AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|
MessageSujet: Mission Rang S ▬ Akuma No Kakurega pt 2[ Han Shinwõ & Oniyuri Asagao ] Lun 21 Mar - 16:35
Gwon-Ryong

悪魔の隠れ家
Akuma no Kakurega


   
   
   


Ordre de mission:
 

«  Le courage n'est pas l'absence de peur, mais la capacité de la vaincre.»


Les rochers s’enivraient de fraîcheur intemporelle, gouttelettes gelées et éparpillées en écrins de plaisir, pinceaux aux mille larmes embellies de transparence, arc-en-ciel des divins jaillissants de la montagne enneigée. Par des froids bienfaisants consolaient la campagne inhabitée des hommes. L’ombre était transparente, et les lacs argentés brillaient jusqu’à l’horizon sous un voile enchanté.

La neige, ce pays en était tout recouvert, déroulant une mer sans fin de cette nappe froide et vierge. Gwon-Ryong et ses équipiers venaient de parcourir un long périple parsemés d’embûches, la distance séparant le pays de la foudre à celui de la vapeur étant conséquent, ils ne leurs fallut pas moins de trois jours pour atteindre les pics blanchâtre de la montagne morte.

Cette absence totale de vies avait le mérite de préoccuper quelque peu le chef de cette sinistre opération. Les sapins  environnant se voyaient pourtant munit de leurs feuillages, pourtant aucun cris d’oiseaux ne déchirait le ciel et ce silence suspicieux. Le Jônin sut qu’il ne fallait pas s’attarder en ce lieu, certes majestueux à première vue, mais dont la face cachée octroyait un pressenti à la fois malsain et terrifiant.

Le relief de ce qui s’apparaissait être une vieille maison délabrée se dessinait alors face à l’équipe issue du village caché des cumulus. Ryong n’avait pas fait d’arrêt depuis maintenant plusieurs heures,  reposer ses hommes n’était donc pas, à priori une mauvaise initiative. Anticipant le fait qu’ils n’étaient probablement pas constitués comme lui physiologiquement parlant, lui qui était doté d’une endurance impressionnante, dû aux entraînements draconiens auxquels ils s’adonnaient depuis son enfance.

Escalader des montagnes ne constituait donc pas un réel problème pour le roi-dragon kumo-jin. Cependant, en tant qu’éternel habitué, il sentait que quelque chose se préparait, l’air devenait plus lourd et les flocons de neiges s’abattaient frénétiquement. Tous les ingrédients étaient réunis pour annoncer la venue d’un virulent et violent blizzard.

«  Une tempête de neige se prépare.. Nous allons faire halte dans cette cabane abandonnée. Profitez-en pour vous reposer et reprendre des forces. Nous allons reprendre la route dès l’instant où les perturbations cesseront.  » Disait-il d'un ton calme et serein.


Dame nature leur avait lancée un avertissement, une brise suivi de chuchotements hermétiques, la montagne désirait-elle les faire rebrousser chemin ? Tentant d’apeuré les malheureux qui s’enfonçait aveuglement dans les ténèbres blancs de ces montagnes menaçantes. Malheureusement, le petit groupe escaladant ces monts n’allait pas obéir pour autant, engendrant l’effet inverse chez Ryong qui, d’un large sourire, jubilait à l’idée de percer le mystère de cet endroit insolite.

Pénétrant dans l’habitation obscure qui allait leur servir d’abri jusqu’à la fin des tourmentes glaciales, le Jônin nota un certain nombre de détails pour le moins déplaisant, des objets et tableaux datant de plusieurs centaines d’années, cette cabane était vraisemblablement une véritable antiquité. Des ossements craquelaient sous les pas des shinobi des nuages, qui d’ailleurs, ne s’échangeaient que très rarement la parole.

Les minutes défilaient si lentement que cela semblait être une éternité pour le prétendant au titre suprême de la foudre, s’étant adossé contre le mur les bras croisés, fermant à moitié ses paupières, il gardait tout de même un œil sur ses compagnons, veillant sur la sécurité du groupe tel un chef de meute.

Au bout d’une poignée d’heures, le vent violent parsemé de neiges s’estompait peu à peu, laissant place aux doux rayons lumineux de la déesse solaire ‘Amaterasume no Okami’. Comme pour les féliciter de leur persévérance, cette dernière leur envoya un message du haut de son trône céleste afin de les encourager quant au trajet qui les séparait désormais de cette fameuse grotte.

Comme convenu, Gwon et ses soldats se remirent en route dès les premières lueurs. L’air était curieusement, bien plus agréable que lors de la journée précédente. Torse nu sous sa veste noirâtre, le capitaine combatif et enjoué ne semblait pas souffrir des effets néfastes que pouvait procurer ce froid polaire. D’une démarche véhémente, il montrait la voie à Shinwõ et Asagao, le futur Raikage était comme ces multiples montagnes, affreusement solide, tant psychiquement que physiologiquement.

En effet, le Long-Wang nourrissait une détermination imperturbable, son ardeur impétueuse faisait partie de sa singularité, étant bien vu du peuple sa contrée natale, véritable favori pour la succession du flambeau des nuages.

Les traits de la grotte s’étaient finalement montrés, suscitant un regard ébahi de la part du dirigeant du trio des éclairs, charmé par la formation de la roche donnant un air des plus farouches. Au pied de cette immensité rocailleuse et cristalline, ornementé de stalactites par milliers ; l'escouade d'élite, admirait durant un labs de temps ce paysage cabalistique et surnaturel, se rapprochant plus de l’antre d’un démon mythologique que d’une simple grotte émanant une  importante source chakratique, comme il avait été mention dans l’ordre de mission.

Enfin, les notes sur le parchemin avaient minimisées l’évènement, qui allait sans aucun doute, marqués à vie nos trois protagonistes, qui s’avançaient dans l’excavation abyssale où nuls n’en était ressorti vivant depuis des centaines d’années.

«  Allons-y les gars ! Montrons à ces tocards ce que les shinobi de Kumogakure ont dans le ventre !  » S'écriait-il en encourageant ses compagnons.


 
Ainsi débuta la descente aux enfers, suite aux paroles d’un Ryong plus enjoué que jamais, qui bouillonnait à l’idée de se confronter à une menace digne de ce nom. Lui qui n’avait pas affronté de monstruosités depuis la quatrième grande guerre.


Récapitulatif:
 

© GS
[/justify]
Messages : 104
Date d'inscription : 29/02/2016

EXPÉRIENCE
XP:
74/750  (74/750)
Kumo no Jônin ⎜ 雲隠れの里
MessageSujet: Re: Mission Rang S ▬ Akuma No Kakurega pt 2[ Han Shinwõ & Oniyuri Asagao ] Mar 22 Mar - 0:04
Han Shinwō


Akuma no Kakurega Partie 2.




Par le tonnerre de Brest !  La rosée gelait, tel des perles de verres qui s'entrechoquaient sur elles même, cédant place à une tempête qui battait incessamment de ses innombrables cristaux de glaces, le cataclysme s'empara des lieux. C'est sous ce pont entre ciel et terre compromis, que nous foulâmes les terres glacées du Pays de la Vapeur. Dépouillé de ma vigueur, j'étais las du voyage ; mon mental m'eu interdit tout répit, mon corps lui, semblait peser des tonnes, traînant mes membres comme des boulets enchaîné au pied d'un esclave. Nous nous étions élancé dans un sentier de solitude, dépourvu de la moindre parcelle de vie sous les flots déchaînés. Je tâtai de mes mains les multiples poches de mon vêtement, dans l'espoir d'y voir appraître ma précieuse flasque d'alcool de riz.. Par l'opération du Saint Dionysos, le récipient métallique avait refait surface dans l'une de mes poches arrières ..  Manque de pot, elle était vide. En plus de mon corps ayant atteint sa limite, parsemé de courbature en tout genre, ma vision se troublait graduellement, allant de paire avec mon enveloppe charnel.. Émettant un sifflement de mécontentement dont la pluie givré ne laissait point en réchapper le son, je stoppai ma marche au beau milieu de la route, fixant dès à présent ce qu'il restait de l'astre solaire qui s'engouffrait de plus en plus sous l'opaque masse grisâtre et brumeuse ..

» Une tempête de neige se prépare.. Nous allons faire halte dans cette cabane abandonnée. Profitez-en pour vous reposer et reprendre des forces. Nous allons reprendre la route dès l’instant où les perturbations cesseront ..

Que .. Qui était-ce ? Gwon-Ryong ? Inconcevable ! Quelle diablerie est-ce à ? Avant même que cette pensée ne germe en mon esprit, sa voix stridente, cette tonalité qui empli mon audition, résonnait au fin fond de moi même et me rappela à l'ordre. un léger étonnement se mit à redéfinir les traits de mon visage, dès lors concentré sur ledit abri de fortune. Un pas après l'autre, je décelais de mieux en mieux cette maison enseveli d'eau givrée. Mes pensées s'égarèrent un court moment vers notre Leader, et pour cause, la baisse de température ne l'affectait guère, à mes yeux cela trahissait irrémédiablement d'une maîtrise du corps et de l'esprit qui m'est inconnu, si ce n'est point le cas, si ce n'est point là le songe d'un rêve mais le songe d'un songe, si j'ai perdu connaissance, si j'ai perdu conscience, alors tailladez moi la gorge, que le supplice m'emporte !

Baroque, bien qu'alarmant, ce n'est qu'une fois hors de danger, en cette antre poussiéreuse et délaissé que la clarté regagna mon esprit précédemment malade. Expérience cocasse, vous me le concéderez .. Bref, je suppose que vous connaissez la suite ? Ah, ce n'est guère le cas ? Bien, cédons et remettons donc à plus tard nos fameuses et très réputées analyses psychiatriques, dite aussi des plus métaphysiques ..  Je n'irais point jusqu'à qualifier l'endroit de spacieux, mais l'on pouvait aisément y vivre, même à plusieurs. Ce chez soi reflétait la modestie, bien simple, loin de l'extravagance dont certains pouvaient se complaire à revêtir. Pourtant, au de-là de cette apparente façade, indéniablement se logeait une part de mystère, aussi mystérieuse qu'une ixième énigme dont je pourrais prendre plaisir à résoudre, contrairement à Ryong somnolant, adossé contre un mur, faisant mine de reposer ses paupières. Dès lors à l'étage, près d'un feu fraîchement embrasé, je séchais mes accoutrements souillés par l'intempérie. Drapé d'un Kimono, j'avais investi les lieux.

Les ossements réduit en miettes par nos soins mit à part, autre chose me tarabusta, la disposition du mobilier. L'ameublement était disposé de telle sorte, que l'on croirait qu'aucun de ceux qui ayant vécu ici, n'auraient songer à fuir, presque comme si leurs vie avaient été fauché sans la moindre sommation, sans qu'il n'y ai de doutes à avoir. J'y songeais mais je n'arrivais toujours qu'à apposé cette même péroraison car quand bien même, à quoi bon se soucier des morts, qu'ils reposent où non en paix ? Mais avant de céder dans l'embrassade de Morphée, je pris soin de regrouper au milieu d'un drap toute l'argenterie mis à disposition, en bon opportuniste que je suis, avant de refermer vélocement le tissu en laine et d'installer le tout dans mon bagage déjà fort plein.

Une poignée d'heures plus tard, Râ, nous fit honneur de ses bénédictions en nous cédant un soleil de plomb, la nature s'était comme retirée comme si elle devenait spectatrice; aucun sifflement d'oiseau, aucun bruit au loin, la plénitude au sens propre.

D'un air nonchalant et d'une démarche flegmatique, je me postai aux côtés de Ryong, prêt à en découdre de cette tanière du fléau, et tandis que nous conversions, je me penchai vers mes compagnons d'un air dubitatif. Pourtant, nous n'étions sur aucun podium et il n'y avait aucun public. Gwong Jouait il un rôle où cette impression de cliché qu'il dégageait n'était que le fruit de mon imagination, encore détraqué ?


» Comment peut tu être surexcité à l'idée de te jeter littéralement dans la gueule du diable ? Ton optimisme est la bienvenue mais laissons ces réjouissances pour l'instant où nous éluciderons le phénomène, qu'en dis tu, Asagao ?
Spoiler:
 
Messages : 45
Date d'inscription : 03/03/2016

EXPÉRIENCE
XP:
0/750  (0/750)
Kumo no Jônin ⎜ 雲隠れの里
MessageSujet: Re: Mission Rang S ▬ Akuma No Kakurega pt 2[ Han Shinwõ & Oniyuri Asagao ] Mer 23 Mar - 22:26
Oniyuri Asagao


Akuma No Kakurega


U
n paysage couvert de son manteau blanc, dans un silence religieux sous son ciel blanc de nuages prêt à libérer leurs flocons. Sans aucun oiseau pour percer l'horizon immaculé où Gaïa et Ouranos s'enlaçaient et se fondaient l'un dans l'autre. La neige, impératrice, couvait roches et arbres, vénérée dans un calme respectueux, comme si le temps s'était arrêté.

Silence parfois brisé par un souffle ou une semelle faisant couiner la poudreuse. "L'équipe Gwon" progressait dans le Pays de la vapeur, mené par un prétendant au titre de Raikage. Derrière lui et le deuxième jônin du groupe, Han Shinwō, le cadet de l'équipe tentait de suivre le rythme imposé par ses aînés alors que la fatigue reprenait ses droits sur son corps et que le froid l'assaillait. Asagao était habitué aux fraîcheurs des montagnes, mais les températures de ce pays étaient bien plus rudes que celles du Pays de la Foudre. En plus, cela faisait longtemps qu'il n'avait pas entrepris un tel voyage. Ses missions habituelles ne lui demandaient jamais de quitter le pays.

Loués soient les Kamis, Ryong annonça leur arrêt dans une cabane à priori abandonnée le temps du passage d'une tempête de neige repérée par le leader du groupe.

Ils pénétrèrent le baraquement, la silhouette impérieuse de Gwon-Ryong en premier. Le chûnin remarqua avec un soulagement certain que si le chef d'équipe semblait ne pas être éprouvé par l'effort ou le froid, Shinwō, lui, semblait en souffrir un peu plus.

Les yeux grenat parcourent la bicoque branlante et le bois fatigué des murs et du mobilier avec une légère appréhension. Cet endroit résisterait- il réellement à une tempête ? Quoi que si elle avait tenu jusque-là, on pouvait raisonnablement penser que quel la malchance la ferait céder aujourd'hui.

L'invocateur se fraya un chemin parmi les ossements parsèment le sol et qui se brisaient sous les pas des Shinobi – tout à fait charmant – et rejoint le kumojin le plus âgé du groupe près du feu qu'il avait allumé. Dégageant du pied des restes qu'il n'espérait pas humains, l'invocateur s'assit contre un mur, repliant les jambes et appuyant ses bras sur ses genoux pour y nicher sa tête et fermer les yeux, réchauffé – ne serait-ce qu'un peu - par le feu et assaillit par la fatigue qui reprenait ses droits sur ses muscles au repos.

Lorsque Asagao se réveilla, la tempête  faisait toujours trembler les murs avec rage. Shinwō dormait devant l'âtre qui avait fini de se consumer et Ryong ne semblait pas avoir bougé d'un cheveu, appuyé contre son mur à se reposer à sa manière. Le chûnin estima qu'il avait dormi quelques heures à peine mais se sentait à nouveau l'esprit alerte.

L'artiste du groupe ne tarda pas à se réveiller à son tour et les quelques dernières heures où le vent et la neige continuèrent de se déchaîner dehors se passèrent dans le silence le plus complet. Mais enfin, les rayons du soleil vinrent percer les nuages mettant fin à l'attente du trio de Kumo. Tous trois sortirent du cadavre de cabanon qui avait été leur refuge pour reprendre la route et pendant quelques instants la neige scintillante sous la lumière éblouie l'invocateur tandis que le paysage immaculé du Pays de la vapeur resplendissait sous la lumière de l'astre solaire.

Rejoignant ses équipiers devant la grotte, tous trois firent face à la gueule béante de roche et à ses crocs de pierre aiguisées,promesse de souffrance pour ceux qui oseraient s'aventurer dans le gosier de la montagne.

Quant à la réplique de Ryong à moitié emportée par le vent, et bienAsagao et Shinwō parurent aussi sceptiques l'un que l'autre. Ou bien le chef d'équipe s'entraînait à galvaniser les troupes en vue du poste de Raikage qu'il convoitait temps, où bien il se trompait de publique et prenait ses deux compères pour des genins. Dans les deux cas, et malgré le respect que l'invocateur pouvait bien avoir pour ses aînés, il n'était pas très réceptif à ce genre de discours de motivation.

Pour le coup, Asagao était bien d'accord avec l'aîné du groupe, l'engouement de Ryong montrait qu'il avançait sans crainte. Asagao avait toujours pensé qu'avancer sans crainte vers une probable mort était à éviter. La peur impose ses limites à tout homme et bien souvent leur permet de survivre un peu plus longtemps. Il connaissait peu le prétendant au titre de Raikage, et s'il n'avait aucun doute sur ses capacités, il espérait surtout qu'il n'était pas aussi imprudent qu'il le paraissait en cet instant.

En soi, le chûnin n'avait pas peur en cet instant précis, mais la menace et l'oppression du lieu étaient palpables et son cœur avait commencé à accélérer. Le danger était là, quelque part, et s'il devait ne pas avoir peur, en tant que Shinobi, il ne pouvait pas non plus ignorer complètement les sensations léguées par un instinct de survie profondément enfoui dans son être, en tant qu'humain.

<< Je pense que nous devrions avancer prudemment, qui sait ce qui peut se terrer là-dedans ? >>

Puis ils entrèrent dans l'antre du diable.

feat Han Shinwo & Gwon-Ryong



Messages : 61
Date d'inscription : 06/03/2016
Localisation : Jamais très loin.

EXPÉRIENCE
XP:
124/500  (124/500)
Kumo no Chunin ⎜ 雲隠れの里
MessageSujet: Re: Mission Rang S ▬ Akuma No Kakurega pt 2[ Han Shinwõ & Oniyuri Asagao ] Jeu 24 Mar - 22:23
PNJ
Au plus profond des ténèbres
Mission de Rang S.



Ploc...Ploc…Ploc

L'ombre se lassait d'entendre le bruit singulier et régulier provoqué par la simple chute d'une goutte d'eau. Ce son était devenu une hantise pour l'hôte de ce lieu, un cauchemar lui rappelant chaque seconde qui s'écoulait lentement dans cet endroit maudit, entre enfer et Terre. Aucune brise ne pouvait atteindre le fond de la grotte, aucune lumière ne pouvait éclairer cette portion de roche, aucun bruit n'était capable de se frayer un chemin, rien à part le plongeon métronomique des larmes de stalactite. C'était pour cette raison que la bête avait choisi de murmurer inlassablement, pour se convaincre qu'elle existait toujours, quelle était toujours une partie de ce monde :

« 3153605230… 3153605231… 3153605232 »

Un murmure inlassable, plus léger qu'un sifflement, qui glissait sur les parois. L'obscurité camouflait au monde entier l'insoupçonnable présence de ténèbres encore plus noires en son cœur. L'ambiance pesante, mortifiante de la grotte était devenue son sanctuaire, nul ne pouvait y pénétrer sans en payer le prix… Des années s'étaient écoulées depuis que la dernière personne qui avait osé s'aventurer ici en quête de gloire et de pouvoir, avait fait de ce lieu sa chambre mortuaire. Le malheureux n'avait pourtant pas été suffisamment intéressant pour que la créature qui habitait ce lieu n'arrête son décompte macabre.

«3153605332, 3153605333… Qu'est-ce que ? Un bruit… »

Malgré le soupir que représentaient ces paroles, une oreille avertie aurait pu y distinguer la présence d'une once d'excitation, le corps entier trembla d'une secousse de plaisir fébrile. Son organisme n'avait plus besoin de se nourrir pour survivre, toutefois, la faim était toujours présente et ses assauts inlassables le meurtrissaient de l'intérieur de ne pouvoir, les arrêter, contenter cet appétit dévorant. Toutefois, la créature avait décidé de ne pas s'emporter cette fois, elle avait tellement attendu pour une nouvelle distraction qu'elle était bien décidée à en profiter cette fois. Peut-être que ses invités parviendront à l'occuper suffisamment longtemps pour qu'il puisse enfin perdre le compte. Sa voix siffla à travers les ténèbres de la grotte :

« Shadou … Nous avons des invités.. Amène-les-moi et accueillons les comme il se doit ! »

Des yeux apparurent dans l'obscurité, luisant comme deux phares à travers les ténèbres, on pouvait apercevoir son sourire carnassier. Le chat sorti des ombres d'un pas de velours, aucun bruit ne semblait émaner de cette créature quasi-mystique qui marchait au plafond, se dirigeant avec le flegme propre aux chats vers l'endroit d'où émanaient les sons. Invisible à l’œil nu, aucune émanation thermique, aucun chakra rien ne pouvait montrer que ce chat était en vie ou déjà mort. Ce n'est qu'une fois arrivée devant le groupe, que le chat apparu enfin à la vue des voyageurs, installait confortablement sur un petit perchoir de pierre improvisé avec une stalagmite, il observait avec la curiosité propre au félin, les aventuriers. Sa voix doucereuse perça le calme olympien de l'environnement, rendant mystérieusement cet endroit plus malsain et glauque que s'il avait été complétement silencieux :

« Mon maître, vous souhaite la bienvenue… Il aspire à vous rencontrer. Suivez-moi, je vous pris et ne me perdez pas de vue sinon vous pourriez la perdre. Évitez d'éclairer les lieux, maître déteste ça. Je suis Shadou, si vous avez des questions sur cet endroit, n'hésitez pas. Après tout, je suis là pour ça. »

La queue du chat s'illumina, agissant comme une lanterne dans la pénombre, attirant les malheureux faire ce monde destructeur.
Le monstre toujours tapi dans l’obscurité observa à travers les yeux de son familier les inconnus qui avaient été assez fous pour pénétrer dans ce lieu maudit. L'impatience pouvait se ressentir à des mètres à la ronde, mais il savait qu'il devait faire les choses dans les règles.

Spoiler:
 



Messages : 157
Date d'inscription : 01/03/2016

EXPÉRIENCE
XP:
0/0  (0/0)
MessageSujet: Re: Mission Rang S ▬ Akuma No Kakurega pt 2[ Han Shinwõ & Oniyuri Asagao ] Jeu 31 Mar - 3:52
Gwon-Ryong

悪魔の隠れ家
Akuma no Kakurega


   
   
   


Ordre de mission:
 

« On ignore ce qui se cache dans l'obscurité. »


Dans cette grotte sans fin brillaient les stalactites. Du cyprès gigantesque aux fleurs les plus petites, un sordide jardin s’accrochant au rocher spongieux, Lys de glace, roseaux, lianes et clématites. Des thyrses pâlissants, bouquets prestigieux dont l’éclat mystique divinisait et rendait encore plus mystérieux ce lieux si ténébreux.

Allumant une torche tout en s’avançant dans les profondeurs abyssales, celle-ci illuminant les environs, ensanglantant cette épaisse couche opaque comparable à une nuit absolue, régnant en maître à l’intérieur de cette cave où ils marchaient sans distinguer les spéléothèmes, ces concrétions pouvant s’avérer dangereuses si les trois protagonistes ne faisaient pas un minimum attention à l’endroit où ils déposaient leurs pieds.

« Ayant l'habitude de me soumettre à des entraînements à l'intérieur de grottes en tout genre, je vous demanderais de bien vouloir faire attention où vous mettez les pieds.. Surtout restez bien sur vos gardes, il est très facile de se fouler la cheville dans ce genre d’endroits, de même qu'il n'est pas rare de tomber sur de mauvaises surprises. Un seul faux pas et la mission sera en péril. » Disait-il d'un ton averti.


L’écho de leurs voix ainsi que les bruitages que procuraient leurs pas pouvaient se faire entendre sur plusieurs mètres à la ronde, sans oublier la luminosité que alimenter par le bout de bois précédemment embrasé par Ryong, qui, bien que sur ses gardes, savait pertinemment que cela trahissait leur position, la divulguant à un probable ennemi.

Le Jônin affichait désormais un faciès des plus impassibles, son comportement dénotait une fermeté inébranlable, la réussite de cette mission était primordiale pour le bon déroulement de son évolution au sein de la communauté du village nuageux ; tandis que l’air était de plus en plus pesant au fil de cette descente infernal au sein de cette grotte, on pouvait qui plus est, apercevoir sur les parois, des peintures rupestres datant de plusieurs centaines de milliers d’années, des ossements en tout genre, des restes d’hominidés et plus surprenant encore, de gigantesques débris fossilisés d’animaux préhistoriques.

« Y’a pas à dire, cet endroit a beau l’air glauque, il n’en reste pas moins magnifique, je me serais bien entraîné des journées entières dedans. T’en pense quoi Shinwõ ? J’ai eu des échos à ton sujet, et de ce fait, je crois comprendre que tu es un amateur d’arts, c'est admirable. *Son regard se tourne vers le cadet du groupe* Et toi Asagao ? Ça te fais quoi d'effectuer ta première mission d'un rang si élevée ? Ne t'en fais pas va, tout se passera bien, cela ne sert à rien de te mettre plus de pression, de plus, ça t'empêchera d'exploiter pleinement ton potentiel. » Lançait Ryong en essayant d'en savoir davantage sur ses homologues.


Le chemin menant les menant jusqu’à leurs cibles étaient encore long, quelques rares échanges se faisaient entre le futur Raikage et ses hommes, renforcer ces liens tout nouveaux qui les unissaient désormais, détendre l’atmosphère malgré l’angoisse de la difficulté de cette requête, de ce qui pouvait bien les attendre dans les entrailles de la terre. Les craquèlements des os sous leurs pieds, ce tic-tac tintamarre et incessant des gouttes d’eaux s’échappant du point culminant des stalagmites humides, la sonorité environnante s’intensifiait au fil de l’avancée du groupuscule Kumo-jin.

Le shintoïque aux pupilles vermeilles s’arrêta subitement, tendant son bras en demandant à ses pairs de ne pas faire un pas de plus. Des yeux luisant aux nuances d’émeraudes s’apparaissaient justes au-dessus du trio shinobi, suivi d’une voix à la fois enjôleuse et désagréable qui déchira l’éternel silence qui planait au sein de cet antre d’une beauté démoniaque. Cette créature dont la queue s’alluma à la manière d’une lanterne après s’être présenté, éclairait vivement l’environnement entourant Gwon et ses compagnons, offrant une splendide et mystérieuse lumière bleutée, l’obscure bestiole se faisait apparemment appelée ‘Shadou’. Ce chat noir au regard malicieux et envoûtant, dégageait une sensation funeste, il était telles ces bêtes annonciatrices de mauvais présages.

« Shadou hein ? Très bien, mène-nous vers le maître des lieux.» Daignait le Jônin, l'air imperturbable et le regard menaçant.


L’énigmatique félidé ne tardait pas à livrer les proies à son maître, quelle étrange créature, se pouvait-il que des bêtes plus imposantes et du même type fassent leurs apparitions ? Quoiqu’il en soit, l’adepte des arts martiaux lança sa torche suites aux paroles de l’animal, tout en retenant bien ce petit détail pouvant s’avérer particulièrement utile pour la suite des événements.  

« Shadou, j’ai quelques questions à te poser. Qui est ton maître exactement ? Dis-nous en plus sur lui et sur cet endroit par la même occasion. » Ajoutait le prétendant au titre suprême des nuages.


Le dernier roi dragon tentait de soutirer un maximum d’informations à son interlocuteur avant d’en découdre avec leur prochain opposant qui rien qu’à son habitat, pouvait faire frissonner le plus courageux des guerriers. La traversée des enfers continuait alors, avec pour nouvel invité, un chat mystérieux jouant le rôle de nocher à l'aide de sa queue lumineuse.


© GS
[/justify]
Messages : 104
Date d'inscription : 29/02/2016

EXPÉRIENCE
XP:
74/750  (74/750)
Kumo no Jônin ⎜ 雲隠れの里
MessageSujet: Re: Mission Rang S ▬ Akuma No Kakurega pt 2[ Han Shinwõ & Oniyuri Asagao ] Lun 4 Avr - 20:42
Han Shinwō


Akuma no Kakurega Partie 2.



J'avançais, placide telle une omnisciente prospection jusqu'à ce qu'à ma ahurissante surprise, je recueilli une stupéfaction qui m'empli de joie. Au fur et à mesure de notre progression, nous firent d'extraordinaires et baroques découverte, signes d'une vie bien antérieur à notre époque. Laissant glisser mes doigts sur les parois de la grotte, je m'écartais compendieusement de notre trio, me saisissant au préalable de mon kit d'aventurier personnalisée ; je troquais mon élégant couvre-chef pour un casque bien plus humble, muni d'une torche embrasée, posée et pointant vers le haut, un calepin et un crayon dans les mains. A défaut de ne pouvoir convenablement immortalisés les fresques qui s'offraient à nous, je m'efforçais de les retranscrire sur papier aussi fidèlement qu'il m'étais possible de faire. L’œil à la tâche, je ne pu éviter de faire se craqueler sous mes pieds, des ossements tout aussi ancien que les gravures, n'étant point sans rappeler les fossiles réfugiés au sein de notre ancien refuge. Hmm.. Ceux de la cabane étaient indéniablement d'origine humaine tandis que ceux à nos pieds, décrivaient les lignes d'innombrables animaux dont les formes m'étais inconnu, dépassant le seuil de mes connaissances. Chose qui me captiva, les deux lots d'espèces paraissaient s'être mis à l'écart du grand jour, coïncidence où péroraison trompeuse ? L'air dubitatif, dans un calme césarien, je me penchai vers cette énième énigme, lorsqu'une voix me sorti de ma conscience, en pleine réflexion.

« Y’a pas à dire, cet endroit a beau l’air glauque, il n’en reste pas moins magnifique, je me serais bien entraîné des journées entières dedans. T’en pense quoi Shinwõ ? J’ai eu des échos à ton sujet, et de ce fait, je crois comprendre que tu es un amateur d’arts, c'est admirable.

Un agréable rictus d'étonnement s'esquissai sur mes lèvres desséchées, tandis qu'il poursuivit son parlé face à Asaga-san. Toujours en position accroupi, je m'autorisais une pause afin de converser avec mes comparses, sur un ton cordial.

» Voyez vous ça, la bête de muscles serait pourvu de fibres artistiques ? Il y a certes de la beauté dans le désarroi de vestiges passés, tu n'es peut être point si ennuyant que je l'imaginais .. Mais Pardonne moi, je suis contre l'idée que tu t'approprie cette place pour d'éventuels entraînement, en un rien de temps, tu détruirais tous les mystères qui s'y logent, et ce sans même t'en rendre compte.

Me relevant promptement, j'engloutissais la distance qui m'éloignait d'Asagao, une main sur son épaule, je pris le temps de m'attarder afin d'égarer mes dires, lui lançant un regard franc.

» Au vue de ton manque d'expérience, tu seras indubitablement assailli par nombres de sensation, l'excitation, la peur, l'impuissance même mais c'est ces moments qui te transcenderont et feront de toi le Shinobi que tu dois être. Apprends à connaître ton côté obscur, maîtrisent tes faiblesses, transforme-les en forces et devient qui tu es, réellement.

Quelques instants plus tard, une phonation des plus intrigante vint à nous. Un chat !?Mélancoliquement flegmatique à la présence de cette autre individu, les traits de son visage diffusaient son totale égocentrisme mais le plus surprenant de tout, c’est qu’il prit l’autonomie voire, l’audace, d'accaparer nos attentions. Face à mon esprit stupéfait de cette nouvelle interrogation, il nous adressa quelque paroles, émises sur un ton mielleux, mêlant ainsi une note plus inquiétante, au délire macabre des lieux. Sa paire d'yeux verdâtres luisant aussi ardemment que sa queue qui regorgeait d'une étrange magie, le tout me procurant dans un premier lieu, une sensation dérangeante, l'aura qui se dégageait de ses mirettes fut inhabituelle, délicieusement fascinante. Son accueil à semi-menaçant, nous décrivait là un être dénué d'empathie, peut être même muni de psychopathie, mais ce n'est guère à moi de lui reprocher ceci, n'est ce point ? D'un geste véloce, je rattrapai d'une ferme poigne, la torche jetée de Ryong, avant d'éteindre également celle de mon casque. Intentionné où pas, ce " Chat Doux " nous avait délivré une précieuse information, dont la vérification me caressait l'esprit. A l'image de mes compères, je suivais le pas en omettant le fait que Ryong s'était auto-proclamé comme notre porte parole au pourparler, décidément, sa bravoure face à l'inconnu, forçait l'admiration.
Messages : 45
Date d'inscription : 03/03/2016

EXPÉRIENCE
XP:
0/750  (0/750)
Kumo no Jônin ⎜ 雲隠れの里
MessageSujet: Re: Mission Rang S ▬ Akuma No Kakurega pt 2[ Han Shinwõ & Oniyuri Asagao ] Mer 6 Avr - 16:46
Oniyuri Asagao


Akuma No Kakurega


Alors qu'ils s'enfonçaient vers le cœur de la montagne, la chaleur des entrailles de la Terre venait s'enrouler autour de leur corps telle l'haleine d'un énorme monstre et venait contraster avec le froid mordant de l’extérieur donnant l'impression d'avoir déjà pénétré dans la gueule du loup. À la lueur des torches allumées par ses compagnons, Asagao les suivait dans l’œsophage de roche qui les guiderait vers Dieu savait quoi.

Il ne pouvait qu'approuver ses compagnons quant à la beauté de l'endroit qui semblait protéger les traces d'un passé gorgé d'histoire. Les murs avaient gardé la trace des anciens maîtres des lieux qui fascinèrent l'artiste de l'équipe qui ralentit leurs avancé pour,semble-t-il, prendre des notes où faire des croquis de ces vestiges d'art qui maculaient l'endroit.

Le cadet du groupe, pour sa part, choisit de s'intéresser à certains objets qui entraient un peu plus dans son domaine de compétence. Outre les peintures d'un autre âge, les trois Shinobi étaient également cernés d'ossements. Certains semblaient s'être fossilisés, des répliques parfaites d'os devenues roches et emprisonnés dans la roche après avoir subi des réactions chimiques, tandis qu'ils côtoyaient des restes encore blancs et parfois rongés par la mousse, bien plus récents.

Se frayant un chemin parmi eux, le jeune homme s'accroupit près d'un attroupement d'ossements. Difficile d'identifier les espèces fossiles alors que ses connaissances en la matière étaient limitées. En revanche, parmi les squelettes des créatures ayant connu un destin funeste plus récemment, il pouvait aisément identifier certains habitants des cavernes. Asagao pouvait contempler devant lui les dernières traces de serpents, lézards et chauves-souris qui n'avaient de toute évidence pas choisi la bonne grotte pour résider.

L'invocateur ne put que se persuader que lui et ses équipiers étaient ici aujourd'hui afin de régler son compte à la créature qui semait dans son nid les os de ces victimes. Son esprit bascula vers le souvenir de la cabane où trois les trois s'était réfugié pour échappé à la tempête et à ses macabres occupants. La créature qui avait dévoré les occupants de cette grotte était elle sortit s'en prendre à ceux de leur refuge ? Si ses spéculations s'avéraient exactes, alors leur cible n'avait pas mangé depuis un moment, ou du moins elle n'avait pas mangé à sa faim.

Se relevant tout à ses réflexions et en prêtant une oreille distraite à ses compagnons, c'est l'entente de son nom qui l'arracha à ses pensées avant que la poigne ferme de Shinwō ne lui agrippe l'épaule. Le cadet sourit face à la sollicitude de ses équipiers et commença par les remercier.

<< Ça serait vous mentir que de dire que j'aborde cette mission comme toutes les autres. Mais j'ai confiance en vous et je donnerai le meilleur de moi-même pour vous seconder aujourd'hui. Par contre... >>

Asagao se décala, rompant le contact avec le jônin pour désigner du regard les os éparpillés au sol.

<< J'ai bien peur que nous soyons arrivés à l'heure du dîner. >>

À peine eu il le temps de terminer sa réplique que le chef de groupe leur fit un signe, signalant qu'il avait repéré quelque chose. Sur un perchoir de roche, deux yeux d'un émeraude luisant observaient les kumojins imprudents qui avaient pénétré les lieux. Le sourire dément étalé sur son faciès félin n'avait rien de rassurant ni d'accueillant alors que le chat apparut complètement devant eux. Animal d'une beauté macabre et fascinante qui ne laissait le chûnin qu'imaginer ce que pouvait être ce "maître" que l'animal – en était-ce vraiment un ? - pouvait servir, l'invocateur était de plus en plus intrigué et captivé dans le même temps.

Les jônins éteignirent leurs torches sous les injonctions de leur nouveau guide, les plongeant dans l'ombre l'espace d'un instant avant qu'une queue touffue vienne s'allumer d'une lueur bleutée irréelle. Shadou, puisque tel était son nom, ouvrit la marche dans la tanière de son maître, invitant les invités à suivre ce seul éclat qui survivait encore dans le ventre de la montagne. Prêtant l'oreille à la discussion qu'entretenaient Ryong et le félin mystique tout en laissant vagabonder son regard autour d'eux.

Sous cette faible lumière les ombres de la pierre et de ses failles s'étendaient sur les parois, menaçant d'engloutir les kumojin tels des crocs formés de ténèbres alors qu'en même temps la vie, dans le refuge des ombres, semblait s'éveiller. Insecte et bêtes inconnues se mouvaient de-ci de-là, le temps d'un geste furtif capté par les pupilles grenat, faisant crisser carapaces, mandibules et autres organes. Charmant. Asagao avait hâte de voir la suite.

feat Han Shinwo & Gwon-Ryong



Messages : 61
Date d'inscription : 06/03/2016
Localisation : Jamais très loin.

EXPÉRIENCE
XP:
124/500  (124/500)
Kumo no Chunin ⎜ 雲隠れの里
MessageSujet: Re: Mission Rang S ▬ Akuma No Kakurega pt 2[ Han Shinwõ & Oniyuri Asagao ] Mar 17 Mai - 15:22
PNJ
Messages : 157
Date d'inscription : 01/03/2016

EXPÉRIENCE
XP:
0/0  (0/0)
MessageSujet: Re: Mission Rang S ▬ Akuma No Kakurega pt 2[ Han Shinwõ & Oniyuri Asagao ] Aujourd'hui à 20:51
Contenu sponsorisé
Mission Rang S ▬ Akuma No Kakurega pt 2[ Han Shinwõ & Oniyuri Asagao ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mission Rang B: Forgeron dans la merde ! [Yoru; Karas; Manzo]
» [Mission Rang C]A la recherche du lapin sacré [Pv : Solo]
» [Mission rang C] Livraison express ! Enfin... Pas tout à fait...
» [ Mission de rang C ] La disparition des enfants (Pv Samui Natsumi)
» Un vol au colisée [Mission rang C]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Pays reculés :: Autres pays-
Sauter vers: