AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|
MessageSujet: Event [Château du Daimyo de l'Eau] Lun 28 Mar - 15:56
PNJ
Le Daimyo de l'Eau.
Event.


Le Daimyo du pays de l’eau aime voir les choses en grand et cela se fait ressentir lorsque l’on pénètre ses propriétés. Une petite île entière lui est entièrement consacrée et il y impose ses propres lois. La nature y règne en maître dans un état sauvage et dans sa plus simple forme. Le maître des lieux n’a colonisé qu’une infime partie de l’île où il y a construit ses appartements et ceux de ses fidèles serviteurs. Pas moins de 40 hommes et femmes sont à son service dont une dizaine d’entre eux sont de vaillants soldats du pays de l’eau. Amoureux des choses naturelles, il s’est même fait construire un grand lac tout autour de ses bâtiments. Un lieu paisible qui inspire sérénité.



avatar
Messages : 157
Date d'inscription : 01/03/2016

EXPÉRIENCE
XP:
0/0  (0/0)
MessageSujet: Re: Event [Château du Daimyo de l'Eau] Lun 28 Mar - 17:01
Hozuki Jinto


Le soleil allait bientôt se lever tandis que le détenteur de Samehada était déjà debout, regardant le village de l’eau se réveiller doucement. Il n’aimait que trop peu dormir. Le repos n’était pas fait pour lui. Il préférait largement laisser son esprit voguer, que de s’allonger et de dormir pendant toute la nuit. Malgré ça, il était un homme et le sommeil était obligatoire au bon fonctionnement de son corps. Le fait qu’il soit un Hozuki ne changeait rien à cela, il avait le même système immunitaire et les mêmes organes que les autres. Enfin bref, le sabreur était debout sur la tour de la Mizukage et guettait les environs. La paix semblait quelque chose de difficile à garder par les temps qui cours. La preuve était sa missive reçue un peu avant vingt heures hier soir. Une mission de première ordre comme on en faisait peu depuis la grande guerre. En effet, le Daimyos du pays de l’eau était en danger et c’était Jinto qu’on avait choisi pour le protéger. Une chose en amenant une autre, il était attendu au plus vite sur l’ile où avait élu domicile le seigneur de ces terres brumeuses.
Une mission de haut rang ou une demande de suicide ? Car oui, pour ne pas affolé la population, le village de Kiri avait envoyé un seul ninja et non une équipe pour protéger son seigneur. N’ayant pas de preuve d’une quelconque menace, le village était obligé de se montrer discret. Sinon, il avouait être fébrile et perdre la face était interdit pour une nation telle que Kiri. D’après les informations recueillis, des ombres avaient étés vu aux quatre coins du pays. Des personnes aux intentions malsaines, mais des personnes dangereuses sinon, Jinto n’aurait pas été envoyé en mission pour protéger le Daimyo.

Bref, l’épéiste avait une mission et il était enfin l’heure pour lui de l’entamer. Il prit donc directement le chemin en direction de l’île sur laquelle le seigneur avait élu domicile. Situé non loin du village caché de la brume, une demi-journée de course rapide plus une heure de bateau et il fut arrivé. Le coin avait l’air d’être désert … Normal, d’après les informations qu’on lui avait fournies, le Daimyo avait construit ses appartements en plein milieu de l’île, laissant autour de lui la flore intacte. Malgré ça, dès qu’il posa un pied sur l’île un homme vint à sa rencontre. Cet homme n’était que le chef de la garde rapproché du Daimyo, un ninja comme Jinto, qui vouait sa vie à la prospérité du seigneur. Un choix de carrière plutôt bizarre, mais chaque homme prend ses propres décisions. Le détenteur de Samehada était habillé tout en noir. Il portait une longue cape avec capuche et un pantalon de la même couleur. Il avait choisi ces vêtements pour qu’il puisse passer plus facilement pour un marchand, mais aussi, pour cacher le plus possible sa lourde et imposante épée.

« Hozuki Jinto, je suis envoyé par le village de la brume pour garder un œil sur le Daimyo. Ce parchemin atteste de mon identité. Pouvez-vous me mener jusqu’au seigneur je vous prie ? »

Dit-il en lui tendant le parchemin en question. Il n’y avait pas de temps à perdre, le sabreur de Kiri en avait déjà trop perdu du temps. Samehada sur son dos restait silencieuse, comme si elle sentait que quelque chose de bizarre allait arriver. C’était rare que l’épée ne fasse pas de vague, elle se reposait sûrement pour la suite des évènements. Une chose était sûr, c’est que cette histoire puait et de loin.

Spoiler:
 

avatar
Messages : 72
Date d'inscription : 02/03/2016

EXPÉRIENCE
XP:
53/750  (53/750)
Kiri no Jônin ⎜ 霧隠れの里 ⎜ épéiste
MessageSujet: Re: Event [Château du Daimyo de l'Eau] Lun 28 Mar - 18:09
PNJ
Un combat de Titans
Event



La nuit était belle, la face impétueuse de la lune se reflétait sur la mer d'huile, animée de quelques vagues, dernier soubresaut d'une journée agitée. Le temps n'avait pas été clément ces derniers temps, l'île avait été bloquée depuis plusieurs jours par la tempête qui secouait le pays de l'eau et plus particulièrement l'archipel où le Daimyo avait élu résidence. Ce n'était qu'en fin d'après-midi que les éléments s'étaient calmée et que la sérénité avait pu être retrouvée sur la petite île. Enfin, ce n'était que l'accalmie avant la tempête bien plus terrible qui grondait silencieusement, avançant sous les traits d'une armure mouvante qui jaillissait de sous les eaux.

Ses pas étaient lourd sur la plage de galets qui se fracturaient sous la puissance des cuisses de cette montagne de deux mètres et demie de haut. L'attaque aurait dû avoir lieu il y a trois jours, mais même le géant ne pouvait contrôler les éléments quand ceux-ci avaient décidé de se déchaîner. Le guerrier avait attendu patiemment de l'autre côté de pouvoir traverser et finalement, dans la soirée, il avait trouvé l'opportunité en volant le bateau d'un pêcheur qui passait par là. Le malheureux s'était retrouvé au mauvais endroit, au mauvais moment. Sa dépouille serait sans doute retrouvé le lendemain, un corps inerte, roulant au gré de la marée, le crâne broyé. C'était comme ça que ce soldat agissait, de manière brutale, mais étrangement sans jamais la moindre bavure.

«Excusez-moi, monsieur, mais cette île appartient au Daimyo du pays de l'Eau, déclinez votre identité immédiatement. »

Les quatre yeux de rouges de son armure se braquèrent bientôt sur l'insolent qui avait osé lui donner un ordre. La rage commença à bouillonner en lui. Il n'avait jamais supporté les ordres. L'idiot ne devait pas avoir plus de la trentaine, le visage imberbe, les yeux marron, c'était un bel homme qui devait avoir voulu, comme son père, devenir un protecteur de ce Seigneur qu'ils aimaient tous. Le fou l'avait été suffisamment pour se mettre à portée, une rapière à la main, s'apprêtant à transpercer le colosse au moindre faux pas, même si on pouvait voir à son visage, la complexité de savoir où frapper une telle masse de muscle. Sa main attrapa sa tête entre ses doigts tandis que l'autre vint se saisir de son cou, lui broyant les cordes vocales lentement, l'empêchant d'émettre le moindre son alors que d'un mouvement sec, le géant lui brisa les cervicales, regardant le corps désarticuler, tomber comme une simple poupée de chiffon.

Il se dirigeait vers ce qui semblait être la demeure du seigneur du pays, grande et majestueuse, surplombant la mer comme si cette bâtisse aussi fragile qu'un château de cartes pourrait un jour avoir le contrôle sur cet élément le plus pur et impitoyable. Le guerrier était là pour remettre ces hommes fous et impétueux à leur place, qu'ils retrouvent leur place, en bas de la chaîne alimentaire. Ses pas l'amenèrent à avaler les marches quatre à quatre, celles qui le conduiraient bientôt à la résidence. Sa démarche était lente, mais néanmoins sûr d'elle alors que son aura gargantuesque semblait prête à avaler la totalité de l'île. Le mercenaire se dirigeait irrémédiablement vers son objectif.

Oui, aujourd'hui Bêta avait une mission et il comptait l'accomplir de la même manière qu'à son habitude : brutale et sans bavure !

Spoiler:
 


avatar
Messages : 157
Date d'inscription : 01/03/2016

EXPÉRIENCE
XP:
0/0  (0/0)
MessageSujet: Re: Event [Château du Daimyo de l'Eau] Lun 28 Mar - 22:59
Hozuki Jinto



L’île où vivait le seigneur du pays de l’eau était paradisiaque. Une petite parcelle de paradis dans laquelle avaient mis les pieds le détenteur de Samehada. Il avait suivi les ordres qu’on lui avait donnés et était en plein milieu de l’île, se dirigeant à pleine vitesse vers la demeure du Daimyo. Et au fil des mètres parcourus, Samehada se réveillait de plus ne plus, comme si Jinto se rapprochait du danger. Cette mission allait être beaucoup plus dangereuse et beaucoup plus périlleuse qu’elle n’y paraissait, c’était une assurance. Enfin bref, arrivant sur les lieux, il apparut en face du seigneur qui était en plein milieu de son salon. Mais avant qu’il n’ait put se présenter ou ouvrir la bouche, Samehada se réveilla complétement et détecta une très forte aura dans les environs. C’était le danger que le Hozuki avait vu venir depuis tout à l’heure, après tout ce temps passer à rêvasser au village, son instinct était encore intacte.
L’épéiste fit presque directement volteface en dégainant rapidement l’épée gigantesque qu’il avait sur le dos. L’ennemie n’était pas loin. Après tout, ce n’était pas seulement des rumeurs. C’était la vérité, on voulait vraiment du mal au Daimyo.

« Nous sommes attaqués. Restez cachés ici et n’ouvrez à personne mise à part moi. Oh et prévenez Kiri, dites leurs que nous sommes attaquées et demandez leurs d’envoyer une ou deux équipes. Je fais au plus vite. »

Ces mots prononcés et ses ordres transmis, l’épéiste disparu quelques secondes plus tard. Il avait eu l’occasion de voir le seigneur des terres sur lequel il se trouvait, mais n’avait pas eu l’occasion de lui parler. Il avait raté l’occasion de se présenter et il en voulait à son ennemie du jour, seulement pour ça ! Bref, quelques minutes plus tard, il apparut en face de l’intrus. Samehada l’avait guidé jusqu’à lui, une aubaine d’avoir une épée comme celle-ci dans une mission comme celle-là non ? Mais Jinto ne savait pas trop ce qu’il avait en face de lui. En effet, l’épéiste s’était retrouvé à environs vingt mètres d’un … Colosse. Le mot colosse était très bien choisi pour cette chose. Il était habillé d’une grosse armure qui n’avait quasiment aucune faille et, le plus troublant, c’était qu’il avait un masque avec quatre yeux. Bizarre, maintenant les assassins se déguisaient pour ne pas être reconnu ? Jinto resta perplexe quelques secondes avant de reprendre ses esprits. Il devait être plutôt fort, sinon, Samehada ne l’aurait pas repéré. Et puis si elle était autant active depuis qu’elle l’avait repéré, c’est qu’il était plutôt prometteur comme adversaire.

« Malheureusement, tu es sur les terres du seigneur du pays de l’eau. C’est son île privée, aucun visiteur n’y est convié. Mais je pense que ça, tu le sais déjà … Du coup, dis-moi directement qui t’envoie et pourquoi t’es ici si ce n’est lui vouloir du mal ? »

Le combat était, malheureusement inévitable. Affronter une montagne de muscle comme celle-ci n’allait pas être de la tarte, ça allait être dur et l’épéiste en était conscient. Malgré ça, le terrain lui donnait un avantage certains. En effet, à quelques mètres de là il y avait un lac que le seigneur avait aménagé exprès pour lui. Il avait donc de l’eau a proximité pour utiliser ses techniques. De plus, vu qu’ils étaient en plein air, il pouvait manier son épée légendaire comme il le souhaitait. Pointant du doigt son opposant, il attendait la réponse de celui-ci. Mais il savait au fond de lui que lui parler était inutile …




avatar
Messages : 72
Date d'inscription : 02/03/2016

EXPÉRIENCE
XP:
53/750  (53/750)
Kiri no Jônin ⎜ 霧隠れの里 ⎜ épéiste
MessageSujet: Re: Event [Château du Daimyo de l'Eau] Mar 29 Mar - 20:32
PNJ
Un combat de Titans
Event



Les pas du colosse s'arrêtèrent. Le premier obstacle venait enfin de s'être matérialisé sous la forme d'un petit guerrier armé d'une épée bandée. Les yeux se braquèrent sur le nouvel opposant, il n'était guère très effrayant, légèrement plus inquiétant que les pleutres et les faibles qui servaient de chair à canon à ce seigneur de pacotille. Cependant, rien que l'aura de destruction et de force brute que représentait Beta ne puisse écraser.

Le géant fit craquer chacun de ses os, échauffant ses muscles, armant son visage brutal d'un sourire sadique derrière son masque, visiblement excité par la perspective du combat qui s'annonçait. Enfin, la simulie de combat, car dès que la poigne du colosse se posera sur lui, il sera déjà trop tard. Cela faisait des années qu'il n'avait pas combattu, les entraînements avec Gamma ne lui donnaient plus aucune saveur, ils se connaissaient trop bien tous les deux pour pouvoir être surpris et excité par la perspective de la victoire ou de la défaite. Et depuis qu'il avait été séparé de ce dernier, les combats n'avaient pour la plupart n'étaient qu'une destruction dans un sens, d'habitude Gamma était là pour lui donner des contraintes ou l'amuser par ses histoires et son imagination débordante, mais là, seul et ennuyé, Bêta s'était révélé un guerrier brutal que seule la violence pouvait occuper. Oui, si cet adversaire se montrait à la hauteur des espérances du guerrier, peut être qu'il s'amuserait un peu avant de l'achever, histoire que le voyage vaille le coup.

Ses pas reprennent sans se soucier de la présence de l'homme en face de lui, ses jambes gigantesques avalant les mètres avec une simplicité déconcertante, ignorant ses paroles comme une montagne ignore la brise légère du matin. Le mercenaire dégaina la gigantesque hache, grande de deux mètres vingt, accroché à son dos, qu'il portait à présent d'une seule main comme il s'agissait d'une simple hachette. S'arrentant à quelques mètres de son adversaire, il le dominait de toute sa hauteur et de sa largeur, le géant était prêt à l'écraser au moindre mouvement. Une voix gargantuesque sortie du masque légèrement déformé par l'écho que crée ce dernier :

« C'est toi le gringalet qu'on envoie pour protéger le seigneur de ce pays ? HAHAHAHAHA ! Dégage de la avant que tu deviennes mon nouveau cure-dent, minus… »

En un mouvement souple et rapide, il envoya sa hache à bout de bras pour heurter de plein fouet son adversaire.C'est un test de force et de réactivité, si ce type y résistait ou arriver à le parer, Beta pourrait le considérer digne d'intérêt. C'était un coup rapide et destructeur sur les novices, mais tout hommes un tant soit peu entraîne à l'art de la guerre étant en mesure de parer le coup, toutefois, fallait-il encore supporter la force surhumaine qui animait cette hache. Sa voix sortie de nouveau de manière provocante

« Alors gringalet ? On transpire déjà ? Pour le moment, je me fiche pas mal du Daimyo, ce que je veux là maintenant, c'est te faire la peau »

Cet adversaire avait intérêt de valoir le coup. Sinon ? Le combat était déjà terminé et le guerrier pourrait alors continuer sa route jusqu'à son objectif à la recherche d'un adversaire à sa mesure. Intérieurement, le mercenaire espérait que cet adversaire serait le bon, qu'il lui permettre d'être, complet entier pour la première fois d'une éternité.

Spoiler:
 


avatar
Messages : 157
Date d'inscription : 01/03/2016

EXPÉRIENCE
XP:
0/0  (0/0)
MessageSujet: Re: Event [Château du Daimyo de l'Eau] Mar 29 Mar - 22:00
Hozuki Jinto


La mission était vraiment importante, mais sa dangerosité était aussi élevée. L’homme que Jinto avait en face de lui dégageait une aura et un chakra écrasant. Le combattre, mais surtout en venir à bout n’allait vraiment pas être facile. Mais le monde était remplie d’être comme lui, et même si la violence avait pris le dessus sur les capacités à ressentir des hommes, Jinto savait qu’à l’intérieur de cette carapace se cachait un cœur. Encore faudrait-il que l’épéiste puisse le toucher. Enfin bref, le combat allait commencer. Le colosse marchait en direction de l’épéiste, il n’avait pas l’air plus inquiété que ça de voir le détenteur de Samehada en face de lui. Il possédait un état d’esprit que le Hozuki aimait bien, le combat avant tout, l’adrénaline. Il aimait montrer qu’il était le plus fort, le plus puissant. Il aimait être celui dont tout le monde avait peur. Et les gens comme ça, Jinto adorait les affronter. Leurs assurances et leurs excès de confiance en eux les perdait dans la majorité du temps. Car oui, face à un homme aussi dangereux que l’épéiste détenteur de Samehada, un excès de confiance en soi causait le plus souvent une mort rapide. Et quelque chose disait à Jinto que son adversaire n’allait pas être une exception à cette règle.
Le colosse n’était vraiment pas là pour rire. Une fois arrivait à bonne distance, une lança sa première offensive. Un coup de hache circulaire que Jinto avait eu le temps de voir venir, malgré que celui-ci fût rapide. En effet, il avait subis un entrainement rigoureux et strict. Depuis tout jeune, il avait appris l’art de combattre à l’épée et le combat à petit/moyenne distance. Le prendre de vitesse était impossible, le prendre de force, l’était aussi. Malheureusement pour son adversaire, manier une épée aussi lourde que Samehada demandait une grande force physique. Et malgré son petit corps frêle, les muscles et les os de Jinto étaient assez résistant. Ajouter à cela des appuis presque parfait, et vous obtenez un épéiste difficile à battre dans l’art du combat à l’épée.

L’homme en face du Hozuki, avait surement oublié que Jinto était lui aussi armé et s’approchait autant d’une épée légendaire n’était pas très sûr. Dès que le géant dégaina son épée pour frapper l’épéiste de la brume, Samehada, elle déjà dégainée, vint bloquer son bras avant que le mouvement circulaire ne commence. Jinto avait attendu le bon moment pour bloquer l’attaque du ninja en face de lui, car sans élan, son bras était seulement un bras armé d’une hache. Mais malgré ça, la force de l'homme était telle, que l'épéiste fut projeter quelques mètres plus loin. L'homme avait une force surhumaine, le combat s'annonçait compliqué. Malgré ça, le bloquer au bon moment permettait à Jinto d’avoir son autre main de libre. Et son autre mains n’avait pas bougé depuis tout à l’heure … Son doigt était toujours pointer dans la direction du colosse. Un doigt, qui s’était transformé en une technique redoutable. De l’eau vint s’échapper de son doigt Une balle d’eau qui vint se loger directement dans l’un des quatre trous que portait son masque. Vu la vitesse de la technique et la proximité des deux hommes, l’esquive était impossible. Surtout que de son adversaire était bien trop concentré par l’épreuve de force qu’il faisait subir à Jinto avec ce coup de hache. Mais là aussi, rien n’était encore joué. Il recula instinctivement après. Après cet enchainement, le colosse allait sûrement s’énerver.

« Ne sois pas trop sûr de toi. Je ne pense pas que tu saches exactement qui tu as en face de toi l’ami. Mais je suis sûr que j’ai rien vu de ce que tu es capable, donc vas-y, montre-moi. Fait moi l’honneur de m’affronter en usant de tes capacités complètes, a lieu de tenter de m’avoir avec une technique aussi minable. »

Un sourire aux lèvres, le Hozuki venait sûrement de prendre l’avantage dans ce combat. Mais il savait très bien que rien n’était fini. Le combat ne faisait que commencer, Samehada elle-même était tout excité à l’idée de combattre quelqu’un avec une telle aura. La suite allait être intéressante.


avatar
Messages : 72
Date d'inscription : 02/03/2016

EXPÉRIENCE
XP:
53/750  (53/750)
Kiri no Jônin ⎜ 霧隠れの里 ⎜ épéiste
MessageSujet: Re: Event [Château du Daimyo de l'Eau] Jeu 31 Mar - 0:29
PNJ
Un combat de Titans
Event



L'importance de sa mission venait de descendre d'un cran dans l'ordre des priorités du géant. Un combat intéressant. Enfin, il se présentait à lui, une bataille qui lui permettrait d'être entière, d'exalter durant la bataille et de ressentir la fièvre hargneuse chaufferait son corps tandis que le sang viendrait se condenser dans ses veines et ses muscles. Bêta n'aurait jamais cru que cet homme serait la personne qui lui permettrait d'atteindre l'extase, pourtant en voyant sa facilité, toute relative, à survivre à ce coup qui en avait réduit en charpie plus d'un, fit gonfler le cœur du géant d'un espoir oublié. Cette épée n'était pas normale, il le pressentait, mais ce n'était pas très important. Le colosse était cartésien et pragmatique, il finirait tôt ou tard par découvrir tous les vilains secrets de ce guerrier, rien ne servait de se creuser la tête maintenant pour découvrir les capacités qu'il ne tarderait pas à dévoiler.

L'épreuve de force était entamée, le gamin était plutôt solide pour un avorton qui faisait presque un mètre de moins que lui, mais peut être trop impertinent à vouloir essayer de le combattre avec une seule main. Bêta n'était pas prêt de lui pardonner cet affront. Alors qu'il s'apprêtait à augmenter la force dans l'espoir de le faire chuter terriblement face contre terre, le colosse observa plus attentivement le doigt de son adversaire, toujours braqué sur lui. À peine eut-il le temps de se rendre compte que quelque chose clochait, que la balle vint se loger dans sa gauche, ralentit par l'armure, cette dernière n'avait pas pu continuer sa route plus loin. Un cri terrible déchira le ciel, un cri de douleur, de souffrance, de rage et de colère, mais aussi d'extase.

«Gwaaaaaah...HAHAHAHAHAHAHAHA »

Bêta pouvait le sentir, le sang circulait dans ses veines à plein régime se condensant petit à petit tandis que ses muscles gonflaient sous la pression de la douleur. Cette dernière venait alimenter son corps comme un formidable carburant, déclenchant le secrètement de l’adrénaline qui vint lui faire oublier rapidement la douleur. À l'intérieur de l'armure, sa peau devenait de plus en plus sanguine. Il n'était pas entier, pas encore, pourtant cette attaque lui permettait de s'en rapprocher, du moment où il ne ferait qu'un avec lui-même. Le rire tonitruant ne s'arrêta pas avant un long moment, une larme de sang coulant discrètement le long de l’œil perforé, mais étais-ce une larme de douleur ou une de joie ? Sa voix rauque et brutale reprit le dessus sur le rire, toujours aussi provocant et impétueux :

« Tu m'as blessé ? Toi ? HAHAHAHAHA ! Tu es bien plus marrant que ce que je pensais. Je crois qu'on va s'entendre »

Bêta se déplaça rapidement d'un pas sur le côté. D'une rapidité qui pouvait surprendre quand on voyait cette montagne, en tant qu'expert en Taijutsu, la créature avait appris à se mouvoir rapidement malgré son gabarit imposant. Le géant n'avait juste jamais vu l'utilité de s'en servir vu qu'il écrasait la plupart de ses adversaires en un coup, mais lui, lui permettait de sortir de ses gonds, d'atteindre son optimal de destruction. Toutefois, cette rapidité ne semblait pas seulement due à un entraînement intensif de Taijutsu, non, c'était bien plus que ça. L'adrénaline lui avait sans doute octroyé plus de vivacité à l'accoutumer. Profitant de l'effet de surprise, le colosse lança sa hache de bas en haut à bout de bras, soulevant son adversaire avec une force brute légendaire. Peut-être que ce petit mouvement permettrait de remettre les compteurs à 0 entre les deux protagonistes. Un rictus malveillant déformait le visage brutal de Bêta, oui, le combat était une vraie partie de plaisir.




Spoiler:
 


avatar
Messages : 157
Date d'inscription : 01/03/2016

EXPÉRIENCE
XP:
0/0  (0/0)
MessageSujet: Re: Event [Château du Daimyo de l'Eau] Jeu 31 Mar - 2:11
Hozuki Jinto


Un seigneur de guerre esseulé sur son île déserte et un colosse qui voulait sa peau. Voilà dans quel pétrin s’est mis l’épéiste possesseur de Samehada. Et en plus d’être un géant très musclé avec quatre yeux qui font peu, l’adversaire de Jinto avait une armure assez bizarre qui ne présageait rien de bon pour la suite des évènements. Tout comme son épée légendaire, son armure était spéciale. Mais sans preuve, il ne pouvait que se supposer la chose. L’épéiste devait frapper son adversaire et le frapper fort pour voir comment cette dernière réagirait. Le combat était intéressant, après tout, son adversaire cachait sûrement d’autre tour dans son sac. Le combat devenait intéressant, mais Jinto savait qu’au moindre faux pas, il allait devoir encaisser une grosse attaque. Et c’était ça qui lui faisait peur. Malgré ça, sa main en forme de pistolet était encore active et son épée était bien accrochée à l’autre main.
Enfin bref, le ninja de la brume avait un mission et il était prêt à tout pour l’accomplir. Si il devait tuer son adversaire du jour pour que ce dernier n’abandonne, il allait le faire et sans le moindre remord. La mission avant tout, c’était un peu sa façon de penser depuis qu’il était revenu au village. Il s’était beaucoup fait remarqué dans le passé avec sa désertion ainsi que la disparition des équipes de Oi-nins qui le traquait, il ne voulait plus de ça a présent. Etre un ninja modèle et apporter la paix à son village, voilà ce qu’il voulait aujourd’hui. Et tout ça passait par la réussite de cette mission et la mort de son adversaire du jour.  Et en parlant de son adversaire, Jinto venait de prendre un avantage certain. Avec sa technique du pistolet à eau, il venait de toucher son adversaire à l’œil. Il venait de prendre un avantage considérable, quand on savait qu’un combat d’épéiste se jouait majoritairement avec les yeux. Car oui, il ne fallait pas lâcher son adversaire des yeux si on voulait l’emporter face à un professionnel du Bukijutsu.

Après ça, le colosse commença à parler en criant. Il disait des choses complétement incompréhensible et bizarre. Il venait de perdre un œil et pourtant, il était encore debout. La douleur ne semblait pas l’atteindre plus que ça, elle ne semblait pas le gêner. Il était très résistant, c’était une preuve de sa force. Samehada n’en demandait pas moins et bientôt, l’épée légendaire allait pouvoir gouter de son chakra ! Et ce bientôt arriva plus rapidement que le Hozuki pensait. En effet, après un pas sur le côté, le géant accéléra sa course d’une manière étrange avant de réapparaitre devant le shinobi de la brume, sa hache presque touchant le sol. Jinto n’avait quasiment pas eu le temps de prévoir cette attaque, une esquive lui était impossible. Mais qui avait parlé d’esquiver ? C’était un Hozuki, faire des mouvements pour esquiver une attaque de Bukijutsu banal ou pour esquiver du Taijutsu n’était pas dans ses gênes. C’est pourquoi, affirmant bien fort ses appuies au sol, l’épéiste détenteur de Samehada ne chercha pas du tout à esquiver et laissa doucement la hache de son adversaire le traverser de haut en bas.
Oui, sa liquéfaction lui avait permis de ne pas être touché par l’attaque rapide du colosse. Mais elle lui avait permis de contrer en même temps cette même attaque, avec son épée. En effet, le bras qui tenait Samehada était actif et alla directement se loger dans le genou du géant. Oui mais voila, la force de Jinto n’était pas comme tout à l’heure, elle n’était pas comparable du tout. Si son adversaire avait une force surhumaine, l’épéiste lui aussi pouvait avoir cette force l’espace d’une technique. Et c’est bien ce qu’il venait de faire en frapper le genou.

Le coup du détenteur de Samehada fit perdre complétement l’équilibre au géant. Un coup avec autant de force placé à un endroit comme celui-ci ne pouvait que faire vaciller son adversaire. Mais pas seulement puisque l’armure de l’homme fut par la même occasion arrachée par Samehada. Peau de requin avait elle, fait son travail. En effet, l’épée légendaire ne coupait pas, elle arrachait. C’était bien plus dangereux et dévastateur. Et avec la force du coup, en plus d’avoir une grosse plaie sur le genou, son adversaire devait avoir un genou complétement inutilisable pour le reste du combat. Puis profitant de ce déséquilibre, juste avant de reprendre ses distances avec le colosse, une autre balle d’eau partit du doigt de l’épéiste en direction du seul œil encore ouvert et utilisable pour le géant. Tout ça effectué rapidement. C’était ça la force d’un des épéistes de Kiri.

« Abandonne et tu auras la vie sauve. Continue et je serai dans l’obligation de t’abattre. »

Disait-il tout en reprenant ses distances. Debout sur l’eau à plus d’une vingtaines de mètres de son opposant, Jinto Hozuki attendait patiemment la réponse de son adversaire. De plus, Samehada semblait mécontente. Elle venait de toucher son adversaire et de plein fouet, malgré ça, elle n’avait absorbée aucun chakra … Cet homme n’utilisais donc pas de chakra. C’était un combattant spécial, il devait faire très attention à lui dans ce combat. Car sans chakra, sa tâche ne serait que plus difficile. Et malgré qu’il venait surement de prendre un avantage certains, il allait devoir faire attention à l’avenir. Car oui, cette adversaire était coriace.


avatar
Messages : 72
Date d'inscription : 02/03/2016

EXPÉRIENCE
XP:
53/750  (53/750)
Kiri no Jônin ⎜ 霧隠れの里 ⎜ épéiste
MessageSujet: Re: Event [Château du Daimyo de l'Eau] Mar 5 Avr - 0:22
PNJ
Un combat de Titans
Event

Un coup dans le genou. Un second dans l’œil. Son armure légendaire ainsi que son corps s'étaient fortifiés. En effet, la douleur avait un sens presque pervers et rendait le colosse davantage imparable. Son unique orbite réussit à ne pas être transpercée, seulement touchée, la rendant plus sensible et rouge un instant. Un petit picotement qui excita davantage ses synapses. La force bouillonnait dans ses veines et circula dans son corps entier, agrandissant petit à petit ses capacités de résistance et de force. Aux travers du casque, sa pupille rouge s'enfonça dans les yeux du garçon. La partie de thé était terminée. Ses muscles invisibles, sous la taule, grandissaient et ses veines serpentaient sa peau à la surface.

« Bien, bien... Tu m'as fait faire une jolie pirouette artistique... Mais maintenant c'est TOI QUI VA DANSER POUR MOI. »

Son grand pied s'abattit sur le sol, soulevant un épais nuage de fumée. Ce dernier entoura Jinto, l'aveuglant un instant qui suffit à Beta pour foncer à travers le cumulus, son poing de fer armé vers son visage pour le frapper violemment. Avant qu'il puisse redresser son visage, l'homme mouva son poignet d'un geste rotatif, faisant tournoyer sa hache en direction de ses genoux. Il n'écorcha que très peu sa peau, mais d'une manière suffisamment incisive pour faire naître une douleur lancinante dans sa chair, le fer de son arme fouettant l'épée de l'homme pour l'envoyer voler à plusieurs mètres.

A chaque mouvement de recul que l'homme pouvait faire, Beta faisait voltiger sa hache devant ses yeux pour l'obliger à s'éloigner encore et encore, à une distance favorable de là où se trouvait Samehada. L'homme de fer souleva son arme à la verticale, entre les deux yeux de Jinto pour que son regard se concentre sur son reflet qui apparut soudainement devant ses iris bleutés avant de contracter son genou pour l'enfoncer dans son hypogastre.

« HAHAHA. Quand les rôles s'échangent, ton petit sourire disparait ! »

Beta frappa le sol de sa hache, créant une onde terrestre qui écarta les deux corps. Jinto fut élevé dans les airs et son dos frappa un obstacle pour stopper sa chute. Beta, quant à lui, fut éjecté en arrière par propre désir, se retrouvant à deux mètres de Samehada. Il planta sa propre arme près de son pied, comme pour se protéger d'une attaque peut-être perfide de cette épée de requin dont il ne connaissait pas les secrets.

Spoiler:
 


avatar
Messages : 157
Date d'inscription : 01/03/2016

EXPÉRIENCE
XP:
0/0  (0/0)
MessageSujet: Re: Event [Château du Daimyo de l'Eau] Mar 5 Avr - 18:19
Hozuki Jinto


Le combat faisait rage entre l’épéiste et son ennemie du jour. Une mission, voilà ce qui déclencha ce combat titanesque. Car oui, ce qu’il avait en face de lui n’était pas très humain. Samehada en arrachant l’armure au niveau du genou et en touchant la chair, n’avait pas pu pomper du chakra. Elle était donc revenue bredouille. C’est là que Jinto, puisqu’il avait fait la guerre, s’était rappelé de ce ninja de Konoha qui maitriser son énergie physique et en faisait une arme. Ce dernier ne pouvait pas malaxer son chakra et avait trouvé un moyen de combattre autre que le ninjutsu. L’adversaire du détenteur de Samehada devait avec le temps, avoir fait de même. C’était quelque chose qui gênait un peu le Hozuki, puisque sans présence de chakra, il ne pouvait pas affronter le colosse en face de lui au maximum de ses capacités. Dommage, mais il lui fallait finir ce combat rapidement. C’était soit ça, soit il serait à un moment donné à court de chakra car il ne pouvait pas aller en voler dans la réserve de son adversaire. Bref, le combat faisait rage entre les deux hommes. Un combat titanesque, presque épique. Et pourtant, il n’y avait qu’eux dans les environs, la maison du Daimyos était beaucoup plus bas, rien ni personne n’interviendrais pour venir aider Jinto ou encore l’autre shinobi masqué. C’était un combat entre homme, un combat entre deux shinobis bien déterminés à l’emporter. Et pour l’instant, c’était l’épéiste de la brume qui menait la danse. Enfin, mener la danse était une bien grande phrase, il se contentait depuis le début du combat de contrer chaque attaque du géant et d’enchainer pour le toucher ensuite. Car oui, depuis le début du combat, le colosse masqué tentait désespérément de frapper Jinto au corps à corps. Oui mais voilà, tenter de toucher un Hozuki sans avoir de chakra était une chose bien difficile puisque les membres de ce clan avait la capacité de se liquéfier comme bon leurs semblaient.

C’est ainsi que poussé par une rage folle, le colosse qui ne faisait que voir ses muscles gonfler sous son armure, fonça droit sur l’épéiste pour lui asséner un bon de hache au niveau du genou. Jinto était peut-être trop sûr de lui, mais il était sûr de ses capacités avant tout. Ce n’était pas de la prétention, loin de là. Il savait seulement ce qui lui était possible de faire et ce qui ne lui était pas possible de faire. C’était peut-être ça sa plus grande force après tout.
Le colosse apparut donc avec une vitesse extraordinaire, mais il fut quand même assez ralentie par le coup que peau de requin venait de faire au niveau de son genou. En effet, Samehada avait fait mouche au niveau du genou du colosse et avait complétement arraché son armure à ce niveau-là. Le coup d’épée combiné avec la force surhumaine des Hozuki avait sûrement dût laisser des traces et c’était pour ça qu’il était un petit peu plus lent. Il apparut devant Jinto pour lui rendre la monnaie de sa pièce en tentant de lui toucher le genou à son tour. Il voulait surement se venger du coup porté par Samehada, mais rien n’en faisait, la seule fois où le détenteur de Samehada le laissera le toucher, c’était dans ses rêves les plus fous. C’est ainsi qu’il vit l’épéiste se liquéfier complétement au moment où sa hache allait toucher son genou. Samehada elle, n’était pas restée inactif. Jinto ne tenait plus son manche, mais l’épée savait quoi faire. C’est pourquoi elle allait mordre directement la partie du genou qu’elle avait ouverte quelques minutes auparavant et où, on pouvait voir maintenant la chair du colosse. Une petite morsure amicale pour les uns, un cadeau d’adieu pour les autres. Samehada aussi était rapide sous l'eau et elle ne tarda pas à venir, d'elle même, retrouver son possesseur puisqu'elle avait étés elle aussi brusquement éjecter par le courant provoquer par la création de cette bulle géante.

Pendant ce temps, Jinto repris forme humaine sur le lac situé à quelques mètres de là. Il s’était déplacé sous forme liquéfier et avait profité de la diversion que lui avait octroyé Samehada pour reprendre sa forme normal et composé un seul signe … Un signe qui signifiait pour le colosse une mort certaine. La suite ? Une déferlante d’eau vint envahir le terrain et ceci, avec une vitesse folle. Les environs furent complétement submergé par l’eau et le colosse, malgré sa force, fut complétement pris par le courant fort au moment de la création de la technique. Une technique qui n’avait pas nécéssité autant de chakra que ça puisque Jinto avait eu l’eau du lac à proximité pour sa création. Une bulle géante d’eau s’était formée, une bulle qui avait pour centre Hozuki Jinto et qui avait pour victime le colosse. Ce dernier était un homme balèze. Il était plutôt musclé et portait surtout une armure plutôt lourde. Sous l’eau, Jinto avait l’avantage. Et si l’homme en face de lui ne trouvait pas un moyen de se sortir de la et vite, il serait mort noyer. Car oui, malgré son armure, chaque être doté de conscience se devait de respirer. Et sous l’eau, les humains n’en sont pas capable … Les requins si. Et aujourd’hui, dans ce combat Jinto était le requin et le géant sa proie.


avatar
Messages : 72
Date d'inscription : 02/03/2016

EXPÉRIENCE
XP:
53/750  (53/750)
Kiri no Jônin ⎜ 霧隠れの里 ⎜ épéiste
MessageSujet: Re: Event [Château du Daimyo de l'Eau] Mar 5 Avr - 23:52
PNJ
Un combat de Titans
Event

Le coup de poing de Beta avait été évité par la liquéfaction, mais l'action était trop précipitée pour que l'Hozuki puisse de façon précise envoyer la "bête" Samehada sur lui. Un bref mouvement de côté et sa hache s'écrasa sur la gueule démoniaque de l'épée, l'empêchant de nuire pendant un moment. Quelle étrangeté, elle semblait comme animée cette chose là ! En voyant cette dernière gigoter, l'homme se doutait qu'elle cherchait le chemin de retour vers son foyer qui n'était autre que cette tête de requin. Beta, d'un mouvement rapide, cette vélocité jamais altérée, ferra le poisson par une chaîne s'extirpant de son armure, parsemé de parchemins explosifs. Elle ne pouvait ni être défaite par Jinto, ni par elle-même. Bon vent.

Une bulle d'eau se créa, absorbant Jinto en son sein et avançant pour tenter d'absorber le géant de fer. Cependant, ce dernier, n'étant pas dénué de ressources. Il prit son élan grâce à sa super-vitesse et fit tournoyer son grappin grâce à un mouvement rapide de son poignet, l'envoyant dans la paroi de la demeure du Daimyo pour traverser un mur et s'y agripper. Le grappin lui permit alors de quitter le sol, et quelques secondes avant que cette action se fasse, Beta créa un champ de force avec son armure pour repousser la bulle d'eau sur Jinto afin de la minimiser en largeur. L'homme de fer s'éleva de la terre et prit la voie des airs. Son grappin l'amena jusqu'à un étage de la demeure. Ah, ce n'était pas chose aisée de se frotter à cet homme Kirijin, et il fallait bien prendre les choses en main.

Beta fonça dans la demeure, son armure renversant plusieurs objets sur son passage et il fila à travers les pièces afin d'attraper cet homme tant convoité, le Daimyo pour le prendre en otage.

« Ton pays n'est même pas apte à te protéger, petit homme... »


Derrière son casque, un sourire satisfait. Échec et mat.

Spoiler:
 


avatar
Messages : 157
Date d'inscription : 01/03/2016

EXPÉRIENCE
XP:
0/0  (0/0)
MessageSujet: Re: Event [Château du Daimyo de l'Eau] Sam 9 Avr - 23:01
Hozuki Jinto


Le combat faisait rage et pourtant, le colosse en face du détenteur de Samehada ne se laissait pas du tout faire. En effet, il résistait et tenait face au shinobi de la brume surentrainé. Il venait même d’esquiver une technique de rang S qui en aurait eu plus d’un. A court d’idée pour battre un tel homme, Jinto réfléchissait à comment il allait mener à bien cette mission. Le colosse qu’il affrontait était un pe trop puissant à son gout. Il était aussi de plus en plus rapide. Depuis le début du combat, il ne faisait que se déplacer plus rapidement et avait à chaque fois plus de puissance qu’auparavant. De toute manière, on n’allait pas envoyer un amateur pour attenter à la vie du Daimyo. C’était obligatoire qu’on envoie un professionnel. Enfin bref, le colosse venait de s’enfuir. La technique de rang S de Jinto venait de prendre fin, il n’avait même pas tenté de la terminé. Il avait vu le colosse s’envoler tout en repousser les trombes d’eau qui lui fonçait dessus avec une sorte d’onde de choc qui l’avait protégé. Le Hozuki était vraiment dans de beaux draps, surtout qu’il voyait peu à peu son chakra se consumer. Il devait trouver un moyen de protéger le Daimyo et si au final il ne pouvait pas protéger ce dernier, il devrait trouver un moyen de protéger Kiri. Car oui, c’était son village qui comptait le plus. Si le seigneur qui avait main mise sur le pays se faisait capturer, qu’en serait-il du village ? Ou s’il se faisait tuer ? Car oui, un pays sans seigneur et c’est l’anarchie. Jinto devait empêcher ça, il le devait et ça, même si sa vie en dépendait.

C’est ainsi qu’après son échec dans sa technique de rang S, le Hozuki reprit ses esprits et enchaina avec autre chose. Il avait déjà perdu trop de temps et le colosse s’était dirigé vers la demeure du Daimyo. Il fallait faire vite, il n’y avait plus de temps à perdre. Le ninja de Kiri prit donc la route au plus vite, laissant Samehada là où elle était. Car oui, il était impossible pour lui de la prendre avec lui, de l’utiliser ou même de la toucher. Même elle ne pouvait pas bouger car elle était enroulée dans une chaine bizarre contenant des parchemins explosifs. L’utiliser pour le reste du combat pour venir à bout de son adversaire n’allait pas être chose aisée. C’est pour ça qu’il avait décidé de la laisser là. Il perdait grandement son avantage car il était avant tout un épéiste, mais il fallait qu’il se débrouille sans. En effet, il n’avait pas toujours eu Samehada entre les mains. Il fallait donc qu’il reprenne ses bonnes vieilles habitudes et reparte au combat. Et c’est ce qu’il fit en fonçant directement vers la demeure du Daimyo. A pleine vitesse, il espérait arriver à temps. Il savait pertinemment dans quelle pièce de cette grande maison se trouvait le seigneur, puisqu’il l’avait lui-même demandé de rester dedans. C’est ainsi qu’il arriva quelques minutes après dans la pièce ou se trouvait le seigneur, mais il était presque trop tard. En effet, le colosse était déjà la et avait empoigné le Daimyo et l’avait mis contre son torse. Il fallait que Jinto réagisse vite, qu’il fasse quelque chose s’il voulait accomplir sa mission. Mais, il avait déjà une information précise. En effet, il était arrivé un peu trop tard et le colosse avait eu tout le temps de tuer le seigneur s’il aurait voulu le tuer. Là, il l’avait collé contre son torse. Il n’était pas venu pour le tuer, mais pour le capturer.

« On en a pas fini nous deux l’ami, quand je commence un combat j’aime bien aller jusqu’au bout pas toi ? Je rêve ou un grand garçon comme toi à peur du gringalet que je suis ? »


Une phrase qui sonnait comme une provocation. Car oui, il venait de percer à jour les intentions plus que machiavélique de l’homme qu’il combattait depuis tout à l’heure. Pourtant, il ne lui avait rien dit encore. Il avait un autre plan dans la tête et il allait le tester bientôt. Mais cette fois, il fallait que ce soit le bon plan car oui, il fallait battre cet homme et revenir à Kiri avec une mission accomplie. Il en dépendait de la protection du village de la brume. Le seigneur du pays de l’eau ne devait pas se faire capturer … Il fallait l’éviter et par tous les moyens possible.



avatar
Messages : 72
Date d'inscription : 02/03/2016

EXPÉRIENCE
XP:
53/750  (53/750)
Kiri no Jônin ⎜ 霧隠れの里 ⎜ épéiste
MessageSujet: Re: Event [Château du Daimyo de l'Eau] Mer 13 Avr - 23:24
PNJ
Un combat de Titans
Event

Beta s'amusa de Jinto. Il s'obstinait à le suivre, même lorsqu'il n'y avait plus aucune échappatoire pour lui. La grande main en fer de l'homme frappa la nuque du chef des eaux, déplaçant son nerf afin de bloquer le bon fonctionnement de son corps et le faire tomber dans l'inconscience. Il envoya un coup de pied à terre pour creuser dans le bois, tombant d'un étage pour s'éloigner de Jinto. De son autre main, sa hache fut propulsée contre la paroi du temple pour déchirer la tapisserie et les murs afin d'avoir une échappatoire. Beta appuya sur un mécanisme, sortant son corps de l'armure afin d'user de sa propre vitesse. Le squelette d'acier, quant à lui, continuait de courir avec le Daimyo dans les bras et Jinto put apercevoir la vraie forme de cette bête. Un Shinobi élancé, musclé... Et dont un œil pendait en dehors de son orbite. Une dernière image qui s'esquissa devant Jinto avant que les trois silhouettes disparaissent... Et que le Pays de l'Eau se retrouve dépourvu de son chef.

~¤ Fin ¤~


Merci pour ce RP ! =)

Comme conclu avec Jinto, ce rp se finit avec la perte du Daimyo pour Kiri. La première partie est bientôt close, soyez prêts pour le deuxième dénouement ! =)




avatar
Messages : 157
Date d'inscription : 01/03/2016

EXPÉRIENCE
XP:
0/0  (0/0)
MessageSujet: Re: Event [Château du Daimyo de l'Eau]
Contenu sponsorisé
Event [Château du Daimyo de l'Eau]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Event [Château du Daimyo de l'Eau]
» event coupe du monde la semaine prochaine
» Le château de Fougères
» Festin au château (suite)
» [Aisne(02)] Château de Coucy

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Pays de l'Eau :: Alentours :: Archipels de la Mer-
Sauter vers: