AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|
MessageSujet: Event [Résidence de Printemps du Daimyo du Feu] Lun 28 Mar - 16:08
PNJ
Demeure du Daimyo
Event


Quand le Daimyo du pays du Feu vous déclare qu'il aime vivre simplement, cela fait évidemment exception à sa résidence de printemps. Au centre de l'une des forêts qui entourent le pays du Feu, protégé par une muraille sylvestre, se trouve un village miniature composé de maisons d'invités pittoresques surplombées par la magnificence de la résidence principale située en haut d'une petite pente. C'est ici que le Seigneur du Pays du Feu aime passer son temps, dans ce lieu où il fait bon vivre pendant les festivités, entouré de ses proches et de ses courtisans. Toutefois, protéger cet endroit reste encore et toujours un véritable casse-tête pour les gardes qui l'accompagnent et qui doivent faire face, à la moindre proposition pouvant renforcer la protection de la zone, à la célèbre phrase de leur maître : « Ce lieu est fait pour s'amuser, chanter et danser, battez-vous ailleurs. ».



Messages : 157
Date d'inscription : 01/03/2016

EXPÉRIENCE
XP:
0/0  (0/0)
MessageSujet: Re: Event [Résidence de Printemps du Daimyo du Feu] Lun 28 Mar - 17:35
Nara Shikamaru
"Sur les pas des Douze Ninja Gardiens"
Récemment, l'ambiance de Konoha avait changé. Malgré les évènements tragiques de la guerre, le village avait fini par retrouver son ambiance chaleureuse et familiale, les missions ne connaissaient pas de fin tragique et les ninjas s'entraînaient dans la joie et la bonne humeur. Pendant un instant, on se croyait de retours quelques années auparavant, avant même que Sasuke ne déserte. C'était agréable, j'avais l'impression qu'avec le temps, je finirais pas parvenir à m'éclipser des rangs ninjas pour prendre ma retraite et vivre paisiblement. C'était un beau rêve, qui venait d'être perturbé par de récents évènements qui frappèrent les Pays du Vent et de la Terre. Des rumeurs disent que les Daimyo auraient été assassinés par des ombres, ne laissant aucune trace hormis le cadavre inerte des dirigeants. Apparemment, ce serait un groupe de quatre, au minimum qui aurait pris d'assaut les différents quartiers des Daimyo.

C'est sur ce contexte étrange et incompréhensible que je me vis confié une mission de la plus haute importance : jouer les nounous du Daimyo du Feu. Pourquoi moi ? Je n'en avais pas la moindre idée, Kakashi ne prit pas le temps de me l'expliquer, il semblait lui-même préoccupé, certainement pour mettre en place une contre-offensive. Chôji essaya de me rassurer, prétextant que "je marchais dans les pas d'Asuma, que j'étais à mon tour l'un des Douze Ninja Gardiens !"... Chouette, je ne trouvais rien d'autre à ajouter. Il est vrai qu'Asuma eut aussi ce rôle autrefois, avant de redevenir Jônin, mais je n'étais pas envieux de le devenir à mon tour. Quel intérêt ? J'allais devoir passer mes jours et mes nuits éveillés, à guetter qu'un quelconque individu ne s'approche pas de notre "Seigneur". J'imagine, que je ne pourrais pas prendre le temps de jouer au shôgi ? Décidément, rien ne promettait d'être bien...

Tant dis que je préparais mes affaires pour mon voyage imminent, profitant d'être seul pour me plaindre comme je savais si bien le faire, j'eus quelques secondes d'inattention. Une sensation étrange me parcourra, comme si Asuma-sensei venait poser sa main sur mon épaule, l'air de dire "Accomplis ce que je n'ai pas pu accomplir moi même "... Hm, nous verrons si je suis vraiment à la hauteur et si je survis suffisamment longtemps. Je n'avais pas spécialement foi en mes capacités, seul, je n'avais pas de grandes utilités, sans Ino et Chôji je ne pouvais pas exploiter mes capacités à leurs maximums, alors comment pourrais-je accomplir quoi que ce soit ?

Saisissant mes dernières affaires, le tout tenant dans un sac de voyage de petite taille, de sorte à ne pas être ralentis durant mes longues heures de marche, je me mis finalement en route, saluant au loin Ino et Chôji qui semblaient plus excités que je ne l'étais... Décidément, je n'arrivais pas à les comprendre. Le soleil était sur le point de se coucher, mais par chance, la résidence du Daimyo n'était pas très loin de Konoha, ce qui était assez logique étant donné que le principe du Village est de protéger le Pays et ses dirigeants.

Après de longues heures marches, je me retrouvais finalement à destination. Durant tout ce temps, j'avais presque vidé mon paquet de cigarettes, comme si fumer me permettrait de ne pas penser à tout ça. C'est d'un ennui...Et je n'avais pas encore dépassé le seuil de la villa, c'est vous dire. A l'entrée, je fus reçu par plusieurs gardes, présent en permanence sur les lieux, qui m'accueillirent tel un Messie. Ils semblaient inquiets à propos du Daimyo, d'autant plus que d'après leurs dire ce dernier ne semblait pas prendre au sérieux les évènements...C'était donc à moi de lui faire rentrer dans le crâne ce qui l'attend ? Bon sang...Tandis que je traversais la somptueuse villa, simple mais élégante, je fus invité à rentrer dans la plus grande des maisons, trouvant installé confortablement un homme plutôt agé, une quarantaine d'années, qui avait vraisemblablement manger le repas de quinze personnes avant de m'acceuillir...

"Oh ! C'est donc lui le ninja de Konoha ?! Aller entre, gamin, entre ! Ahahahah désolé de toute cette histoire, tu sais, je suis un homme bon, personne ne cherchera à avoir ma peau ! Viens donc t'installer et profiter de ma résidence ! Tu es ici chez toi ! Cuisinier ! Apporter donc à manger, il faut fêter la venue de notre invité de marque !"

Le vieil homme, dans la joie et la bonne humeur me donna envie de saisir un kunai au fond ma poche, puis de cisailler lentement les veines de mon poignet. Je n'avais pas vraiment de temps à perdre avec tout ça, j'avais déjà trouvé un plan pour "sécuriser" les lieux, afin de ne laisser personne ressortir d'ici vivant si les choses tournaient mal. M'inclinant alors, d'une manière certes maladroite, je refusai de m'avancer plus que nécessaire.

"Merci, Daimyo-sama. Mais je ne peux pas accepter ce repas, vous êtes en danger, que vous le vouliez ou non et c'est mon devoir d'assurer votre sécurité. Si vous le permettez, j'ai quelques petites choses à préparer. Seul si possible."

Loin de moi l'idée de soupçonner les gardes du Daimyo, mais je ne pouvais me permettre de dévoiler mes plans à qui que ce soit. En imaginant que l'un d'entre eux soit le véritable ennemi, s'il prenait conscience de ce que je faisais, tout tomberait à l'eau et je ne pourrais certainement pas accomplir ma mission.

"Oh, très bien, puisque tu insistes, fais ce que tu veux mon garçon ! Je te fais étrangement confiance, ton odeur de cigarette et cette attitude sérieuse, elles me rappellent un ninja qui joué le même rôle que toi autrefois et je n'ai jamais regretté sa confiance. Mais je n'aurais qu'une condition mon garçon, évite de dénaturer ma précieuse villa, c'est un travail de longue haleine et non un champ de bataille !"

Pendant un instant, je compris qu'il faisait référence à Asuma-sensei, rien d'étonnant, c'était exactement la même marque de tabac et il avait été mon maître, je ne pouvais tenir mon attitude que de lui. M'inclinant alors une dernière fois, je m'éclipsai rapidement hors de la maison. Observant chaque recoin qui m'entourait, je pris la peine de vérifier que rien d'anormal ne se déroulait autour de moi...Un quelconque espion ou un genjutsu qui serait en place... Au final, rien n'attira mon oeil. Après une bonne heure d'absence, je finissais par revenir devant le baraquement du vieil homme, observant qu'il était toujours en vie, je pris position devant la porte de sa maison, allumant la dernière cigarette qu'il me restait...La soirée promettait d'être longue.


Messages : 43
Date d'inscription : 24/03/2016

EXPÉRIENCE
XP:
65/750  (65/750)
Konoha no Jônin ⎜ 木ノ葉隠れの里
MessageSujet: Re: Event [Résidence de Printemps du Daimyo du Feu] Lun 28 Mar - 19:34
PNJ
Demeure du Daimyo
Event


Le printemps est l'une des plus belles saisons de l'année. Les fleurs par milliers et les arbres verdoyant donnait du baume au coeur à tout le monde. Le pays du feu était d'ailleurs prisé pour sa qualité forestière et toutes ses espèces d'arbres différentes. Du pin au chêne, tous resplendissaient de vie. Des gardes forestiers gardaient même certaines zones afin de préserver cet havre splendide.

La nuit tombée, toute forêt aussi resplendissante soit-elle, devenait lugubre, sombre et macabre. Le chant des oiseaux laissait place aux cris sinistres des chouettes et des corbeaux. Est-ce que toutes les nuits se ressemblaient ? Pas tout à fait. Cette nuit était spéciale dans la vie d'un certain homme. Le Daimyo du pays du feu allait connaître le pire jour de son existence.

Sifflant entre les buissons, arbustes et grands conifères, un bipède dans une armure sombre et en acier, déambulait jusqu'à sa destination. D'un masque percé de neuf trous rougeoyant comme s'il s'agissait de ses yeux, aurait fait fuir toutes choses. Par ailleurs, aucune créature ne se présentaient à lui, comme si elles en avaient peur. L'espèce de dague géante accrochée à son dos était à vraie dire, plutôt effrayante.

A proximité de l'immense propriété du Daimyo, la joie s'inscrivait sur son visage au travers son masque. Aucune peur ne s'exprimait de cet homme qui avançait sur les lieux comme s'il y était invité. Ses sens développés en tant que traqueur, auraient pu lui donner un avantage démesuré si seulement il aurait joué sur la discrétion. Toutefois, il se croyait et était haut-dessus de tout.

Les premiers gardes vinrent rapidement à sa rencontre dans l'allée principale. Leur lance n'égratigna même pas l'armure. De simples mouvements de taijutsu suffirent à en venir à bout. Et c'est à nouveau en sifflant que l'homme s'apprêtait à pénétrer la gigantesque demeure.






Messages : 157
Date d'inscription : 01/03/2016

EXPÉRIENCE
XP:
0/0  (0/0)
MessageSujet: Re: Event [Résidence de Printemps du Daimyo du Feu] Mar 29 Mar - 13:16
Nara Shikamaru
"Sur les pas des Douze Ninja Gardiens"
Cette nuit était particulièrement calme. Calme et sombre, comme si le monde s'était arrêté au moment où le soleil avait troqué sa place avec la lune. Je n'étais pas friand de ce genre de moment, bien qu'il fallait l'avouer, la tranquillité de la nuit était quelque chose d'agréable. Je pouvais me perdre dans mes esprits et regarder le ciel étoilé sans que personne ne vienne me déranger. Du moins, en temps normal, étant donné que j'étais assigné au rôle de nounous, je ne pouvais pas me permettre une telle divagation. Imaginé seulement ma réputation si le Daimyo se faisait trancher la gorge simplement parce que je me la coulais douce en regardant les étoiles ?

Cependant, ma tranquillité allait être bouleversée. Soudainement, un sifflement me parvint aux oreilles. Je pensais suffisamment m'y connaître en bestiole en tous genre pour me rendre compte qu'il ne s'agissait pas d'un oiseau quelconque, mais bien un être humain. Un garde ? Pourquoi se mettrait-il à siffler ainsi ? D'autant qu'aucun garde ne se trouvait à l'extérieur de la résidence du Daimyo. L'ennemi aurait donc décidé de venir les mains dans les poches ? Un piège certainement, il n'était peut-être pas seul, sans doute voulait-il attirer l'attention sur lui pendant que ses potes feraient le tour. Je ne savais pas réellement quoi en penser, réagissant alors instinctivement, je saisissais l'une de mes lames de chakra, me tenant ainsi sur mes gardes en cas d'attaques surprises. Tenant alors mon arme en main droite, je terminais ma cigarette en attendant l'arrivé du grand méchant loup.

Bien que je ne m'attendais pas à grand chose, je fus légèrement surpris quant à l'apparence de l'ennemi. Une armure intégrale ainsi qu'une immense...Épée au allures étrange, ne ressemblant à rien de l'armement typique d'un shinobi, ni même à l'une des sept épées de Kiri. Enfin, son casque était percé de neufs trous, masquant entièrement son visage et lui donnant une allure semblable à celle d'une marionnette. Cependant, sa, démarche n'avait rien de mécanique, ce n'était pas l'oeuvre d'un utilisateur du kugutsu. Voyant alors l'homme en armure se rapprocher, je compris que finalement, tout ne serait pas aussi simple que j'aurais pu l'imaginer...Cette carapace allait me poser problème, mes lames tout comme mes shurikens ne pourraient pas le traverser, il faudrait d'abord que je lui retire cette épaisse carapace pour ensuite l'éliminer. Un plan se dessinait déjà dans ma tête, maintenant il fallait voir s'il se ferait facilement avoir ou non.


"Eh bien, j'imagine que tu ne viens pas pour une visite de courtoisie, n'est-ce pas ?"

Ne bougeant pas d'un pas, restant dans l'ombre que m'offrait le baraquement, je tentais avant tout d'établir un dialogue avec l'inconnu. Si je pouvais obtenir quelques infos, je serais en mesure de mieux évaluer la situation. Le souci, est que de ma position, la maison du vieil homme était en danger sans même que ce dernier ne s'en rende compte...Avant tout, je devais réussir à éloigner le nouvel arrivant, sans quoi ma mission risquait fortement d'être compromise.

Messages : 43
Date d'inscription : 24/03/2016

EXPÉRIENCE
XP:
65/750  (65/750)
Konoha no Jônin ⎜ 木ノ葉隠れの里
MessageSujet: Re: Event [Résidence de Printemps du Daimyo du Feu] Mar 29 Mar - 19:46
PNJ
Demeure du Daimyo
Event


Une voix assurée résonnait dans l'ombre. Un jeune homme élancé et appartenant au village caché de la feuille se tenait contre un mur. L'avantage d'une vision nocturne, discerné tous les traits de l'ennemi, même dans l'obscurité la plus totale. L'homme en armure détourna un instant son regard de la demeure du Daimyo pour se focaliser sur le shinobi. Différent des gardes, il ne se jetait pas à corps perdu sur la carapace d'acier, c'était une bonne chose pour lui.

« Je ne suis pas ici en visite, non. Peux-tu me montrer de quoi sont capables les cinq "grandes nations" ? » Dit-il d'un air amusé. Un sourire présent mais caché par un masque rougeoyant. La tranquillité des lieux allaient être bouleversée par l'arrivée de ce monstre. D'une lenteur extrême, il dégaina son arme avant de la placer loin devant lui. Elle devait peser quelques dizaines de kilos mais dans ses mains, elle ne paraissait pas plus lourde qu'une brindille. La taille de l'arme n'était en conséquent, pas un problème du tout.

« Ferme les yeux. » Cet air amusé, s'était transformé en quelque chose de beaucoup plus terne. De sa main libre, s'échappa quelques petites bombes qui en contact avec le sol, explosèrent. Un flash aveuglant laissa libre champs à l'homme en armure.

« Mon nom est Deta. » La lame à l'horizontale, il découpait la brique de l'immeuble et le bois espérant rapidement entrer en contact avec le ninja. Le combat n'était pas un plaisir. Après tout, il était persuadé de n'obtenir aucune résistance digne de ce nom. Il était le faucheur de ces âmes fragiles.




Messages : 157
Date d'inscription : 01/03/2016

EXPÉRIENCE
XP:
0/0  (0/0)
MessageSujet: Re: Event [Résidence de Printemps du Daimyo du Feu] Mer 30 Mar - 13:36
Nara Shikamaru
"Sur les pas des Douzes Ninjas Gardiens"
Au fond de moi, j'espérais pouvoir négocier avec mon adversaire. Non pas que je ne voulais pas faire de vagues, mais l'idée de combattre ne m'attiré pas réellement. Peut-être pourrions nous décider de l'avenir du Daimyo suite à une partie de Shôgi ? Le gagnant décide de l'avenir du Seigneur du Feu. Si seulement tout pouvait se jouer ainsi, autant dire que je serais Hokage depuis longtemps...

"Je ne suis pas ici en visite, non. Peux-tu me montrer de quoi sont capables les cinq "grandes nations" ? "

Hm, sa question sur les Cinq Grandes Nations me perturba légèrement. Ce n'était donc pas un déserteur comme les membres de l'Akatsuki qui venait réclamer vengeance ? Un Samouraï peut-être ? Au vu de son arme, c'était la seule option que j'envisageai, cependant son épée ne ressemblait en rien à un katana. Mais cette armure et son arme, les seuls à se rapprocher de ce style étaient les habitant du Pays du Fer. Un déserteur samouraï ? A moins que Mifune n'est décidé de se retourner contre le reste du monde. Quoi qu'il en soit, son air joueur ne me plaisait pas, il semblait bien trop sûr de lui, sans doute avait-il quelque chose en réserve, je devais être méfiant.

"Si je te le montre, tu acceptes de repartir bien sagement ?"

Question idiote. Mais qui ne tente rien, n'a rien non ? Saisissant alors son arme gigantesque, comme si cette dernière ne pesait que quelques grammes, je commençais à comprendre que quelque chose n'allait pas. N'importe qui aurait ne serait-ce que mimer un effort pour soulever une arme de telle envergure, pas lui. Une technique de diminution du poids comme le Tsuchikage ? Ou un était-ce son arme qui lui donnait une force supérieur ? Autant dire que je n'avais pas envie de tester sa réel force au corps-à-corps...

"Ferme les yeux."

Au moment où il prononça ses mots, l'un de mes sourcils vint se arquer, je ne comprenais ce que signifier ses mots, pourquoi devrais-je fermer les yeux ? Ma réponse arriva cependant bien plus rapidement que je ne l'aurais voulu, quand une explosion vint m'obstruer la vue. Par réflexe, je me protégeais les yeux de mon bras gauche, malheureusement, les effets étaient déjà présents. Nous n'avions même pas eu le temps de discuter calmement de tout ça, décidément, je n'avais plus tellement le choix que de l'affronter, ou du moins d'essayer. Me protégeant alors instinctivement de ma lame tenue dans mon autre main, dans le but de stopper une potentiel offensive par un coup de chance.

Un coup de chance, c'était le cas de le dire. Je n'avais peutêtre- plus la possibilité de me servir de mes yeux, mais sans le savoir notre ami samouraï avait commis sa première erreur. Usant de sa gigantesque lame, je pu entendre ce bruit caractéristique, ce sifflement qui représentait l'air ambiant fendu par une lame aiguisée. Malheureusement, même si je l'avais entendu, je ne pouvais pas m'en protéger à temps, ou presque. C'est alors que son arme vint découper la brique du mur derrière moi, je pouvais entendre le soin de la pierre se faire éclater et c'est à ce moment que mon piège se referma. Au moment même où son arme entra en contact avec mon ombre, je pus le ressentir. Un Nara est lié avec son ombre, même si je n'avais plus mes yeux, je pouvais toujours "voir" à travers elle. Par chance, je ne fus pas découpé comme une vulgaire feuille de papier, bien que son arme s'immobilisât net sur mon flanc gauche, me laissant tout de même une blessure significative. Saisissant alors l'arme, étant paré depuis le départ à cette éventualité, je profitais de l'immobilisation de son épée pour remonter jusqu'au Samouraï, cherchant à le coincer à son tour dans mon réseau d'ombres.

"Je vois qu'on ne laisse même pas le temps à son adversaire de se présenter."




Messages : 43
Date d'inscription : 24/03/2016

EXPÉRIENCE
XP:
65/750  (65/750)
Konoha no Jônin ⎜ 木ノ葉隠れの里
MessageSujet: Re: Event [Résidence de Printemps du Daimyo du Feu] Mer 30 Mar - 19:32
PNJ
Demeure du Daimyo
Event


C'était déjà plus que ce que Deta en avait espéré. Trancher son ennemi sans même sourciller était une chose évidente mais il en fut autrement à son grand bonheur. Il s'était stoppé net, sans savoir le pourquoi du comment. Son épée avait tout de même pénétrer la peau de jeune Konohajin mais ce n'était rien à ce qu'elle devait lui faire. Sans cette action inopinée, son corps se serait vu couper en deux, ni plus ni moins. Une ombre engouffrait la lame en son sein et petit à petit, remontait sur sur son possesseur.

« Humm. Je veux en voir plus. » Dit-il d'une voix mécanique. Il se fichait de connaître le nom d'un homme qui de toute évidence allait tomber inanimé dans peu de temps. Le bruit très significatif d'une lame contre la brique avait réveillé toute la demeure qui remplie d'obscurité, s'éveilla rapidement en se teintant de lueur jaune. Des cris s'échappaient. Des soldats n'allaient pas tarder à venir en renfort, pour sûr. Quoi qu'il en soit, l'homme ne pouvait plus bouger mais était-ce réellement un problème ?

Du coude de son armure, une trappe s'ouvrit et une nouvelle bombe s'en échappa. Une armure pleine de réserve aussi loin que l'imagination pouvait porter. Au contact avec le sol, la bombe explosa et la déflagration souffla Deta qui se retrouva libéré de l'emprise de son ennemi. Un mal pour un bien. Les renforts étaient déjà là et le premier soldat qui se présenta fut tout bonnement percer à l'abdomen. La lame avait pénétrée le corps de l'homme comme s'il s'agissait d'un morceau de beurre mou.

« Ce soir je m'en irais avec le Daimyo. Tu ne dois pas t'en vouloir de cet échec. Tu ne pouvais rien y faire. » Trop sûr de lui, il retira son épée de manière horizontale, brisant les côtes du soldat. Pointant la paume de son gant en direction du shinobi, une sphère compressée s'en échappa dans sa direction. S'il survivait à cela, peut-être que la discussion allait être possible autour de la capture du Daimyo.



Messages : 157
Date d'inscription : 01/03/2016

EXPÉRIENCE
XP:
0/0  (0/0)
MessageSujet: Re: Event [Résidence de Printemps du Daimyo du Feu] Jeu 31 Mar - 10:12
Nara Shikamaru
"Sur les pas des Douze Ninjas Gardiens"
La situation avait finalement tourné à mon avantage. Je le tenais et désormais, immobilisé ainsi, il n'aurait plus aucun échappatoire. Il ne me restait plus qu'à l'éloigner et le neutraliser loin d'ici, suite à quoi je le ramènerais avec moi à Konoha, Kakashi-sensei sera certainement curieux d'examiner ce type. Soudainement, tandis que mes yeux retrouvaient leurs usages, bien que tout me semblât encore flou, je pus entendre les cris effarés du Daimyo, qui cette fois-ci était bien obligé de comprendre le danger qu'il encourt. Malheureusement, tout ne se déroula pas comme je l'avais souhaité, les gardes se mirent à accourir jusqu'ici au lieu de rester au côté du Daimyo et de l'emmener loin d'ici. Je n'eus pas le temps de leur crier de fuir, qu'une explosion retentit.

Sortant du coude de l'armure du samouraï, une bombe explosive le propulsa à plusieurs mètres au loin, soulevant la poussière autour de lui, m'aveuglant à nouveau quelques secondes. Ce n'était donc pas juste une "armure", mais une véritable arme. Comment fonctionne-t-elle ? Il était complétement immobilisé, il n'avait pas pu l'activer manuellement, comment était-ce possible ? Dans tous les cas, je devais neutraliser son armure avant tout, sans quoi il trouverait toujours une échappatoire. Un plan venait de se dessiner dans mon crâne...

Tandis que Deta était parvenu à s'extirper de mon ombre suite au sacrifice de sa propre vie, se propulsant suffisamment loin pour que mon ombre ne puisse plus l'atteindre, ceux que j'avais oublié derrière moi, les gardes se mirent à sortir et tenter une offensive sur le samouraï. Une terrible perte du temps, puisqu'ils se firent découper en quelques secondes. Tournant alors légèrement la tête, adoptant un ton bien plus sérieux qu'à mon habitude.

"Protégez le Daimyo ! Emmenez le loin d'ici ! Je m'occupe de lui, alors n'intervenez pas !"

Voilà une phrase qui ne me ressemblait pas du tout, en temps normal, je serais dû genre à laisser la place à n'importe qui... Il faut croire que la volonté du feu m'avait atteint aussi. Pendant quelques secondes, je me sentais comme Asuma, cherchant à protéger ses compagnons. À vrai dire, ce combat me rappelait étrangement celui contre Hidan... Un adversaire maniant une arme lourde et tranchante et usant de techniques inhabituelles. Bien que contrairement à ce dernier, Hidan était du genre à se donner en spectacle tandis que lui, adopte un ton bien trop sérieux et ennuyeux. Bon sang, ce combat me donner envie de tout lâcher...

Reprenant un contact visuel avec l'adversaire, je n'eus malheureusement pas le temps de me remettre de ce qu'il venait de se passer, qu'une sphère se forma dans la paume de l'ennemi. Réagissant d'instinct, je posais mes deux mains au sol, faisant se soulever un mur de terre, peu solide mais rapide à former, suffisamment pour ralentir le tir ennemi durant une demie-seconde, m'offrant un peu de répit, je l'espérais : "Doton - Doroku Kaeshi !". Étant alors projeté en arrière, je repris vite mes appuis, malaxant le peu de chakra qu'il me restait en exécutant divers signes. Prenant une grande inspiration, un nuage de cendres fut expulsé de ma bouche, recouvrant tout ce qui se trouvait devant moi à grande vitesse : " Katon - Haijingakure no Jutsu" Plus important encore, le nuage de cendres avait deux fonctions, m'offrir un espace d'ombre imposant et le plus important, une fois en contact avec le samouraï, la cendre s'incrusterait dans chaque recoin, chaque micro-faille de son armure et bloquerait ses fonctions. La cendre est comme le sable après tout, c'est idéal pour bloquer des mécanismes. Recouvrant alors mon adversaire de cendres et profitant de son potentiel aveuglement, je fis s'allonger mon ombre à vive allure, venant à nouveau l'immobiliser. Cette fois-ci, si mon plan fonctionnait, son armure serait hors d'état et je pourrais enfin prendre l'avantage.




Messages : 43
Date d'inscription : 24/03/2016

EXPÉRIENCE
XP:
65/750  (65/750)
Konoha no Jônin ⎜ 木ノ葉隠れの里
MessageSujet: Re: Event [Résidence de Printemps du Daimyo du Feu] Ven 1 Avr - 17:41
PNJ
Demeure du Daimyo
Event


L'explosion ne semblait pas lui avoir infligé d'importants dégâts contrairement à ce que pensait Deta. Même sa sphère compressée semblait avoir été repoussée par un simple mur de terre. Sur quelques secondes, le Konohajin était parvenu à énerver notre armure en acier. Se moquer ainsi de lui n'était permis pour quiconque. Criant haut et fort le nom de sa technique, le jeune homme à l'ananas velu sur la tête, prévenait son ennemi d'une attaque imminente. Un nuage de cendre s'amenait à grande vitesse en direction du neuf yeux. Neuf yeux pour une vision thermique absolue. Sous la toiture sur laquelle il était positionnée, des ombres orangées et jaunâtre bougeaient. Le Daimyo et ses protecteurs.

Envoyer les gardes à la protection du Daimyo, n'était pas une si mauvaise idée mais, de là à croire qu'il pouvait venir à bout, seul, de son ennemi ... ce n'était que pure folie. Plantant son épée au sol sans même prêter attention au nuage de cendre, l'homme hostile créa une brèche sous ses pieds qui le fit tomber dans la pièce juste en dessous. Là même où se trouvait le Daimyo et deux de ses gardes.

Les gardes ne firent pas long feu et comme leurs prédécesseurs, ils tombèrent sous la lame géante, embrochés comme de vulgaires morceaux de viandes. Le Daimyo désormais attrapé d'une poigne certaine, la mission s'achevait tout doucement. « Restes calme et tu sortiras de ta demeure vivant. »

Que le shinobi intervienne ou non n'allait plus rien y changer. Il avait un otage avec lui et seul un fou oserait jouer la vie de l'un des dirigeants de son pays.





Messages : 157
Date d'inscription : 01/03/2016

EXPÉRIENCE
XP:
0/0  (0/0)
MessageSujet: Re: Event [Résidence de Printemps du Daimyo du Feu] Ven 8 Avr - 11:10
Nara Shikamaru
"Sur les pas des Douze Ninjas Gardiens"
La situation se présentait plutôt mal... Mes actions étaient réduites à néant à chaque coup, mon nuage de cendres n'avait finalement pas eu l'effet escompté, d'autant plus qu'il était parvenu à échapper à mon ombre une nouvelle fois. Tandis que son épée fracturée le sol, le faisant atterrir directement dans la salle du Daimyo, je pus entendre les échanges de coups qui se produisait. Je n'avais pas le choix que d'intervenir rapidement, sans quoi le Daimyo finirait par y passer...

Si je ne pouvais pas tuer mon adversaire, alors je n'avais plus qu'à l'immobiliser, lui et son armure. Si je parvenais à le toucher une nouvelle fois avec mon ombre et que je m'assurais que rien ne puisse s'échapper de sa carapace d'acier, alors je pourrais le retenir quelque temps, au moins suffisamment pour offrir une échappatoire au Seigneur du Pays du Feu. Mes réserves de chakra étaient presque épuisées, ce seraient certainement l'une de mes dernières tentatives.

Saisissant l'une de mes lames de chakra, je pénétrais au sein de la demeure, assistant au spectacle qui s'offrait à moi. Aucun garde n'avait survécu, alors que j'espérais que ces derniers parviennent à le ralentir ne serait-ce que quelques secondes... Le samouraï empoignait fermement le Daimyo, lui promettant alors qu'il aurait la vie sauve s'il acceptait de garder son calme. Les Daimyos du Pays de la Foudre et de la Terre avaient été déjà assassinés, il ne pouvait y avoir que deux raisons : une négociation qui a mal tourné ou un meurtre de sang-froid. Au vu de ses paroles, il semblait bien plus apte à négocier... De l'argent peut-être ? Ou alors souhaitait-il diriger à la place du Daimyo ? Quoi qu'il arrive, je ne pouvais pas le laisser faire. Je devais gagner quelques secondes, le temps d'un échange de paroles.

"Merde... Je n'aurais pas réussi à vous protéger, Daimyo-san, pardonnez-moi... Pourquoi en avoir autant après le Daimyo ? Quel est ton but ?"

Durant ce laps de temps, certes très court, mon ultime tentative prenait forme. Depuis le moment où il s'était faufilé à travers le toit du Daimyo, mon ombre se trouvait déjà au niveau supérieur, je n'avais pas eu besoin de plus d'énergie que prévu. Utilisant mon ombre déjà formée précédemment, je fis jaillir depuis le trou formé par le samouraï une multitude pics d'ombre au moment même où toute l'attention était tournée vers moi-même. Tous ces pics vinrent immobiliser le Samouraï, frappant chaque pièce de son armure de sorte à éviter une nouvelle fois sa fuite. Par la même occasion, un autre pic vint s'emparer du Daimyo, qui grâce à ma manipulation des ombres se retrouva sous mon contrôle. Comme je le faisais avec Chôji, je fis déplacer le vieil homme à grande vitesse, le laissant passer dans mon dos de sorte à lui offrir une possibilité de fuir. Quoi qu'il arrive, l'immobilisation de mon Kage Nui était plus importante qu'un simple Kagemane, d'autant plus que nous nous trouvions à l'intérieur, là où les ombres sont énormément présentes... J'espérais que ces paramètres soient suffisamment pour le maintenir.

"Le Roi se retire, tandis que le Fou met en échec le Général de Jade... "

Si tout se passait comme prévu, je n'avais plus qu'à trainer avec moi le "Général de Jade", le sortir d'ici et l'emmener droit dans mon piège. Ce ne serait peut-être pas suffisant pour le tuer, mais largement pour le retarder et permettre au "Roi" de s'échapper. Quoi qu'il arrive, je retiendrais notre samouraï avec moi aussi longtemps que cela sera possible.



Messages : 43
Date d'inscription : 24/03/2016

EXPÉRIENCE
XP:
65/750  (65/750)
Konoha no Jônin ⎜ 木ノ葉隠れの里
MessageSujet: Re: Event [Résidence de Printemps du Daimyo du Feu] Dim 10 Avr - 0:12
PNJ
Demeure du Daimyo
Event


Ce shinobi de Konoha en avait dans la caboche. Ses attaques semblaient essentiellement ciblées sur l'immobilisation de son adversaire pour lui causer du tort par la suite. C'était bien pensé, surtout avec un adversaire comme Deta. Toutefois, ce dernier avait encore de la ressource. Si on devait le comparer à un shinobi, ce dernier serait aisément comparable à un kage ou presque. Le ninjutsu ne faisait pas partir de ses compétences mais il s'en sortait très bien sans cela, grâce à ses capacités propres. La compression pure et simple.

Le Daimyos lui avait été volé sans qu'il ne puisse faire quoi que ce soit. Enfin, son armure était immobilisée mais l'homme à l'intérieur, était libre de tout mouvement. Cependant, sortir de cette carapace d'acier impénétrable, l'exposerait à des problèmes plus graves encore que ces ombres noirâtres.

« Tu te débrouilles bien, Shinobi ... » Dit-il d'un ton sarcastique. Il était enfin prêt à dénouer sa langue. Le Daimyos quant à lui, prenait la fuite mais il n'allait pas aller bien loin. Deta était persuadé de pouvoir le rattraper à temps. « Le pays du vent et de la terre nous ont posés moins de soucis ... Je ne saurais répondre à ta question, je ne fais qu'obéir aux ordres. Les ordres sont de capturés les Daimyos et j'exécute au péril de ma vie. Pour elle ... Elle est notre maître à tous. »

Comme extirpé d'un cauchemars horrible, les neufs trous rougeoyant du masque en acier se mirent tous à scintiller de mille flammes. Tant il faisait preuve d'une force herculéenne, la boite métallique ne bougeait pas d'un seul millimètres. Une immobilisation totale et il respectait son adversaire pour ça.

il pensait terminer le combat rapidement en partant avec le Daimyo mais les problèmes se pointaient enfin véritablement. Il était parvenu à immobiliser son adversaire ... la suite ?





Messages : 157
Date d'inscription : 01/03/2016

EXPÉRIENCE
XP:
0/0  (0/0)
MessageSujet: Re: Event [Résidence de Printemps du Daimyo du Feu] Dim 10 Avr - 11:49
Nara Shikamaru
"Sur les pas des Douze Ninja Gardiens"
Finalement, après de rudes efforts, mon ombre était parvenue à attraper Deta. Pendant quelques secondes, je fis soulager de voir que ce dernier ne tentait rien pour se défaire de mon ombre. Ou plutôt, que ses tentatives ne menaient à rien. Je ne tiendrais sûrement plus longtemps, la fatigue et mes réserves de chakra s'épuisant, j'allais devoir mettre un terme à cet affrontement. Cependant, cette armure était gênante. Je ne connaissais toujours pas son potentiel et je ne savais pas si elle lui offrait une excellente résistance ou non. Quoi qu'il arrive, je devais le retenir.

« Tu te débrouilles bien, Shinobi ... Le pays du vent et de la terre nous ont posé moins de soucis ... Je ne saurais répondre à ta question, je ne fais qu'obéir aux ordres. Les ordres sont de capturer les Daimyos et j'exécute au péril de ma vie. Pour elle ... Elle est notre maître à tous. »

Elle ? De qui voulait-il parler ? Peut-être était-il plus enclin à me dévoiler des informations sur son petit groupe. J'en déduisais qu'ils étaient plusieurs, au vu de l'emploi de "nous", ce qui voulait certainement dire que le Pays de la Foudre et de l'eau se retrouvaient confrontés aux mêmes soucis que moi à l'heure actuel. Pourtant, les pays du vent et de la Terre n'ont pas été attaqués en même que ceux du Feu, de la Foudre et de l'Eau. Pourquoi ? S'ils avaient usé de leurs cerveaux, cinq attaques simultanées auraient crée un véritable chaos et nous n'aurions pas eu le temps de nous défendre. Ou peut-être n'étaient ils pas assez nombreux ? Leurs groupes devaient se restreindre à deux ou trois personnes, du moins, ceux-là devaient représenter l'"élite".

Je patientais, le temps que le Daimyo s'éloigne suffisamment pour que mon ombre ne parvienne plus à le suivre.

"Elle ? Et de qui s'agit-il ? Que voulez-vous aux Daimyos ? Une rançon ?"

Je ne parvenais pas vraiment à comprendre l'intêret de cette capture. Un Daimyo payerait cher pour être relâché, mais s'il était kidnappé, comment pourrait-il payer sa propre rançon ? Il est l'homme le plus riche du Pays, ce n'était donc pas logique de le kidnapper pour une simple rançon, personne ne pourrait payer aussi bien que lui. La logique aurait voulu qu'ils s'attaquent à la famille du Daimyo plutôt. Qu'importe, mon ombre et celle du Seigneur du Pays du Feu venaient de se séparer. Il ne courait pas vite, mais peu importe, il avait tout de même réussi à parcourir une bonne distance.

Après quelques secondes, je me mis à reculer, emportant avec moi Deta, lui faisant lâcher son immense sabre au sol avant de quitter les lieux, le privant ainsi de l'une de ses armes. Continuant de maintenir mon Kage Nui, je me dirigeais à quelques dizaines de mètres d'ici, avant de finalement m'arrêter au milieu de nul part. Je pris alors mes distances avec le Samouraï, quelques mètres nous séparaient, mais mon ombre était toujours présente, retenant son armure. Ses yeux ne cessaient de s'illuminer, comme s'ils tentaient tant bien que mal de se séparer de mon Kage Nui. Pas de chance pour lui, personne n'y était parvenu, l'immobilisation des Nara est absolue.

Saisissant mon briquet, je me mis à jouer avec. Faisant rouler la pierre du briquet, créant une petite étincelle. Ce moment me rappelait exactement la fois où j'avais piéger Hidan. À quelques détails près, je revivais la même situation. Décidément, il faudrait que je diversifie mes grands finals.

"Une dernière volonté ?"

J'attendais ses dernières paroles, bien que mon piège ne suffise certainement pas à le tuer, je pourrais au moins lui faire vivre un véritable enfer. Au moins suffisamment pour le mettre hors d'état de nuire, me laissant le temps de mettre en sécurité le Daimyo. Finalement, j'allumais mon briquet, révélant au sol les milliers de parchemins explosifs qui vinrent s'enrouler autour de lui. Je jetai ce dernier, me remémorant Hidan ayant subis le même sort... Lorsque la flemme prit contact avec l'un des parchemins, ces derniers explosèrent comme une réaction en chaîne, créant un festival d'explosions durant de longue de secondes. Me protégeant de mon bras à cause de la fumée, je fis tout de même projeter sur quelques mètres. J'attendais que la fumée se dissipe, me tenant toujours sur mes gardes en cas d'une éventuelle contre-attaque... Avec un type aussi étrange, je devais m'attendre à tout.





Messages : 43
Date d'inscription : 24/03/2016

EXPÉRIENCE
XP:
65/750  (65/750)
Konoha no Jônin ⎜ 木ノ葉隠れの里
MessageSujet: Re: Event [Résidence de Printemps du Daimyo du Feu] Dim 10 Avr - 19:06
PNJ
Demeure du Daimyo
Event


Traîné jusqu'à l'extérieur, Deta souriait sous son masque. Il ne pouvait rien faire face à ces ombres dérangeantes. Aucune inquiétude ... À l'aide de sa vision améliorée, il voyait clairement le Daimyo courir au loin, une couleur orangée se déambulant dans la nuit. Il était lent, extrêmement lent ! Ce Shinobi lui offrait l'opportunité inespérée de fuir le grand Deta et il la bafouait par une course médiocre. Quel faible. Il ne comptait pas répondre aux questions posées par le Sunajin. Il en avait dit assez, il devait se reprendre.

Lorsqu'il fut amené à l'extérieur, sans son arme et loin du bâtiment. Des dernières volontés en vain lui étaient accordées. Parfaitement droit, sans aucune résistance, le monstre en armure ne sourcillait même pas. Il attendait patiemment sa sentence, prêt à prouver à cet homme que leur puissance shinobi ne valait rien face à la leur.

Des parchemins explosifs sortirent du sol lorsque l'homme engagea la mèche à l'aide de son briquet. Tous vinrent s'enrouler autour de Deta avant d'exploser dans une déflagration fulgurante, soulevant un nuage immense de fumée. Tout homme normal aurait sans nul doute succombé face à cette technique, même ce guerrier si seulement il n'avait pas son armure ... Toutefois, l'armure légendaire était sur son dos.

Profitant de ce nuage de fumée, il fit appel à son épée qui, malgré la distance, revint à lui comme un boomerang. Elle faisait partie entière de son corps et de son armure, le tout était une entité propre. Mouvant légèrement pour reprendre ses esprits, le guerrier se jeta au travers de la fumée et donna un coup d'épée devant lui, mêlant ses compétences en matière de compression. Une onde de choc large et puissante prenait forme, prête à emporter tout devant elle. Perdre n'était pas une option pour eux. Les Daimyo devaient être capturé à tout prix.





Messages : 157
Date d'inscription : 01/03/2016

EXPÉRIENCE
XP:
0/0  (0/0)
MessageSujet: Re: Event [Résidence de Printemps du Daimyo du Feu] Sam 16 Avr - 19:32
Nara Shikamaru
"Sur les pas des Douze Ninja Gardiens"
Tandis que l'explosion venait de retentir, je me demandais quelle serait la suite des évènements... Avait-il seulement survécu ? Une explosion de la sorte avait laissé une trace dans le paysage, la demeure du Daimyo ne serait, sans aucun doute, plus jamais aussi resplendissante, mais je n'avais pas eu le choix pour le mettre en sécurité... Du moins, presque. Si le samouraï se déplaçait seul, le Daimyo avait une maigre chance de s'en tirer, cependant, s'ils étaient plusieurs, tout ceci n'aura servi à rien.

Un bruit étrange attira mon attention... Comme une lame qui fendait les airs à vive allure. Soudainement, un projectile entra dans la fumée, se dirigeant directement sur la position de l'ennemi. Quel était ce monstre ? Faire revenir son épée de la sorte, était-ce du Jinton ? En tout cas, cela signifier qu'il était en vie... Malheureusement pour moi. Me tenant sur mes gardes, je me reculais de quelques mètres. Une épée aussi massive devait servir à trancher, il finirait par me charger tôt ou tard, en toute logique. Je profitais du temps offert par mon adversaire pour réfléchir à une nouvelle offensive, une dernière attaque pour mettre...

Hm ? Une brèche se forma dans la fumée soudainement, laissant place à une immense onde qui se dirigeait à pleine balle en ma direction. Profitant de la distance, je me jetais au sol, de sorte à tenter d'esquiver une telle attaque qui m'aurait découpé sans la moindre difficulté. Malheureusement, la vitesse eue raison de moi, frappant de plein fouet mon épaule droite tandis que je tentais de me coucher au sol. M'appuyant sur mon autre bras, je tentais de me relever pour de nouveau observer mon adversaire. D'abord, mon flanc gauche, maintenant mon épaule droite... À ce rythme, j'allais finir estropier.

Je profitais cependant de la fumée encore présente autour de lui, pour utiliser à nouveau mon Kagenui, de sorte à l'immobiliser et tenter une ultime attaque pour en finir avec cet homme. Sa mission était de capturer à tout prix le Daimyo, la mienne était de le protéger à tout prix... Même si je devais y laisser la vie, c'est ça la mission d'un ninja, non ? Je laissais alors mon Kagenui foncer à travers la fumée, au vu de l'ombre fournie, il me serait aisé de l'attraper, du moins en théorie. Profitant que mon ombre était en mouvement, je faisais diversion, accrochant un parchemin explosif à l'une de mes lames, je jetais cette dernière sur Deta à pleine vitesse. S'il venait à parer ma lame, il serait pris dans une explosion et m'offrirait une chance de le saisir une dernière fois.

Je n'avais plus grand chose à tenter, si je ne parvenais pas à l'achever, alors je gagnerais suffisamment de temps pour qu'il ne puisse plus retrouver le Daimyo... Enfin, je l'espérais du moins.


Messages : 43
Date d'inscription : 24/03/2016

EXPÉRIENCE
XP:
65/750  (65/750)
Konoha no Jônin ⎜ 木ノ葉隠れの里
MessageSujet: Re: Event [Résidence de Printemps du Daimyo du Feu] Mar 26 Avr - 15:05
PNJ
Demeure du Daimyo
Event


La témérité du konohajin était sans faille. Il représentait la fleur des ninja de konoha. La mission était de plus haute importance que sa propre vie. Déprimant, vraiment déprimant. Il esquiva partiellement l'onde envoyée par Deta mais il était à bout. Après tout, il faisait face à un monstre en armure digne des plus grands shinobis alors même qu'il n'en était pas un, aucun chakra ne circulait à l'intérieur de ce corps en armure. De ses sens aiguisés et à l'aide de sa vision améliorée, l'épéiste percevait le daimyo s'éloigner de plus en plus. Bientôt, il n'allait plus pouvoir le suivre. Il devait faire vite pour terminer sa mission ici-même.

Le manipulateur des ombres tenta une dernière attaque, presque désespérée. Son chakra s'épuisait peu à peu, la fin du combat s'annonçait. Un kunai et un parchemin accroché. La différence de force était flagrante et s'il n'avait pas encore compris, l'armure ambulante comptait bien le lui faire comprendre. S'élançant en avant, il intercepta le kunai et empoigna d'une main ferme le parchemin. Sous l'explosion à feu de peau, le gant de métal était brisé et laissait apparaître une main blanchâtre indemne.

Il ne s'était pas arrêté là et avait continué sa course jusqu'à tenter de trancher son adversaire mais à peine fut-il à portée qu'il fut retenu par une ombre derrière lui. Un pouvoir étrange. Un pouvoir impressionnant et très pratique. « Tu es un très bon stratège mais seul, tu ne peux rien contre moi. Les autres doivent m'attendre, tous vos Daimyo sont entre nos mains. » L'avancée était impossible. Paume de la main vers l'avant, un dispositif s'avança en dehors du gant pour laisser chuter au sol, une bombe flash qui illumina les environs d'une luminosité aveuglante. Libéré de ses chaînes, la vision de l'homme était parfaite grâce à son armure. « Tu m'as assez divertis, je te remercie. »

Les quelques secondes d'inattention du konohajin suffirent à la brute de s'en aller sans encombres et à une vitesse fulgurante. Le Daimyo sans défense n'allait pas tarder à être enchaîné avec ses compères.





Messages : 157
Date d'inscription : 01/03/2016

EXPÉRIENCE
XP:
0/0  (0/0)
MessageSujet: Re: Event [Résidence de Printemps du Daimyo du Feu] Aujourd'hui à 22:50
Contenu sponsorisé
Event [Résidence de Printemps du Daimyo du Feu]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Event [Château du Daimyo de l'Eau]
» [Event Chasse au trésor]Un indice, un écureuil et un problème ! [Kaya - Ahito - Jaky]
» L'épi des mies du piou vert [Event Medjaii And Tachy Show]
» Kirk Mueller quitterait le CH au printemps .. !
» event coupe du monde la semaine prochaine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Pays du feu :: Alentours-
Sauter vers: