AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|
MessageSujet: Mission S ❝ Sans regrets... Mer 16 Mar - 1:04
Uzumaki Ryōhei
❝ Souvenirs... C'est sous l'hymne de ce mot qu'avance ce récit.
❝ Je m'en serai douté tiens... | RANG S ◮




« Lui et Moi sommes l'opposition de deux vérités qui se donnent le dos jour l'un à l'autre » - Jean de Ryohei.

L'avenir a généralement le don d'arriver sans prévenir.
Lui qui aspirait à une vie sans le moindre conflit, lui qui décida de devenir ninja pour enfin revenir aux jours paisibles connus jadis lors de son enfance… Il se retrouvait désormais mêlé au sein même d’une lutte contre la criminalité. Ame fut pillé, dévasté par la ruine et l’avarice de la guerre.  Et malgré les efforts de la résistance pour évincer l’invasion ennemie, malgré la hargne et la puissance au combat employé, le bonheur fut outrageusement dérobé à tous.

Lorsqu’il songe à présent à la criminalité, un goût amer lui traverse la gorge, les poings qui se serrent sous l’humiliation. « Ma force est immense, perdre m’est impossible… mais alors comment ? » – N’ayant de cesse de se répéter ses mots, encore et encore, tandis que son regard tourmenté guette l’horizon ocre. Enfin soit. Dans le village de Sunagakure, la nuit régnait encore sur tout le village. Après tout, l'obscurité était tout de même importante et le soleil, n'allait voir le jour que bien plus tard. Cela n'empêchait pas le jeune membre du clan Uzumaki, de s'entraîner, de si bon matin. Depuis quelques temps, et de nombreuses heures maintenant, il poursuivait avec intensité son entraînement matinal.

Comme le plus souvent, il ne dormait que très peu, c'était un bon moyen de s'améliorer encore et encore. Depuis une semaine, il avait trouvé une motivation autre que la vengeance : Celle de rester le meilleur. Cela faisait pratiquement une année entière qu'il avait pris connaissance du décès de son héros... Et pourtant, Ryohei refusait d’en parler comme pour éviter d’accepter une telle réalité. Sans vraiment le montrer plus que ça, sans même s’en rendre compte, il avait été heureux d’avoir rencontré des ninjas aussi talentueux que lui. Malheureusement, il n'était pas le temps au remords, car il se devait de perfectionner son art et de toujours se hisser au top quoi qu’il advienne. C’était une des rares choses que notre jeune protagoniste eut appris de son séjour à Kusa. « La vie n’offre pas de cadeau aux faibles et encore moins aux membres du clan Uzumaki. »


▲▼▲

Un léger sourire vint alors orner son visage, alors qu'il poursuivait l'entrainement plein de sueurs. Soudain, un homme surgit quelques mètres devant lui. Arrêtant donc ce qu'il était en train de faire, il se mit à fixer l'homme dans les yeux. Cet individu, il le connaissait, c'était une sorte de messager. Cela permettait au dirigeant du village, de pouvoir remettre plusieurs lettres importantes, aux quatre coins de Suna. Sans rien dire, il posa la lettre sur la table extérieure, avant de disparaître aussi vite qu'il était arrivé. Immédiatement, le regard de Ryo se dirigea vers cette lettre, qui l'intriguait au plus haut point. Sans plus attendre, il prit possession de la lettre et se mit à lire son contenu. Dans le silence le plus total, il reposa la lettre, une fois sa lecture terminée.

« J'imagine que je n'ai pas l'embarras du choix... »

Une phrase prompte, au ton inflexible, envisagée sans la moindre once de frivolité. Calant donc son visage contre le creux de ses mains, voilà que notre jeune protagoniste s’évertuait à trouver ne serait-ce que la force de reprendre le combat. Force qui était en ce jour, venu frapper à sa porte. Mais cela, il s’efforçait de le redouter car il avait peur, peur que ses spectres ne reviennent le hanter dès lors qu’il se laissera séduire par la douce étreinte de l’inconscience. Cette simple pensée de décevoir Naruto fut néanmoins frémissante d’effroi, lorsqu'enfin son idéologie vengeresse vint reprendre le dessus.  Cependant, au lieu de rester là se plaindre et d’écouler ses regrets pour rien, il préféra accepter. Chaque mission pour lui, était différente et cela pouvait lui apprendre différentes choses. Avec une maturité, qui lui faisait honneur, il s'éloigna peu à peu de son domicile.

La brise matinale s’égarant dans ses cheveux aux nuances rougeoyantes, ses pas foulaient le sable stérile, une seconde fois esclave de remords inutiles. Lentement, ses iris mordorées se perdirent au creux des ténèbres gorgeant le ciel au-dessus de lui, comme s’il espérait y dénicher une consolation solide… Un signe comme certains diraient. Mais rien… rien hormis cette lumière scindant les cieux jusqu’à un point inconnu. Encore vous, et toujours vous... Quand t’est-ce qu'enfin disparaitrez-vous ? – Mais à qui parles-tu, Ryohei ? Le sais-tu seulement ?... Une lueur safran vint subitement l’extirper de ces réflexions lugubres, c’est en se plissant les yeux que notre apprenti héros se rendit compte que le temps pressait. Et en ce qui concernait la mission, il devait se rendre à la Tour Principale, pour recevoir plus d'instructions et cela le plus rapidement possible. Il s'éloigna donc petit à petit, sautant de toit en toit avec la ferme intention, de rejoindre la tour principale.

▲▼▲

Tout au long du chemin, il n’avait cessé de penser à cette mission. Même si elle n'avait à priori pas l'air si belliqueuse, Ryo lui s'en méfiait. Très prudent, il restait humble et attendait de voir de quoi il retournait, avant d’apposer le moindre jugement. Bien heureusement, le trajet n'avait pas été long. Pour être honnête, il habitait très près de cette fameuse tour et n'avait donc aucun soucis pour la rejoindre en un temps record. Une bonne chose, au vu de ce qu'il avait pu voir sur la lettre, car cela avait l'air d'être urgent. Comme dit plus haut, sur le chemin, un lot de question trottaient dans le crâne de l'Uzumaki, notamment « Qui allait être son partenaire pour cette mission ? » ou « Qu’allait-il manger en revenant ? » ou alors « Quel genre de réaction allait-il avoir si son partenaire n’était autre qu'un bouffon ? » En arrivant devant le bâtiment, plusieurs ninjas en ressortirent, ce qui semblait signifier qu'ils avaient surement reçus une mission.

Soudain, une accolade. Clignant donc des yeux, et tombant nez à nez avec une touffe familière :

« Une mission ! On est tous avec toi Ryo ! » S’esclaffa-t-il gaiement, un grand sourire ornant aux lèvres.

Ne répliquant que par un soupire las, une réponse brève et intangible. Ryohei ne chercha aucunement à poursuivre la discussion, et retira la main de son interlocuteur d'un simple geste avant d'entrer dans la tour. Il grimpa alors quelques marches, avant de se retrouver en face d'une salle. La porte était ouverte, alors il entra sans plus attendre. C'est alors qu'il vît un Kazekage en face de lui, qui semblait assez content de le voir. Le jeune Uzumaki se mit lui aussi à sourire légèrement, avant d'écouter ce que l'homme avait à dire.

« Ah te voilà Uzumaki-kun ! Comme tu le sais, tu as reçu une lettre de haute importance ce matin. Elle t'indiquait de te rendre ici et je te remercie d’ailleurs de ta rapidité, car la situation est très urgente. Une caravane d'ancien Nukenin de Suna a été repérée aux Pays des Bois. Ils possèdent d'anciennes marionnettes qui doivent retourner au pays. Ramenez leurs items, le village du Sable peut en avoir besoin.. Pour régler cela, j’ai besoin que tu te rendes sur les lieux où toi et ces autres Shinobis… Vous ferez cette mission ensemble, en tant que chef d'équipe tu chargeras donc de leur expliquer la situation. Voici une photo de Senjuro le jonin qui t'accompagne, l'autre et bien c'est un Jonin Spécial, je compte donc sur toi pour le traiter comme quelqu'un de compétant. Hâte-toi rapidement, ils t’attendent dehors. »

Le jeune membre du clan Uzumaki, peu après les paroles du Kazekage, hocha la tête, le sourire aux lèvres tandis qu’en réalité, l’heure était plus à la panique. Pourquoi fallait-il toujours que ce soit lui et pas un autre ? Encore et toujours des missions périlleuses. Il se tourna donc vers la direction de la porte. Une fois à l’extérieur du bureau, son attention se porta vers cet autre jeune homme. C'était surement avec lui qu'il devait exécuter la mission. Une bonne initiative en tout cas, cela lui permettait de travailler davantage son travail d'équipe. Avec une émotion plus que maussade, il se mit à fixer le jeune ninja, qui lui paraissait quand même content de pouvoir lier des liens. Peut-être que ce était-ce son cas à celui-là mais il ne savait pas encore avec qui il allait faire cette mission. Du moins c’était de la sorte que notre jeune protagoniste voyait la chose.


« Hoy. Simple supposition mais ça doit être toi, le jonin special assigné à cette mission. Je ne t'ai jamais vu auparavant, j'imagine donc que des présentation sont de mise. Mon nom est Ryohei et je serai le leader d’équipe sur cette mission. Je fais partie du clan perdu Uzumaki. Mes amis m’appellent Ryo, mais comme je n'en ai pas, contente-toi de Ryohei. J'aimerais bien entamer la mission de suite, mais l'un des ninjas assignés est en retard. Du coup vu qu'on ne part pas de suite, présentes-toi un peu ! »

Un pressentiment étrange se fit comme même sentir sur son visage, alors qu'il venait de prononcer ces quelques paroles. Cet autre homme qui manquait, son regard me rappelait vivement quelqu'un mais pourquoi ? Notre jeune héros sortit de la tour en premier, descendant les escaliers d'un pas lent, pour ne pas que son équipier pense qu'il allait partir sans lui.

Messages : 16
Date d'inscription : 01/03/2016

EXPÉRIENCE
XP:
0/750  (0/750)
Suna no Jônin ⎜ 砂隠れの里
MessageSujet: Re: Mission S ❝ Sans regrets... Jeu 17 Mar - 17:03
Senjūrō Ginshi

A la chasse !
.



Aux premières lueurs de l'aube, il s'était pressé de rejoindre le palais de sable du Kazekage, comme un sixième sens qui le poussait à s'y rendre. La nuit avait été agitée par une foi, un démon intérieur qui l'empêchait de sommeiller et avec lequel il était enfermé pour le restant de ses jours. C'était lui et ses sales travers qui refaisaient surface. Accepter cette luxure envers la sève vermeil et les cris assourdissants d'âmes torturées le feraient sombrer dans davantages d'immoralité, la perversion même. De nombreuses fois il essaya de se purger de son chakra afin de sombrer dans un sommeil délicat mais cela fut chose impossible. Ses démons en décidaient autrement.

Un vent inconstant était présent dans le village caché du sable et s'infiltrait dans la tour du chef du village, la tour de ce gamin ancien jinchuriki. Dans les couloirs, le géant croisa l'un des assistants du Kazekage qui l'aborda sur sa prochaine mission. Ce sixième sens s'était avéré vrai au final, même s'il aurait préféré être absent en cette journée désolante. En effet, il était convié pour une mission de groupe.

Une mission de groupe … cela allait être sa toute première mission en compagnie d'autres shinobis de son village et Ginshi était loin d'avoir l'air enchanté par tout ça. Le travail de groupe, coopérer, lui était chose inconnue. Elaborer des stratégies seul dans son coin n'était déjà pas facile mais en plus faire attention à ses compagnons, l'était encore moins. Un Uzumaki allaient être le chef du groupe et l'assistant lui sortit le nom de ce clan comme s'il était une évidence de sa popularité. Peut-être pour quelqu'un de normal mais pas pour cet ermite grossier. Ce fut d'un pas lourd que le jeune homme entama sa marche en direction du bureau du grand chef. Cet ancien prisonnier appréhendait la rencontre et surtout la mission. Ils allaient être trois et se contrôler s'avérait être important. Laissant glisser ses doigts sur les murs sableux, le sunajin s'éprenait d'une fatigue assommante, aussi vive qu'un coup de bâton. Lorsqu'il arrive à un carrefour de couloirs, une voix l'interpella. Deux hommes aux cheveux colorés, semblables à deux frères. S'il n'entendit pas très bien de sa position, le borgne ne put laisser échapper le mot : Uzumaki. C'était donc eux ses deux compagnons.

Inspirer. Expirer. Il mit du temps à se décider d'aller à leur rencontre, nullement enjoué de devoir faire équipe avec ces deux hommes. Ce fut donc le regard vague et les yeux mi-clo, que le jeune homme ;surplombant le monde de son mètre quatre-vingt-dix passé; s'approcha d'eux. « Vous pourrez discuter plus tard ? Vous aurez le temps jusqu'à notre destination. » Sa voix était grave et terne et il termina par un bâillement, preuve d'une certaine fatigue.

Messages : 68
Date d'inscription : 01/03/2016

EXPÉRIENCE
XP:
144/750  (144/750)
Suna no Jônin ⎜ 砂隠れの里
MessageSujet: Re: Mission S ❝ Sans regrets... Ven 18 Mar - 13:46
Invité


« Mission de rang S - Sans regrets ... »

Les premiers rayons de l’astre solaire commençaient seulement à caresser le village de Suna tandis que notre protagoniste, réveillé depuis plus d’une heure maintenant, se tenait debout dans le bureau du Kazekage. Le capitaine de l’ANBU avait reçu, pendant la nuit, la visite d’un messager dans son antre  pour lui demander de se rendre avant les premières lueurs du jour, dans le bureau du leader emblématique du sable. Un ordre qu’il ne discuta pas et suivie à la lettre. C’est ainsi qu’il se retrouva à l’intérieur du palais, attendant l’arrivée de son seul supérieur hiérarchique. Et c’est après plusieurs minutes d’attentes que Gaara, ancien Jinhcuriki et actuel leader décida de montrer le bout de sa tignasse rousse.  « Ravi de voir que tu n’as pas perdu ton sens de la ponctualité Roseo. » Dit-il avec un grand sourire tandis qu’il s’asseyait à son bureau. Mais son sourire fut balayer tel un grain de sable au vent et laissa place au sérieux et à la rigueur. En effleurant des yeux son changement d’humeur soudain, le Capitaine de l’ANBU compris directement qu’il avait une mission de la plus grande importance à lui confier. Une mission dangereuse, risquée, qui ne pouvait être faite que par un ninja ayant ses capacités. Et il ne s’était pas totalement trompé. « D’anciens déserteurs de notre vlllage ont étés repérés aux pays du bois. D’après nos informations, c’est un groupe composés de plusieurs hommes dangereux maitrisant, pour la majorité, le Kugutsu. Ils détiennent en leur possession d’anciennes marionnettes appartenant au village de Suna qu’ils ont jadis dérobés avant de déserter le leur patrie.  Ta mission principal est de me ramener ces marionnettes et de tuer entièrement le groupe de déserteur. Un affront tel que la désertion doit être punie et Suna se doit de donner l’exemple. »  La première chose qui passait dans l’esprit de Roseo, était la signification bien trop forte du mot « mort ».

Le capitaine de l’ANBU détestait se prendre pour Dieu. Il n’était personne pour décider de la vie ou de la mort des êtres présent dans le monde shinobi, mais surtout, il avait grandi et à été modelé par l’éducation pure et dure de l’ordre de la rose. Un ordre secret dans lequel la vie était sacrée et donc, donné la mort était une abomination. Perdu dans ses songes, Roseo en fut extirpé par le son de la voix de son supérieur hiérarchique. « Maintenant, l’unité d’élite du village aurait bien besoin d’un ou deux membres en plus. C’est pourquoi, j’ai décidé que tu n’irais pas faire cette mission seul. Tu seras accompagné d’un Jonin spécial et d’un Jonin qui répondent respectivement au nom d’Uzumaki Ryohei et de Senjuro Ginshi. Je désignerais Ryohei comme chef de mission ce qui veut dire que je compte sur toi pour rester discret et ne pas révéler ta vraie identité. Tu en profiteras pour voir comment les deux se débrouille en mission de haut risque et me fera un rapport détaillé par la suite. Je compte sur toi. Tu peux disposer. » L’ordre de mission était enfin tombé. Deux missions dans une seule … C’était quelque chose de plutôt rare qui valait la peine d’être souligné. Mais le capitaine, malgré un salut militaire parfait et un respect quasi-drastique de l’éthique du soldat, n’était pas très à l’aise dans cette mission. Donner la mort était une chose qui le répugnait. Et pourtant, malgré ça et pour le bien de l’ordre, il allait devoir accomplir sa mission avec brio.

C’est ainsi qu’il disparut pour ne réapparaitre que quelques heures plus tard sous une nouvelle apparence. Les cheveux lâchés, le capitaine de l’ANBU avait troqué son masque contre un bandeau frontal à l’effigie du village du sable qu’il portait au niveau de la cuisse droite. Au niveau des vêtements, il avait laissé de cotés les hait traditionnel de l’ANBU pour enfilé un pantalon noir, des bottes noir et un pull marron. Et par-dessus, il avait mis une cape orné du symbole du vent présent dans le dos. Il avait l’apparence d’un vrai Jonin lambda et lorsque l’Uzumaki en question lui adressa la parole, il eut la confirmation que son look était parfait. « Je suis Takashi Shinro, enchanté de te connaitre Uzumaki Ryohei ! » Lui rétorqua le capitaine de l’ANBU sous couverture tout en lui faisant un grand et large sourire. Il faut dire que dans l’ANBU, tromper son monde était monnaie courante. Quelques secondes après, un autre homme arriva et pris la parole d’une voix forte et dure pour se montrer assez repoussant envers ses partenaires du jour qu’était Ryohei et Roseo. Pourtant, ce dernier allait devoir faire équipe. Le capitaine de l’ANBU ressentit une sensation bizarre en présence de cet homme, il allait devoir le garder à l’œil. Surtout si celui-ci ne voulait pas travailler en équipe, il risquait de faire échouer la mission. Seul l’avenir nous dira si cette triplette allait faire des siennes, de toute manière, les trois ninjas étaient sorties du palais et se dirigeait vers le pays du bois à grande vitesse. Les déserteurs n’avaient qu’à bien se tenir …


Invité
MessageSujet: Re: Mission S ❝ Sans regrets... Sam 26 Mar - 0:20
Uzumaki Ryōhei
❝ Souvenirs... C'est sous l'hymne de ce mot qu'avance ce récit.
❝ Allons-y... | RANG S ◮




« Lui et Moi sommes l'opposition de deux vérités qui se donnent le dos jour l'un à l'autre » - Jean de Ryohei.

Un bruit.
Celui qui se faisait entendre, tandis que le jeune jonin, s'approcha de nos deux jeunes protagonistes. Rien n’aurait laissé penser que son partenaire serait tant incommodant, enfin si le destin. Il n'y avait plus aucune minute à perdre, il devait faire quelque chose et arriver rapidement sur les lieux de la mission. Évidemment, les dirigeants ne voulaient pas qu'il aille effectuer cette mission seul, connaissant son intransigeance et son affection pour les règles. Et puis c'est qu'elle était dangereuse cette mission. C'est donc pour une raison de protection, que d'autres hauts gradé devait l'accompagner.

Parti bien avant ses équipiers, dont il ne connaissait rien, il approchait de la sortie. C'est à ce moment précis, qu'il entendit des bruits de pas. En se retournant très vite, il remarqua ses équipiers, qui semblaient aussi pressé que lui, pour mettre fin aux actes de ces nukenins. Pourtant, je pense aujourd’hui encore, que Ryohei ne s’attendait nullement à ce que ça se soit cet « étrange énergumène » comme il l’appelait qui l’accompagne. Clairement à ce moment précis de l’histoire, n’importe qui lui aurait convenu. N’importe qui mais pas lui. Il était comme chien et chat, rectification comme ombre et lumière. De par son attitude imposante et hautaine, il est clair que Senjuro agaçait notre jeune protagoniste au plus haut point mais aujourd’hui les choses étaient différentes. Aujourd’hui, ils avaient été tous deux sélectionnés par son sauveur pour une mission de Rang S, certes. Mais une mission qui n’en nécessite pas moins de travail. Et cela surtout, si les ennemis s’avéraient très fort.


▲▼▲

Notre jeune protagoniste savait pertinemment que cet arrogant allait le gêner mais les ordres, et bien c’étaient les ordres. Cette mission était une mission de groupe, de ce fait celle-ci devait être effectué en équipe. Exaspéré, par l’un de ses compagnons, il se mit à sauter de branches en branches, les laissant à la traine. Il ne fallait pas traîner, ils allaient probablement être en retard pour leur première mission assignée. Une chose impardonnable et qui pouvait être sévèrement punie. Très concentré sur la mission, il arrivait à cloisonner son esprit, pour ne pas perdre sa vigilance. Une faculté très importante pour un ninja et qui pouvait donner un avantage certain. Tout en regardant quelques secondes son partenaire, il continuait de courir dans les méandres de la forêt.

Conscient qu'il n'avait au fond pas le droit à l'échec. Il prenait cette mission très au sérieux et ne souhaitait décevoir personne. Ryohei avait toujours été un garçon qui se donnait à fond, quoi qu'il se passait. Cela n'avait absolument pas changé à présent, bien au contraire. Le jeune membre du clan Uzumaki, se devait surtout de prouver au Village, sa valeur. Quoi que pouvait bien faire le singe derrière lui. Faire équipe avec un ninja inutile, à la limite même du pathétique et qui met en danger tout le monde, c'est la meilleure façon pour perdre la vie rapidement, ce que notre jeune protagoniste ne voulait pas. De toute façon, sans savoir pourquoi, il faisait confiance à son talent de leader et sentait que tout allait bien se passer. Tout ce qu'il fallait faire à présent, c'était de se mettre à fond dans la mission et que cela se finisse sur une réussite.

Alors que les trois shinobis se dirigeaient vers le pays de la Forêt, un pressentiment étrange traversa l’esprit du Jeune Uzumaki. Soudain, apercevant une ombre sur la cime d'un arbre, Ryohei ne put s'empêcher de se frotter les yeux croyant rêver, cependant il avait bel et bien remarqué quelqu'un sur cet arbre. Des bruits de pas sourds retentirent alors, le buisson semblait s'agitaient. C'était évident, des personnes se dirigeaient vers nous. Tout de suite, Ryohei comprit que quelque chose clochait, et pour sûr. Avec sa surprise en constatant le comporter incongru de son partenaire maudit, il en oublia les ordres de missions. C’est pourquoi, Ryohei fit signe à ses compagnons de s’arrêter. Toujours devant ses coéquipiers, Ryohei se mit à fixer ses coéquipiers. Le regard du jeune shinobi avait surement dû faire effet et ses équipiers l'avaient compris, ils devaient agir rapidement.

« Je ne saurai véritablement l'affirmer, mais ils sembleraient que nous ne soyons pas seul au sein de cette forêt. Senjuro utilise tes talents de senseurs et fait ce que t’as à faire. Shinro tu vas enfin pouvoir nous montrer ce que tu vaux. Quant à moi, je suis votre renfort. »

Je ne pouvais pas faire part de mes techniques d'entrées de jeu, personne ne savait si nous étions épier ou écouter. Et puis ca me laissait la possibilité d'entrevoir les capacités de mes partenaires. S’il n’était possible de le faire obéir, il serait surement possible de faire usage de ces capacités à son insu afin d’en faire profiter l’équipe pensa Ryohei sur le moment.

Messages : 16
Date d'inscription : 01/03/2016

EXPÉRIENCE
XP:
0/750  (0/750)
Suna no Jônin ⎜ 砂隠れの里
MessageSujet: Re: Mission S ❝ Sans regrets... Jeu 7 Avr - 23:31
Senjūrō Ginshi

A la chasse !
.



Le pays des bois faisait pâles figure face au pays du vent. Un dépaysement complet qui n'était pas pour déplaire au jeune homme aux cheveux d'argent. Les petits animaux était bien plus nombreux dans cette immense forêt que dans son habituel désert arides. Les lièvres et les écureuils étaient présents en masse et se dissimulaient dans leurs terriers. Une chose qui fascinait le borgne. D'autres créatures comme des cerfs ou des renards étaient quant à eux moins vifs mais plus silencieux dans cette étendue sylvestre. Le désert aride était déjà loin derrière eux. Tous ces arbres respiraient et l'atmosphère était humide à souhait. Du moins beaucoup plus humide que la sécheresse elle-même, pas bien difficile. Quoi qu'il en soit, le jeune homme aux cheveux d'argent s'y plaisait. S'il aurait été seul, il se serait installé paisiblement au sol et aurait laissé venir à lui, toutes les petites créatures de la forêt. En l'occurrence, il n'était pas seul et avait une mission à accomplir.

Son attention n'était nullement portée sur ses camarades mais plutôt sur les sources de chakra qu'il ressentait au loin. Ses capacités de senseurs étaient très utiles pour ce genre de mission où tout le monde avançait à l'aveugle, à l'affut du moindre bruit. Celui qui avait été désigné comme chef d'équipe, lui était à l'affût du moindre bruit et lorsqu'un son survint, il amena tout le monde au sol pour établir un plan. Évidemment, il avait été mit au courant des capacités des hommes qui l'accompagnait et le fait que Ginshi soit senseur n'était pas chose méconnue. Aucune part de chakra des environs ne lui échappait et au loin il percevait déjà la fameuse caravane et les trois hommes qui la gardait. Quant à leur périmètre, deux individus arrivaient dans leur direction.

« Ils sont cinq en tout … » Dit-il d'une voix morne tandis qu'il continuait d'observer devant lui. « Une caravane est à une quarantaine de mètres devant nous et juste devant … » Sortant du buisson comme le ferait une bête sauvage, le géant s'abattit sur deux hommes qui se situaient juste derrière. Ils s'étaient tous les deux rapproché du buisson qui bougeait, pensant avoir affaire à des petites créatures. Dans un sens, leur raisonnement n'était pas complètement faux. Ginshi était une bête sauvage sortant d'un buisson, plaquant ses proies au sol. Lançant celui à sa gauche dans le buisson afin de laisser les deux autres s'en occuper, il pris soins d'assommer celui restant, d'un simple coup de poing. Principale caractéristique, la force de ce monstre n'était plus à prouver et dépassait de loin celle d'un shinobi lambda.

Spoiler:
 

Messages : 68
Date d'inscription : 01/03/2016

EXPÉRIENCE
XP:
144/750  (144/750)
Suna no Jônin ⎜ 砂隠れの里
MessageSujet: Re: Mission S ❝ Sans regrets... Jeu 14 Avr - 20:55
Uzumaki Ryōhei
❝ Souvenirs... C'est sous l'hymne de ce mot qu'avance ce récit.
❝ Allons-y... | RANG S ◮




« Lui et Moi sommes l'opposition de deux vérités qui se donnent le dos jour l'un à l'autre » - Jean de Ryohei.

« Ils sont cinq en tout … » annonça le jeune homme.

Des problèmes… Toujours des problèmes. Tel était la vie d’un shinobi. Cela ne faisait à peine que quelques heures qu’ils avaient quittés le village de Sunagakure, que déjà les ennuis commençaient. Toutefois notre jeune protagoniste n’allait pas s’en plaindre. A vrai dire, il était quelque peu agacé de marcher et aurait bien voulu s'arrêter pour se dégourdir les jambes disons. Enfin, du coup nous pouvions affirmer que ces ninjas de seconde zone, c'était une offre qu'il ne pouvait refuser.

Prêt à en découdre et pourtant calculateur, le jeune capitaine répondit d'un hochement de tête pour ne pas faire remarquer sa voix joviale. Après tout, il venait indirectement de donner un ordre à Senjuro chose qui relevait du miracle...  C’est donc silencieux, que Ryohei se dirigea vers leur cible. En se rapprochant de ce dernier, le jeune homme prit soin de ne faire aucun geste brusque ayant pour effet de surprendre son adversaire.  D’un mouvement ample et précis, notre haut gradé de Suna perpétrait la capture de sa proie, lui saisissant les jambes depuis le sol. Peut-être aurait-il été plus sage de rendre muet la proie comme l’eut fait Senjuro ? Néanmoins, sur le coup Ryohei pensa plus judicieux que de le capturer et de l’interroger sur ses compagnons.  


▲▼▲

Avant toute chose, le jeune capitaine s’assura que les alentours soient calmes, que personne n’avait suivi la trace des trois jeunes ninjas de Suna. La jungle opaque ne permettait pas de voir plus loin que le bout de son nez à des gens comme Ryohei, et ce dernier n’aimait pas cela. Il savait d’expérience que ce genre d’endroit était truffé d’embuche en tous genres. Il s’attendait à tomber nez à nez avec un prédateur sorti de sa cachette pour se nourrir des trois jeunes gens ou encore rencontrer au détour d’un arbre un campement de brigand. Les problèmes s’accumulaient dans l’esprit du Juunin, mais fit mine de ne pas y prêter attention, il se concentrait sur sa tâche qui consistait à analyser la situation et établir un plan d’action.

Pour le moment, il était sûr d’une chose : notre présence en ces lieux avait été confirmé par l’ennemi ; d’où l’attaque soudaine de ces shinobis de seconde zone. De plus, de par l’affrontement plus qu’expéditif l’ennemi pouvait s’en aucun doute, jauger le niveau de notre escouade pensa Ryohei. Certes rien ne les empêchaient de suivre le chemin qu’ils avaient établi au préalable. Ils leur suffisaient de suivre le sens affuté de l’autre senseur jusqu’à rejoindre la troupe de brigands qu’indiquait l’ordre de mission de Kazekage-Sama. L'ombre des feuillages arbres glissait longuement sur le sol, annonçant que le jour prendrait bientôt fin.

Que sais-tu au sujet des brigands ? Sois sur que je ne te le demanderai qu'une fois avant de te laisser avec lui. Le questionna alors Ryohei.
Une déglutition salivaire. Le silence ponctué uniquement par le bruit des sandales des ninjas de Suna, semblait donner encore plus de mystère à cette journée. Sans doute aurait-il préféré pouvoir se fondre telle une ombre et éviter le regard de notre jeune capitaine.

« Je ne sais rien. »

« Senjuro. Je crois que l'expression mélodramatique sur le visage de  notre invité était un peu feinte - ça ne m'étonnerait pas qu'il ait peur de mourir si il venait à vendre la mèche par inadvertance - je te laisse la joie d'en faire ce que tu veux. »

Une goutte, puis deux, puis trois. Pas besoin d’être médecin pour savoir que celui-ci mentait pensa Ryohei. Son pouls s'emballait, hélas une fois de trop. Il fut surpris de reconnaître cette peur latente qu’inspirait Senjuro chez le captif. Ce dernier leva ses yeux gorgées de larmes naissantes, tandis que sa détresse montait de son cœur avec fracas, ses propres battements de cœur jouaient avec la respiration saccadée. Un mot, un seul résumait la honte qui le consume à chaque instant de sa captivité.

précisions:
 
Messages : 16
Date d'inscription : 01/03/2016

EXPÉRIENCE
XP:
0/750  (0/750)
Suna no Jônin ⎜ 砂隠れの里
MessageSujet: Re: Mission S ❝ Sans regrets... Aujourd'hui à 8:50
Contenu sponsorisé
Mission S ❝ Sans regrets...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Addison Hill ♦ Sans regret du passé, Ni peur de l'avenir.
» "Vis sans excuses et aime sans regrets || Ft. Hige
» Mission Carnage !!! (PV L'empire sans nom [et peut-être Marth])
» Mission : Reporter sans frontière [Terminé]
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Pays du vent :: Alentours-
Sauter vers: