le poignet de Raiû.

Mon coup renforcé pare l'armure de foudre était à la base prévu pour désarmer un adversaire, mais ici, j'espérais qu'il me permette de contrer le prochain coup. Malheureusement pour moi, Raiû n'avait pas pris la confiance bêtement grâce à sa bonne posture et enchaîna avec une attaque puissante, qui ne pouvait être contrée aussi facilement qu'avec un bon gros kick. Mon pied s'arrêta alors dans sa course et fut repoussé par la panthère de foudre noire qui m'impacta tout le long de la jambe, avant de me repousser en arrière. Durant mon vol plané, j'usais de mes bras pour amortir le choc contre l'arbre et me faire comme rebondir sur le côté, arrivant au sol assez secoué. J'avais pris un sacré coup, mais il aurait pu être pire. Je me relevais à la fois contrarié et content d'affronter un ninja plus puissant que moi.

- Leçon numéro un : Y'a pas que les clopes que je fume, y'a les petits cons comme toi aussi.

Relevé fièrement, je faisais face à mon partenaire d'entraînement en le regardant d'un air moqueur, ou plutôt, taquin. Sur mes gardes, je pris tout de même la peine de lui répondre sur un ton sarcastique.


- Vas-y fais pas l'mec vexé. Si t'avais le sens des priorités, tu préférerais une bonne castagne à une clope mal roulée.

Spoiler:
 

< Pom-pom © >


avatar
Messages : 56
Date d'inscription : 29/03/2016

EXPÉRIENCE
XP:
0/500  (0/500)
Kumo no Chunin ⎜ 雲隠れの里
MessageSujet: Re: Duel pour aucune raison
Contenu sponsorisé
Duel pour aucune raison
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [SONDAGE TERMINE] Taylord Reegan VS Eilyne Damatre
» Des textes que nous aimons...pour une raison ou pour une autre !
» Pourquoi les Elfes doivent-ils quitter la Terre du Milieu ?
» Premier cours de Duel pour les élèves de premières et deuxièmes années. [Cours de Duels]
» Premier cours de Duel pour les élèves de troisième, quatrième et cinquième années. [Cours de Duel]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Pays de la Foudre :: Village Caché des Nuages :: Terrain des Cumulus-
Sauter vers: